Articles comportant le mot-clef : bébé

La question que se posent tous les couples : vaut-il mieux faire un bébé ou adopter un chat ?

Vaut-il mieux faire un enfant… ou adopter un chat ?

Accueillir un nouveau venu chez soi, un petit être vivant dont on s’occupera conjointement, c’est la continuité logique pour tout couple s’inscrivant dans la durée. C’est l’étape qui suit la vie à deux, celle qui vous permettra de devenir un « foyer » à part entière. Vous avez l’impression d’être prêts à vous lancer pour vous investir dans ces nouvelles responsabilités ? Oui mais voilà, un dilemme se pose : vaut-il mieux faire un bébé ou… adopter un chat ? Petit comparatif pour vous aider à y voir plus clair.

Suis-je trop vieille pour avoir un bébé ?

Suis-je trop vieille pour avoir un bébé ?

Les femmes qui abordent la trentaine en envisageant d’avoir un enfant « un jour » finissent toujours par se poser cette question quand l’heure de concrétiser ce désir arrive : « suis-je trop vieille pour avoir un bébé ? ». Cette interrogation pernicieuse commence à germer dans les cerveaux féminins dès qu’on approche l’âge de 30 ans (ou presque). Elle s’y développe et ancre ses racines de plus en plus profondément, à mesure que les années défilent. Comme si cette interrogation n’était pas assez pesante en elle-même, il faut en plus lui rajouter la pression exercée par l’entourage des jeunes femmes, qui, dès qu’elles franchissent le cap de la trentaine n’a plus qu’une seule question aux lèvres : « c’est pour quand ?« . Alors, à 30 ans (ou presque), est-on trop vieille pour avoir un enfant ?

Blake Lively enceinte photographiée par son frère Eric Lively

Questions taboues et idées reçues sur la maternité

L’année dernière j’ai fait le grand saut : je suis devenue maman. Une étape que j’appréhendais, comme de nombreuses femmes de 30 ans (ou presque) lorsqu’elles songent à le devenir. En effet, les angoisses et les questionnements liés à la maternité sont nombreux. Souvent, il s’agit de questions que l’on n’ose pas poser… Bien sûr, l’expérience de chaque femme lui est propre, que ce soit pour la grossesse, l’accouchement, ou ce qui suit. Nous avons toutes une manière différente de gérer les choses, de les ressentir… mais il y a quand même des choses qui sont communes à toutes. Pourtant, dans la plupart des cas, ce que vous entendrez sur le fait de devenir maman sera enrobé d’une bonne couche de langue de bois. En dehors de celles qui envisagent de devenir mères un jour, je rencontre aussi de plus en plus de jeunes femmes qui approchent la trentaine et qui ne souhaitent pas avoir d’enfants. Pour autant, elles n’en sont pas moins curieuses sur le sujet. Enfin, beaucoup d’idées reçues circulent sur la maternité …

Des femmes enceintes

Le jour où le monde a décidé que j’étais enceinte

Quand tu franchis le cap de la vingtaine, on te fait sentir que bientôt, il va falloir penser à avoir des enfants. Quand tu dépasses les 25 ans, on te dit que ce serait bien que tu t’y mettes rapidement. Arrivée à 30 ans (ou presque), on ne te demande même plus ton avis. La société, d’un commun accord avec tous les membres qui la composent, décide alors qui est temps pour toi de procréer, que tu le veuilles ou non, comme si d’une minute à l’autre tes fruits précieux allaient pourrir pour finir par se décrocher de l’arbre et s’écraser mollement sur le sol, faisant de toi pour toujours et à jamais une vieille fille. A l’heure où toi tu commences tout doucement à te demander où tu en es dans ta vie et que tu ne sais pas encore si tu veux avoir des enfants un jour, c’est un peu agaçant de comprendre que cette décision a déjà été prise pour toi.