Articles comportant le mot-clef : angoisse

Femme imparfaite de 30 ans ou presque

La femme parfaite (que je ne suis pas)

Normalement, en grandissant, on se bonifie. Enfin, il paraît. Je veux dire, quand on a de la chance. Et qu’on est quelqu’un d’autre que moi… Parce que pour ma part, si j’ai effectivement l’impression d’avoir vieilli grandi, il n’en reste pas moins que je ne suis pas plus douée qu’avant pour certaines petites choses du quotidien, que tout les trentenaires (ou presque) semblent pourtant maîtriser… Petit tour d’horizon de ces petites lacunes et maladresses qui font de moi la femme (im)parfaite.

Avoir 30 ans c'est quoi ?

Témoignages : pour vous, avoir 30 ans, c’est quoi ?

Une fois n’est pas coutume, j’ai décidé aujourd’hui de vous laisser ma parole. Vous savez toutes et tous ce que représente pour moi le fait d’avoir 30 ans, vu que cela fait 6 ans que je radote j’écris ici sur le sujet. Alors il y a quelques semaines j’ai eu idée de vous poser la question sur Instagram de ce que représentait la trentaine pour vous. Voici un petit florilège des réponses reçues. Merci à celles qui ont participé et pour les autres, n’hésitez pas à répondre en commentaire !

Etre maman à 30 ans

7 choses qui ont changé depuis que je suis maman

On ne va pas se mentir, avoir un enfant, cela entraîne certaines responsabilités, ainsi qu’un certain nombre de contraintes. Mais cela présente également des avantages, parmi lesquels le fait d’être célébrée 365 jours par an comme l’être le plus merveilleux du monde par sa progéniture (laissez-moi croire que cela durera toujours…) ou encore la possibilité de se servir de son rejeton comme d’une excuse pour laisser libre court à toutes ses envies régressives… Voici donc un petit aperçu des aspects les plus agréables et les plus contraignants de la maternité, avec pour finir une petite sélection d’idées cadeaux pas mémère pour la fête des mères !

Mes mauvaises résolutions 2018

Mes non résolutions pour 2018

Je ne prends jamais de résolutions. Ni en début d’année ni à aucun autre moment. Tout simplement parce qu’à 30 ans (ou presque), je me connais bien : je sais que je ne serai pas capable de les tenir. Autant je crois que l’on peut évoluer, autant je pense que cette décision doit être un choix personnel. Le fait de se voir imposé un changement par d’autres (et à une date choisie arbitrairement) fait que l’on a toutes les chances de ne pas tenir ses engagements ! Alors si vous voulez vous fixer des objectifs et vous y tenir, je vous conseille plutôt de faire une bucket list. En attendant je vous propose une liste des résolutions que je ne prendrai pas cette année !

Mes habitudes honteuses d'ado de 30 ans

10 habitudes honteuses que j’ai gardées de l’adolescence

L’adolescence pour moi c’était… euh… il y a belle lurette ! Depuis, j’ai bien grandi. Ou plutôt, j’ai bien vieilli. Car pour ce qui est de la maturité ou de la confiance en soi, c’est pas encore gagné. Et puis surtout, je continue à me traîner de vieux réflexes qui auraient dû me passer avec le temps. En effet, derrière la femme que je suis devenue, l’adolescente n’est jamais bien loin…

Suis-je vieille à 30 ans

Quand on me fait comprendre que j’ai vieilli…

Je sentais bien que ça allait finir par arriver. Je me leurrais en me disant que j’allais faire en sorte que le grand âge me tombe dessus le plus tard possible… Au tournant de la trentaine, je me suis même juré de continuer à rester celle que j’ai toujours été, à savoir cette grande gamine un peu naïve, un peu rêveuse… Et pourtant, c’est arrivé : la vieillesse m’a rattrapée. Comme quoi, personne n’est à l’abri. Méfiez-vous, un jour, ça va vous tomber sur le coin du nez, à vous aussi. Pourtant, je n’ai pas changé. J’ai toujours 20 ans (+ quelques années). En fait, j’ai plus l’impression que c’est l’attitude des autres à mon égard qui a évolué… comme s’ils cherchaient à me faire comprendre qu’à 30 ans (ou presque), je n’étais – plus aussi – jeune…