Articles comportant le mot-clef : succès

Organiser un anniversaire 30 ans

Les 7 indispensables pour une fête d’anniversaire inoubliable

Depuis que j’ai lancé ce blog, je vous ai expliqué à de nombreuses reprises pourquoi je pensais qu’il était bénéfique de célébrer chacun de ses anniversaires, encore plus quand il s’agit d’un chiffre rond comme c’est le cas quand on atteint l’âge de 30 ans. Il y a quelques temps, je vous ai même donné des petites astuces sur comment organiser la fête d’anniversaire parfaite. A ce jour, vous êtes plus de 130 000 à avoir lu mes conseils en la matière et de nombreuses personnes m’ont contactée suite à cet article afin d’obtenir encore plus d’idées sur la manière d’organiser une fête d’anniversaire. Qu’il s’agisse de fêter vos 30 ans ou un tout autre anniversaire, voici donc une petite liste de 7 éléments-clés qui font la différence entre une fête sympa et… un anniversaire tout simplement inoubliable !

Bilan et chiffres du blog en 2016

2017 : année de la confiance ?

Avant d’entamer 2017 avec de nouveaux articles, j’ai envie de revenir sur l’année 2016, qui fut pour moi particulièrement étrange, avec son lot de joies immenses mais aussi de tristesse. Je vais en profiter pour faire un petit bilan de ce blog sur les 12 derniers mois mais aussi pour vous parler d’une notion à laquelle j’ai beaucoup réfléchi ces derniers temps : la confiance.

A 30 ans, je passe au vert et adopte les bons gestes pour la planète

Développer une éco-conscience : bilan 3 ans plus tard

L’un des bénéfices inattendus d’avoir un Blog, c’est qu’il peut servir de « journal de bord » pour conserver une trace écrite de tout ce que l’on aurait pu oublier sans ça. Il y a quelques temps, je suis ainsi retombée sur l’article « A 30 ans, je passe au vert » que j’avais écrit il y a plusieurs années et dans lequel j’expliquais que pour moi la trentaine avait été un tournant en terme de prise de conscience écologique. En effet, je pense qu’avoir 30 ans et, plus généralement, devenir adulte, va souvent de pair avec le fait de commencer à se préoccuper de la planète et de son avenir. Dans l’article que j’avais alors écrit, je parlais de mes petits gestes pour la planète et me fixais de nouveaux objectifs. Aujourd’hui, alors que 3 années se sont écoulées, j’ai envie de faire un bilan pour voir en quoi j’ai progressé (ou pas) dans mes actions en faveur de l’environnement.

Vivre seul(e) à 30 ans

Apprendre à vivre seul(e)

Récemment, une de mes amies a rompu avec son compagnon. A la douleur de la séparation s’est ajoutée pour elle l’angoisse de se retrouver à vivre seule pour la première fois de sa vie. …Pour la 1ère fois de sa vie ? Cet élément m’a troublée. Jusque là, je pensais que vivre seul(e) était un passage obligé dans la vie de tout jeune adulte. Aussi croyais-je qu’à 30 ans (ou presque), tout un chacun avait déjà eu l’occasion d’en faire l’expérience. En quoi la vie en solo est-elle une étape-clé ? Elle nous apprend à être indépendant, tout simplement. Dans la plupart des cas, ce moment intervient entre le départ de la cellule familiale et le début de la vie à deux. Si vous l’avez vécu, alors la liste suivante devrait vous rappeler des souvenirs !

comment devenir riche et vivre la belle vie à 30 ans

Comment devenir riche facilement

Je n’y croyais plus. J’avais perdu espoir. Je m’étais résignée. Après avoir fantasmé pendant mon enfance qu’un jour, une fois adulte, je vivrais une vie de conte de fées… j’avais fini par faire une croix dessus. J’avais abandonné l’idée de vivre comme une princesse Disney ou encore d’avoir une existence dorée et un avion rose comme celui de Barbie. J’avais même accepté le fait que je ne serai jamais riche… Et puis, dans un sursaut d’optimisme, j’ai décidé que finalement, j’avais droit à tout ça. Et même, comme le dirait une grande marque de cosmétiques, que je le valais bien. Surtout, j’ai réalisé que, de nos jours, on n’avait plus besoin d’être riche pour vivre dans le luxe. Je ne vous ferai pas l’affront de vous parler de « richesse intérieure » (non, ça, c’est un truc de pauvres…), je vais plutôt vous expliquer comment j’arrive à vivre dans le luxe, comme une star… à moindre coût. Parce que je le veux bien.