Articles comportant le mot-clef : grandir

Chercher l'indépendance à 30 ans

Le couple à 20 ans, l’indépendance à 30 ans ?

La vingtaine à été pour moi la décennie de construction de mon couple. J’ai rencontré mon compagnon quand j’avais 19 ans et pendant la décennie qui a suivi, ce couple a été mon univers tout entier. Il était mon quotidien, mon objectif, ce autour de quoi tout tournait. Et puis, à l’approche de la trentaine, les choses ont commencé à se modifier dans mon esprit. J’ai commencé à envisager les choses différemment et surtout, à avoir besoin de vivre pour moi, avant tout.

Mes habitudes honteuses d'ado de 30 ans

10 habitudes honteuses que j’ai gardées de l’adolescence

L’adolescence pour moi c’était… euh… il y a belle lurette ! Depuis, j’ai bien grandi. Ou plutôt, j’ai bien vieilli. Car pour ce qui est de la maturité ou de la confiance en soi, c’est pas encore gagné. Et puis surtout, je continue à me traîner de vieux réflexes qui auraient dû me passer avec le temps. En effet, derrière la femme que je suis devenue, l’adolescente n’est jamais bien loin…

Faut-il être féministe en 2017 ?

Faut-il être féministe ?

A plusieurs reprises, j’ai eu envie d’évoquer ce sujet sur ce blog. Et à chaque fois, je me suis tue. Pourtant je pense que l’évocation de cette question est tout à fait légitime. En effet, la place de la femme dans notre société apparaît en toile de fond de tous les blogs féminins… et encore plus dans celui-ci, qui parle de grandir et de trouver sa place dans le monde. Au final, le déclic est venu d’un roman, dont je viens d’achever la lecture : La Servante écarlate, de Margaret Atwood. Paru au milieu des années 80, il est revenu sur le devant de la scène ces derniers mois grâce à une adaptation sous forme de série. Je l’ai reçu dans le cadre d’un partenariat avec les éditions Robert Laffont et je ne regrette pas de l’avoir lu, tant l’histoire est passionnante et superbement écrite. Mais au-delà du divertissement, ce roman, que les critiques décrivent comme visionnaire, offre un aperçu d’une société où les femmes seraient privées de droits. Et ce qui est troublant, c’est que …

Retourner à l'école à 30 ans

L’immense joie de ne plus aller à l’école

Il y a quelques nuits de cela, j’ai rêvé que je retournais à l’école. Pour être plus précise, je ne devrais pas parler de rêve mais plutôt de cauchemar. Il y a quelques nuits de cela, j’ai cauchemardé que je retournais à l’école. La veille, j’avais visité la nouvelle école supérieure des beaux arts de Nantes pour le travail et j’avais fantasmé sur un cursus dans cet établissement dernier cri avec tout le matériel dont j’ai toujours rêvé pour laisser libre cours à ma créativité. Mais voilà, la perspective de reprendre des études est revenue me hanter cette nuit- là.

Apprendre à être adulte à 30 ans

3 choses que j’ai apprises depuis mes 30 ans

J’ai beau dire que la trentaine n’est pas un bouleversement mais une continuité, que l’on ne change pas du jour au lendemain en soufflant ses 30 bougies… le fait est que depuis que j’ai eu 30 ans, j’ai changé. Un peu. J’ai appris de nouvelles choses, qui ont modifié mon rapport aux autres. J’ai toujours été timide et, même si je continue à l’être, j’ai aujourd’hui beaucoup plus confiance en moi. Et si la trentaine, c’était la période de l’affirmation de soi ?