Articles classés dans : Maternité

Etre maman à 30 ans

7 choses qui ont changé depuis que je suis maman

On ne va pas se mentir, avoir un enfant, cela entraîne certaines responsabilités, ainsi qu’un certain nombre de contraintes. Mais cela présente également des avantages, parmi lesquels le fait d’être célébrée 365 jours par an comme l’être le plus merveilleux du monde par sa progéniture (laissez-moi croire que cela durera toujours…) ou encore la possibilité de se servir de son rejeton comme d’une excuse pour laisser libre court à toutes ses envies régressives… Voici donc un petit aperçu des aspects les plus agréables et les plus contraignants de la maternité, avec pour finir une petite sélection d’idées cadeaux pas mémère pour la fête des mères !

La question que se posent tous les couples : vaut-il mieux faire un bébé ou adopter un chat ?

Vaut-il mieux faire un enfant… ou adopter un chat ?

Accueillir un nouveau venu chez soi, un petit être vivant dont on s’occupera conjointement, c’est la continuité logique pour tout couple s’inscrivant dans la durée. C’est l’étape qui suit la vie à deux, celle qui vous permettra de devenir un « foyer » à part entière. Vous avez l’impression d’être prêts à vous lancer pour vous investir dans ces nouvelles responsabilités ? Oui mais voilà, un dilemme se pose : vaut-il mieux faire un bébé ou… adopter un chat ? Petit comparatif pour vous aider à y voir plus clair.

Suis-je trop vieille pour avoir un bébé ?

Suis-je trop vieille pour avoir un bébé ?

Les femmes qui abordent la trentaine en envisageant d’avoir un enfant « un jour » finissent toujours par se poser cette question quand l’heure de concrétiser ce désir arrive : « suis-je trop vieille pour avoir un bébé ? ». Cette interrogation pernicieuse commence à germer dans les cerveaux féminins dès qu’on approche l’âge de 30 ans (ou presque). Elle s’y développe et ancre ses racines de plus en plus profondément, à mesure que les années défilent. Comme si cette interrogation n’était pas assez pesante en elle-même, il faut en plus lui rajouter la pression exercée par l’entourage des jeunes femmes, qui, dès qu’elles franchissent le cap de la trentaine n’a plus qu’une seule question aux lèvres : « c’est pour quand ?« . Alors, à 30 ans (ou presque), est-on trop vieille pour avoir un enfant ?

Avoir un bébé oblige à changer

Avoir un bébé oblige-t-il à changer ?

Avoir un bébé, c’est bien connu, ça vous change. Cela fait de vous une meilleure personne. Ou presque. Ou pas. Si le fait d’avoir 30 ans ne suffit pas pour devenir d’un coup un adulte responsable, avoir un enfant, ça, ça vous transforme. En théorie. Moi, je dois avoir raté une étape. Même si beaucoup de choses ont changé autour de moi depuis que j’ai eu un bébé, j’ai gardé certaines (mauvaises ?) habitudes.

Faire un régime à 30 ans

Suis-je trop vieille pour faire un régime ?

Tout ça, c’est la faute de Kate. Non, non, pas Kate Moss. Forcément, quand un article parle de régime dès son titre, tout le monde a tendance à penser à la brindille. Mais non, ici je ne vais pas vous parler de mannequins taille 34, tout comme je ne vais pas vous parler de régime miracle qui ferait perdre 20 kilos en 10 jours. Oups, ça y est, je viens de perdre la moitié de mon lectorat. Bon, pour celles qui sont restées malgré tout (merci !), je reprends. Tout ça, c’est la faute de Kate Middleton. En effet, il y a quelques temps, alors je je reluquais des photos de la duchesse de Cambridge dans un magazine peu respectable – à ma décharge, j’étais chez le coiffeur – je me suis fait la réflexion qu’elle était quand même particulièrement mince, un an à peine après avoir pondu son 1er rejeton. Dix jours plus tard, j’ai appris qu’en plus, elle était de nouveau enceinte. Comme ça. Avant que j’aie eu le temps de dire « ouf ». …

Blake Lively enceinte photographiée par son frère Eric Lively

Questions taboues et idées reçues sur la maternité

L’année dernière j’ai fait le grand saut : je suis devenue maman. Une étape que j’appréhendais, comme de nombreuses femmes de 30 ans (ou presque) lorsqu’elles songent à le devenir. En effet, les angoisses et les questionnements liés à la maternité sont nombreux. Souvent, il s’agit de questions que l’on n’ose pas poser… Bien sûr, l’expérience de chaque femme lui est propre, que ce soit pour la grossesse, l’accouchement, ou ce qui suit. Nous avons toutes une manière différente de gérer les choses, de les ressentir… mais il y a quand même des choses qui sont communes à toutes. Pourtant, dans la plupart des cas, ce que vous entendrez sur le fait de devenir maman sera enrobé d’une bonne couche de langue de bois. En dehors de celles qui envisagent de devenir mères un jour, je rencontre aussi de plus en plus de jeunes femmes qui approchent la trentaine et qui ne souhaitent pas avoir d’enfants. Pour autant, elles n’en sont pas moins curieuses sur le sujet. Enfin, beaucoup d’idées reçues circulent sur la maternité …