Mois : janvier 2015

Prof sexy donne leçon de vocabulaire

Nouvelle leçon de vocabulaire pour parler jeune

Prenez vos cahiers : aujourd’hui nous allons poursuivre notre étude anthropologique et linguistique du vocabulaire des jeunes. Vous allez découvrir de nouveaux mots tendance qui vous permettront d’apprendre à parler jeune… de quoi devenir peut-être vous aussi, par mimétisme, un peu plus jeune ? Pour bâtir cette nouvelle leçon sur les expressions des jeunes, j’ai eu la chance de pouvoir m’appuyer sur deux assistantes, qui m’ont beaucoup inspirée. En effet, la semaine dernière au bureau, nous avons accueilli deux stagiaires de 14 et 15 ans. Deux jeunes filles qui isolément étaient tout à fait fréquentables, mais qui mises ensemble formaient un cocktail détonant. Vous connaissez l’expression « deux cerveaux s’additionnent » ? Et bien dans leur cas, ils se retranchaient. J’ai eu l’impression, pendant une semaine, de visualiser la bande annonce de Dumb and Dumber 3. Dans ce nouvel opus : beaucoup de bêtise, mais très peu d’humour. Bref, après ces quelques éléments de contexte, passons à notre leçon de vocabulaire jeune.

Le blog Just a girl est une mine de découvertes

Portrait de trentenaire (ou presque) : Aurélie alias Just a girl

Aujourd’hui j’ai le grand plaisir de vous présenter Aurélie, qui tient le blog Just a girl. Je dois vous avouer qu’avant de lancer 30 ans (ou presque), je ne connaissais pas grand chose aux blogs et aux blogueurs. Je me suis lancée toute seule, j’ai appris sur le tas et j’ai essayé de trouver ma place dans ce nouvel univers. C’est comme ça que j’ai découvert le blogosphère, un monde éclectique peuplé de gens passionnés, talentueux et animés par l’envie de partager. Aurélie est de ceux-là. Son blog, Just a girl, est une de mes références en matière de blogging. C’est bien simple, quand on me demande ce que c’est qu’un bon blog, je pense immédiatement au sien. Il est aussi réussi sur le fond que sur la forme.

Photo Coopet Photography

Comment ne jamais vieillir (et vivre éternellement)

Derrière ce titre diablement accrocheur, j’ai décidé aujourd’hui de vous parler de ma famille. Je vis géographiquement éloignée de ma famille. Parfois, j’aimerais la voir plus, parfois je me dis que la distance est une bonne excuse pour ne pas le faire. Deux fois par an pourtant, je prends la route, traversant la France et ses paysages arborés pour retrouver mes racines dans le fin fond du Cantal. Ce fut le cas pendant les vacances estivales et dernièrement pour les fêtes de fin d’année. À Noël, j’ai donc passé une petite semaine dans ma famille. Chez mes parents. Notons que j’étais là en tant que leur fille, mais aussi en tant que « mère de famille » : en effet, j’étais accompagnée de mon compagnon et de mon fils. « Mère de famille », ça claque comme expression. Ou plutôt ça tasse, je dirais… car ça vous donne direct un méchant coup de vieux. Et pourtant, croyez-le ou non, je me suis rendue compte que même accompagnée d’un môme qui est mon portrait craché, pour ma famille, je reste une …

Je suis Charlie

Faut-il cesser d’être idéaliste une fois adulte ?

Aujourd’hui je voudrais vous parler de Coco. Coco est le pseudo de Corinne Rey, jeune dessinatrice de presse de 30 ans (ou presque). Je l’ai rencontrée pour la première fois en 2010, alors qu’elle était encore une toute jeune dans ce métier. Nous nous sommes rapidement appréciées. Coco est un un petit bout de femme d’abord timide, qui se cache derrière ses longs cheveux bouclés et un épais trait d’eye liner. Pourtant, son trait est incisif, impressionnant. Elle percute vite et dessine rapidement, avec précision. Nos rencontres suivantes ont confirmé ma première impression : Coco est, avec Louison, l’une des dessinatrices de presse les plus talentueuses de sa génération.