Du mythe à la réalité
12 commentaires

L’hiver, moi, je ne maîtrise pas

Comment résister à l'hiver

Il y a quelques mois, je vous avais fait rire (bande de moqueurs !) en vous avouant que l’été n’était pas la saison dans laquelle je me sentais le plus à l’aise… Je vous avais ainsi décrit mes petites maladresses estivales.

Et bien aujourd’hui, je vais vous faire une confidence : l’hiver n’est pas non plus la saison dans laquelle je m’épanouis le plus. Car j’ai beau avoir 30 ans (ou presque), il y a un certain nombre de traditions saisonnières que je ne maîtrise toujours pas, malgré mon grand âge…

Comment avoir le swag en hiver ?

Swag même en hiver ?

Les 10 habitudes hivernales que je ne maîtrise pas

1- Porter un bonnet

Je ne sais pas comment je me débrouille mais mon bonnet est toujours soit trop, soit pas assez enfoncé, il vrille sur ma tête et quand enfin vient le salutaire moment de l’enlever, je me retrouve systématiquement avec les cheveux tout plaqués…

2- Faire cuire des patates

C’est le légume hivernal par excellence et pourtant, je suis incapable de faire cuire des pommes de terre. Pourtant, je sais cuisiner des choses beaucoup plus sophistiquées… Mais les patates, je sais pas faire. C’est trop long, j’ai pas la patience et je finis du coup toujours par les sortir trop tôt et les manger encore croquantes >_<

3- Faire du ski

Quand je dis que je suis née en Auvergne, tout le monde traduit ça par « à la montagne » et suppose que j’ai grandi avec un bâton de ski dans la main. Et bien non et je n’en ai même jamais fait de ma vie…

4- Porter une doudoune

Une doudoune bibendum

Moi, quand je frime avec ma doudoune

Pour le coup, porter une doudoune, surtout matelassée, me fait ressembler à une autre icône auvergnate…

5- Manger une fondue

C’est qui la gourde qui a (encore) perdu son morceau de pain dans la fondue ? C’est Bibi !

6- Manger de la raclette

C’est qui l’empotée qui s’est brûlé la langue avec le fromage (et qui a encore un fil qui pend du coin de sa bouche) ? C’est Bibi !

7- Marcher dans la neige

Quand je le fais, c’est avec l’aisance et l’élégance d’un pingouin bourré.

8- Boire du vin chaud

Je ne tiens déjà pas l’alcool quand il est froid ou à température ambiante, alors chaud… Rien que de sentir l’odeur, j’ai limite la gueule de bois (rien que d’écrire ces lignes et je ne suis déjà plus en état de conduire)

9- Entonner des chants de Noël

C’est pas que j’aime pas ça, mais je chante hyper faux (enfin, à ce qu’il paraît… parce que moi quand je m’écoute j’ai l’impression d’entendre Mariah Carey). Mon compagnon, lui, chante juste mais ne retient jamais les paroles des chansons (même pas 1 couplet) (même pas « Vive le vent »).
A nous deux, on forme un duo qui déchire.

10- Allumer un feu de cheminée

Allez, j’avoue, je suis incapable de craquer une allumette. Ou de faire fonctionner un briquet, d’ailleurs. Si je vivais vraiment à l’Age de Pierre, on serait pas prêts de dîner…

Et vous, avez-vous ce genre de « problèmes » en hiver ?

12 Commentaires

  1. Belge obligé je sais faire cuire des patates mais mes parents était tellement abonné aux pdt cuite à l’eau que j’en suis dégoûtée. Je perds aussi mon morceaux de paiement dans les fondues et me brûle la langue en mangeant des raclettes (fonctionne aussi avec les tariflettes et le gratin ) je pense que tout le monde ressemble à une bonhomme michelin avec sa doudoune. Jamais fait de ski ( confer le 1er mot du com ) j’ai une cheminée mais elle est décorative. J’ai aussi la grâce d’un éléphant dans la neige mais j’en profite pour créer des bon hommes et faire des batailles avec mon hommes. J’adore chanter des chants de Noël, je chante juste et j’ai appris très récemment à faire du vin chaud et j’adore ça (avec modération )

    Malgré tout les inconvénients de l’hiver dont la conduite sur neige (et surtout les autres…) les températures en négatifs, les gens qui déprimes. .. avec Noël, nouvel an, la neige (quand on en n’a ) les soirées cocooning avec chéri… cela reste ma saison favorite 😉

    • Moi aussi, en fait (et malgré tout ça), j’aime bien l’hiver 🙂 Faut croire qu’on n’est pas rancunières (ou alors on est masos ^^)

  2. Les patates, c’est Mr qui s’en charge, parce que moi aussi autrement elles sont croquantes !
    Le bonnet sur moi ressemble a un préservatif, alors je m’en passe, malgré mes oreilles violettes. (Mais avec les cheveux long, ni vu ni connu !!) La neige j’adore, mais y en a jamais. Je l’attends de décembre a février pourtant… Sans succès. Mais j’aime bien l’hiver. Avoir des gros pulls et tout, j’adore. Faire des glissades dangereuses sur le verglas comme une enfant et rire des chutes des autres et des miennes… Ouais, l’hiver c’est marrant !

    • Non mais dis-moi, il est en latex ou quoi ton bonnet ?!? Ah ouais, j’ai compris, tu parles de ton bonnet de piscine… non ?

  3. mouch says

    L’hiver je mange (un peu) gras, (un peu sucré) parce que faut lutter contre le froid, et en cas d’hiver doux, contre le froid qui pourrait venir d’un coup, en traître. Bref je me fais plaisir sans complexer. Résultat, au printemps je fais carême (parce que là, la couche de gras hivernale n’a plus de « bonnes » raisons d’être!).
    Je sors l’édredon de plumes pour lire et je m’endors au bout de 10 minutes, parce que c’est la saison de l’hibernation.
    S’il neige, je trouve ça beau et ah ce silence mais si ça dure deux jours le monochrome me lasse.
    J’ai des plaques rouges sur les joues à cause du froid (alors je mets plein de crème, et du coup c’est trop gras donc j’ai des boutons!).
    Conduire la nuit me fatigue (phares: Penser aux siens/ se faire aveugler par ceux des autres).
    Mais ce que j’aime l’hiver c’est Noël: les lumières, les bonnes odeurs, tout le monde qui se retrouve, les bonnes bouffes!!!
    Mais ça reste la saison que j’aime le moins.

    • Moi je ne me lasse jamais de la neige, au contraire ! Je rentre en Auvergne tous les hiver et à chaque fois je prie pour un Noël blanc… même si ça veut dire rester coincée plusieurs jours sur place à cause des routes impraticables…

  4. J’adore !! Je me retrouves trop dans ton article (sauf pour les patates, vivant en Normandie, c’est un truc qu’on maîtrise ^^). Ah l’écharpe aussi d’ailleurs, j’en porte à peu près du 1er octobre au 1er mai, une vraie frileuse. Mais j’ai trop rit avec la doudoune matelassée, j’ai encore dit ce week end à mon doudou que j’aimais bien mais que ça me faisait ressembler à Bibendum 🙂

  5. Le truc infaillible pour les pommes de terre :
    Tu prends un pot qui va au micro onde, tu mets un fond d’eau (environ 1cm) puis tes pommes de terres tel que (avec la peau) dans l’eau, et 5 minutes au micro onde 750w
    Tu va voir : c’est délicieux

    Ca marche aussi en les coupant en morceaux et en les pelant, mais du coup tu les recouvres d’eau, puis 4-5 minutes au micro onde.

    De rien c’est cadeau

    <3

    • Non mais attends, si ça marche vraiment ton truc, tu vas changer le cours de ma vie, tu te rends compte ?!? Je vais tester ça et je te dirai !!! Merci Odile !

  6. ah mais j’ai les mêmes problèmes que toi apparemment 🙂 Moi les patates, finissent en purée car j’ai tendance à les oublier sur la plaque….Les fondues et raclette bah j’aime pas le fromage…. Le bonnet je déteste ça gratte… les chants ben je chante hyper faux…. Bon à part ça je sais m’enrouler dans une couverture bien chaude et ne plus y bouger, je suis à l’aise sur la patinoire et j’adore manger des marrons chauds et j’arrive même à ne plus me bruler:)
    Bisous

    • Tu ne sais pas la chance que tu as de « réussir » à faire trop cuire tes paptates. Moi, si je voulais en faire de la purée, il faudrait que j’y aille au marteau-piqueur ! 😀

Laisser un commentaire