Année : 2018

Inventer ses propres règles à 30 ans : le début de l'indépendance

Ne plus suivre les règles (et en créer de nouvelles)

Si le fait d’être adulte n’est pas une question d’âge, alors à quoi cela tient-il ? Dernièrement, j’ai découvert un nouvel élément de définition de ce concept lorsque je me suis rendue compte que, face à un problème, j’avais appris avec les années à ne plus systématiquement chercher les réponses ailleurs… et à inventer mes propres réponses. Alors qu’auparavant je me tournais vers les adultes pour savoir si « j’avais bien répondu », désormais, on se tourne vers moi pour cela. Et je réponds, sans filet.

Le top des choses que l'on n'aime pas qu'on nous dise quand on a 30 ans

13 choses à ne pas dire à quelqu’un qui a 30 ans

Attention, bouchez vos oreilles et couvrez vos yeux. Ou l’inverse, après tout, je ne sais pas exactement comment vous êtes constitués. En tous cas, préparez-vous : ça va faire mal. Dans cet article, j’ai décidé de recenser le top des choses que l’on déteste le plus entendre quand on a 30 ans (ou presque). Et je parie que vous les avez toutes déjà entendues…

Etre maman à 30 ans

7 choses qui ont changé depuis que je suis maman

On ne va pas se mentir, avoir un enfant, cela entraîne certaines responsabilités, ainsi qu’un certain nombre de contraintes. Mais cela présente également des avantages, parmi lesquels le fait d’être célébrée 365 jours par an comme l’être le plus merveilleux du monde par sa progéniture (laissez-moi croire que cela durera toujours…) ou encore la possibilité de se servir de son rejeton comme d’une excuse pour laisser libre court à toutes ses envies régressives… Voici donc un petit aperçu des aspects les plus agréables et les plus contraignants de la maternité, avec pour finir une petite sélection d’idées cadeaux pas mémère pour la fête des mères !

Avoir 30 ans et avoir l'impression qu'on en a toujours 20

36 choses qui n’ont pas changé depuis mes 20 ans

Aujourd’hui, c’est mon anniversaire. Il y a quelques jours, ce blog a fêté ses 6 ans. Lorsque je l’ai ouvert, j’étais sur le point de fêter mes 30 ans. Je vous laisse faire le calcul… En 6 ans, j’ai grandi. Je n’ai jamais eu l’intention de changer, mais c’est un fait : la vie m’a poussée à évoluer. Et pourtant, intrinsèquement, j’ai l’impression d’être restée la même. La même qu’il y a 10 ans, voire même un peu plus : la même que quand j’avais 20 ans. Malgré la pression pour être parfaite, ou même pour être simplement raisonnable, je reste toujours la petite Clairette, qui vit sa vie comme elle en a envie et qui fait les choses avec fantaisie (parfois) et en les assumant (toujours) !

30 ans : l'âge de l'angoisse de la trentaine

5 preuves que 30 ans est le pire âge de la vie

Vous le savez peut-être, il y a quelques jours, ce blog est sorti en livre. Sous le titre, il est précisé qu’il s’agit du « Livre SOS crise de la trentaine ». J’ai tenu à cette appellation, que j’utilisais déjà pour le blog, car je pense que mon livre permettra de désamorcer la pression que ressentent de nombreuses personnes lors du passage à la trentaine. Mais voilà, depuis que le livre est paru, j’ai observé quelques réactions étonnantes, de personnes qui me répondaient « mais moi, je ne suis pas en crise ! ». Sous-entendu « je n’ai pas besoin de ce livre, moi ! ». Je pourrais toujours essayer de les faire changer d’avis en leur expliquant que ce livre est au contraire une célébration de la trentaine, dans laquelle chacun peut se retrouver et qui permet de rire de bon cœur de situations que nous avons tous vécues. Mais non. J’ai envie de procéder autrement. En 6 ans d’animation de ce blog, j’ai le sentiment d’avoir contribué à éviter à de nombreuses personnes de souffrir de la crise de …

30 ans (ou presque) le guide SOS crise de la trentaine en livre

30 ans (ou presque) : le livre !

Il y a bientôt 6 ans naissait ce qui était au départ un tout petit blog : 30 ans (ou presque). Au fil des années, ce projet a pris de l’ampleur, jusqu’à devenir un blog accueillant chaque mois plusieurs dizaines de milliers de visiteurs. Aujourd’hui, j’ai le plaisir de vous annoncer la sortie de son prolongement : le Guide SOS crise de la trentaine !