Articles comportant le mot-clef : mauvaise foi

Le pire et le meilleur des années 90

Faut-il détester les années 90 ?

Si vous avez 30 ans (ou presque), alors vous gardez probablement un souvenir vibrant des années 90, ces années pendant lesquelles vous étiez enfant, puis adolescent(e). Si certains de ces souvenirs invitent à la nostalgie, d’autres au contraire nous inspirent aujourd’hui du dégoût voire de la honte, car certaines choses que nous avons aimées à l’époque sont beaucoup plus difficiles à assumer aujourd’hui ! Dans mon 1er article sur cette thématique, il y avait du lourd : les Boys bands, crop tops, pogs et autres Tamagotchis en avaient pris pour leur grade. En 12 illustrations, prises dans les domaines de la mode ou encore de la culture, je vais aujourd’hui vous donner 12 nouvelles raisons de détester les années 90 !

Suis-je vieille à 30 ans

Quand on me fait comprendre que j’ai vieilli…

Je sentais bien que ça allait finir par arriver. Je me leurrais en me disant que j’allais faire en sorte que le grand âge me tombe dessus le plus tard possible… Au tournant de la trentaine, je me suis même juré de continuer à rester celle que j’ai toujours été, à savoir cette grande gamine un peu naïve, un peu rêveuse… Et pourtant, c’est arrivé : la vieillesse m’a rattrapée. Comme quoi, personne n’est à l’abri. Méfiez-vous, un jour, ça va vous tomber sur le coin du nez, à vous aussi. Pourtant, je n’ai pas changé. J’ai toujours 20 ans (+ quelques années). En fait, j’ai plus l’impression que c’est l’attitude des autres à mon égard qui a évolué… comme s’ils cherchaient à me faire comprendre qu’à 30 ans (ou presque), je n’étais – plus aussi – jeune…

Naïve à 30 ans

Éloge de la naïveté

Etre adulte, c’est avoir de l’expérience, des connaissances, mais aussi un regard « éclairé » sur le monde qui nous entoure. Enfin, ça, c’est la théorie. Parce qu’en pratique, de la même manière que l’on ne devient pas raisonnable du jour au lendemain, on ne se réveille pas un beau matin en étant miraculeusement devenu plus lucide. Le fait est que même quand on arrive à 30 ans (ou presque), certains mystères de la vie continuent à nous échapper. Mais surtout, on a parfois besoin d’introduire de la magie dans notre quotidien. Dans ce cas-là, il suffit de faire fi du rationnel pour se laisser bercer d’illusions, quitte à replonger dans une naïveté enfantine. Mais vous savez quoi ? Je préfère être naïve que désabusée.

Jeunes de 30 ans (ou presque)

10 preuves que 30 ans est le plus bel âge de la vie

Avoir 30 ans, ce n’est pas quelque chose à redouter. Au contraire, c’est même une raison de se réjouir ! En effet, la trentaine est souvent considérée comme une période bénie, un âge auquel tout est possible. En tous cas, c’est ce que disent, à posteriori, tous ceux qui l’on fêtée ! Par ailleurs, en 2017, avoir 30 ans, c’est également très à la mode. On ne compte plus les articles de magazines, les livres, les films ou les spectacles qui sont consacrés à cet âge iconique. Alors, plutôt que d’angoisser bêtement, pourquoi ne pas commencer dès maintenant à embrasser cette période faste de notre existence ?