Mois : novembre 2014

Le kit anti crise de la trentaine

Le kit SOS « crise de la trentaine »

On entend souvent parler de la « crise de la trentaine« , mais au fait, qu’est-ce que c’est ? La crise de la trentaine, c’est ce qui arrive quand on approche de l’âge de 30 ans et que l’on cherche à savoir qui l’on est, que l’on se met à se poser plein de questions sur notre âge, notre avenir… La crise de la trentaine se manifeste ainsi par une introspection, un questionnement, voire une remise en question, qui a la particularité d’être extrêmement anxiogène. Cette « crise » est de plus en plus répandue parmi les trentenaires (ou presque)… alors qu’il n’y a pas vraiment de raisons pour que ce soit le cas. En effet, l’existence-même de ce concept est une ineptie. Avoir 30 ans, c’est peut-être le plus bel âge de la vie, un âge où l’on peut profiter de l’existence et en même temps un âge plein de promesses. Sans pression sociale pour nous imposer cette remise en question absurde et stérile, la crise de la trentaine n’existerait pas. Sur ce blog, je lutte depuis 2012 …

Chères lectrices de 30 ans : je vous réponds

Courrier des lecteurs

Lorsque j’ai ouvert ce blog, je me suis donné comme mission d’être à l’écoute de mon – éventuel – lectorat. Aujourd’hui, le lectorat est là (merci !). Je mets donc un point d’honneur à répondre aux mails, aux commentaires que vous me faites l’honneur et la plaisir de m’envoyer… En fait, j’ai tellement à cœur d’être dans l’échange que parfois, je réponds même aux questions que vous n’avez pas osé me poser directement. Pour cela, j’utilise mon outil de statistiques qui me dit ce que les gens tapent dans les moteurs de recherche avant d’arriver sur ce blog. La plupart des requêtes correspondent bien à la thématique du site et tournent autour du fait d’avoir 30 ans : « 30 ans », « avoir 30 ans », « angoisse des 30 ans »… Je ne vais donc pas les évoquer ici : si vous avez tapé ça dans Google pour arriver là, alors vous êtes au bon endroit, il vous suffira d’explorer un peu ce blog pour y trouver ce que vous cherchiez. Par contre, d’autres requêtes sont plus farfelues originales …

Bienvenue en angleterre

Vivre à l’étranger

Hey, what’s up guys? Une chose n’est pas coutume, aujourd’hui, j’ai décidé de vous faire voyager. Je vais vous emmener dans une contrée far, far away… Ah non en fait, pas si far away que ça. Je vais vous emmener en Angleterre. En effet, sur la liste des choses à faire avant d’avoir 30 ans, il me semble indispensable d’ajouter « vivre à l’étranger ». Vivre dans un autre pays… ou tout du moins y passer une période assez longue pour avoir le temps de se familiariser avec les us et coutumes des locaux. Partir, même dans un pays situé à proximité de son pays d’origine, est extrêmement formateur et enrichissant. En ce qui me concerne, j’ai eu l’occasion de partir en Erasmus dans le cadre de ma licence lorsque j’avais 21 ans. L’idée était de pouvoir étudier pendant un semestre dans une université étrangère. Ces 6 mois passés à l’étranger ont été très intenses et m’ont permis de me révéler en tant que jeune adulte.

Faire un régime à 30 ans

Suis-je trop vieille pour faire un régime ?

Tout ça, c’est la faute de Kate. Non, non, pas Kate Moss. Forcément, quand un article parle de régime dès son titre, tout le monde a tendance à penser à la brindille. Mais non, ici je ne vais pas vous parler de mannequins taille 34, tout comme je ne vais pas vous parler de régime miracle qui ferait perdre 20 kilos en 10 jours. Oups, ça y est, je viens de perdre la moitié de mon lectorat. Bon, pour celles qui sont restées malgré tout (merci !), je reprends. Tout ça, c’est la faute de Kate Middleton. En effet, il y a quelques temps, alors je je reluquais des photos de la duchesse de Cambridge dans un magazine peu respectable – à ma décharge, j’étais chez le coiffeur – je me suis fait la réflexion qu’elle était quand même particulièrement mince, un an à peine après avoir pondu son 1er rejeton. Dix jours plus tard, j’ai appris qu’en plus, elle était de nouveau enceinte. Comme ça. Avant que j’aie eu le temps de dire « ouf ». …

Geek love

Portrait de trentenaire (ou presque) : Mademoizelle geekette

Aujourd’hui j’ai l’honneur et le privilège de vous présenter une blogueuse de 30 ans (ou presque) pour qui j’ai eu un gros coup de cœur cette année. Il s’agit de Mademoizelle Geekette. En notant le slogan de son blog « Si à 30 ans tu n’as pas de blog, tu as raté ta vie », j’ai tout de suite su qu’on était sur la même longueur d’ondes. Puis, quand j’ai lu qu’elle se définissait comme asociable, j’ai tout de suite su qu’on allait bien s’entendre. Enfin, quand j’ai constaté qu’elle usait et abusait ironiquement du hashtag #cetaitmieuxavant, j’ai voulu l’épouser l’interviewer. Sur son blog, Mademoizelle geekette parle de sujets geek, mais pas seulement. Elle peut aussi bien évoquer la sécurité des données personnelles que réaliser une analyser aussi fine qu’hilarante de la presse féminine. Oui, elle fait des blagues geek, mais juchée sur ses talons de plus de 12 cm… Son écriture est à la fois méchamment drôle et gentiment provocatrice. Son humour, caustique et cynique, ne peut pas laisser de marbre. Allez, avant d’aller visiter son …