Articles comportant le mot-clef : été

Moi, femme de 30 ans imparfaite

Trentenaire et… imparfaite !

Quand j’étais petite, j’étais persuadée que les adultes savaient ce qu’ils faisaient, et ce, en toutes circonstances. Mais aujourd’hui, même si je suis bel et bien adulte moi aussi, je réalise qu’à 30 ans (ou presque), je ne maîtrise encore pas grand chose. Pire, j’ai l’impression d’ignorer tous ces trucs que les adultes sont sensés savoir ou connaître… Je me rends encore plus compte de mes lacunes pendant l’été, peut-être parce que les vacances sont propices à l’introspection, ou encore parce qu’elles agissent comme un révélateur de ce que je suis vraiment (à savoir : un petit boulet)… En tous cas, le constat est là : j’ai beau essayer, je suis et je reste définitivement imparfaite !

Les mauvaises habitudes de l'été

Mes mauvaises habitudes estivales

En grandissant, on est sensé devenir raisonnable. On est sensé apprendre à reconnaître ce qui est bon pour soi et appliquer tous les bons conseils qu’on a glanés de-ci, de-là au fil des années. Pourtant, parfois, même si on sait très bien ce qu’il faut faire… on fait exactement le contraire ! Et l’été, la chaleur et la paresse aidant… c’est encore pire. Adieu bonnes résolutions…

Avoir 30 ans en été

L’été, moi, je ne maîtrise pas

Avec l’âge on acquiert un atout de poids : l’expérience. L’expérience, c’est le lot de consolation qui récompense toutes les erreurs que l’on a faites et toutes les choses que l’on a péniblement apprises. En effet, une fois que l’on a acquis l’expérience, on ne commet plus les mêmes erreurs qu’auparavant et on maîtrise les nombreuses choses que l’on ne connaissais pas jusqu’alors. Enfin, en théorie, ça se passe comme ça. Moi, à 30 ans (ou presque), je me rends compte que je n’ai rien appris. Je ne sais encore rien faire. Enfin, disons plutôt que j’ai des lacunes : il y a un certain nombre de choses que malgré mon grand âge, je ne maîtrise pas encore.

Porter des accessoires de son âge à 30 ans

Suis-je trop vieille pour porter des accessoires tendance ?

Sur les mannequins, les dernières tendances en matière de vêtements, maquillage et accessoires paraissent toujours ultra désirables. Mais pour autant, une fois sorti des pages glacées du magazine, tout ce qui est montré est-il vraiment mettable dans la vraie vie ? Et surtout, peut-on l’assumer même quand on n’est pas (plus) une nymphette de 17 ans ? Vous allez me répondre que oui, il suffit de regarder Lady Gaga pour se rendre compte que tout est mettable. Mais voilà, je ne sais pas pour vous, mais ma vie à moi c’est plus métro-boulot-dodo que artshow-concert-MTV awards. Il faut se rendre à l’évidence : quand on a 30 ans (ou presque), on ne peut pas tout se permettre. Avec l’âge, on est sensé acquérir un sens du style plus aiguisé… ou plutôt qui correspond à l’idée générale que se font les gens de ce à quoi une personne de 30 ans doit ressembler. Pourtant, cela n’empêche pas d’être créatif dans ses tenues, de s’amuser. Mais il faut savoir doser. Non, le total look fluo, ce n’est …

La plage à 30 ans (ou presque)

L’été : révélateur de vieillesse intérieure

Quand on a 30 ans (ou presque) on ne se sent pas si différent de quand on avait 20 ans. Pourtant, entre les deux, le temps a passé. Et s’il y a bien un moment où l’on s’aperçoit du poids des années, c’est l’été. Le reste de l’année on peut donner le change, voire même se comporter comme une gamine occasionnellement pour compenser… mais quand on regarde la manière dont on passe la période estivale, on s’aperçoit qu’entre les deux dizaines, un certain nombre de choses ont changé. L’été ferait-il vieillir ?