Les signes de l'âge
11 commentaires

La vieillesse me guette : j’ai besoin de lunettes

Signe de vieillesse : les lunettes

Cette fois ça y est : c’est le début de la fin. Depuis quelques jours, je porte des lunettes.

C’est un des signes de l’âge les plus répandus : il est très courant qu’en vieillissant on se retrouve à avoir besoin d’un peu d’aide pour mieux voir. Pour ma part, je pensais follement pouvoir y échapper. Et en fait non, la réalité, ou plutôt la myopie, m’a rattrapée bien plus tôt que je ne l’aurais espéré.

Même si le fait d’afficher des verres correcteurs est on ne peut plus banal, se retrouver avec des binocles à 30 ans (ou presque), alors qu’on n’en a jamais eu avant, c’est un changement important.

Moi, en tous cas, ça me change la vie. Bon, je conçois que ce que je vous raconte ici ne va pas révolutionner le cours de votre existence, pour autant cela aura un impact immédiat : maintenant que je ne suis plus bigleuse, je vais peut-être laisser passer moins de fautes d’orthographe sur ce blog… Être capable de me relire sans chopper de migraine sera déjà un bon début.

Et puisqu’une majorité d’entre vous en passera probablement par là, tôt ou tard, j’ai pensé vous faire un petit résumé de ce qui a changé dans ma vie depuis que j’ai des lunettes.

Avoir des lunettes à 30 ans

Ça y est : je suis vieille. Et ça se voit comme le nez au milieu de la figure.

Les choses qui ont changé dans ma vie depuis que j’ai des lunettes

Je ne peux plus faire de blague débiles sur les binoclards

Du genre « salut 4 yeux ! » ou encore « femmes à lunettes… »… Je n’en faisais pas avant, ceci dit. Mais si j’avais su qu’un jour je me retrouverais dans l’autre camp, j’en aurais peut-être plus profité… (ou pas).

Mais surtout, je regrette de ne jamais avoir osé ricaner en entendant le mot « presbyte ». Parce que quand l’ophtalmo l’a prononcé, au final, ça ne m’a pas fait rire du tout.

Je me fais des blagues toute seule

Peut-être pour compenser, je me fais désormais des blagues toute seule. Un grand classique toujours apprécié est le « mais où sont mes lunettes ?« . (qui se transforme rapidement en un « on m’a volé mes lunettes ! on m’a volé mes lunettes ! » : ouais, j’ai un petit côté parano…).

Réponse : elles sont sur ma tête. Comme à chaque fois que je les cherche. A croire qu’elles y grimpent toutes seules. Ambiance 1er avril garantie toutes les 20 min.

J’assume ma geek attitude

J’ai pris l’option verres bleus pour mes lunettes. Pas parce que c’est tendance mais parce que les écrans sont justement à blâmer pour mon problème de vision… Et oui, je souffre pour vous, chers lecteurs.

Je passe pour une intello

Mais ça, c’était déjà le cas avant.
Cela vient juste confirmer les préjugés des gens.
Bravos, les gens : vous avez gagné !

Je passe mon temps à nettoyer mes lunettes

Sans rire, c’est fou ce truc. J’ai l’impression qu’elles se salissent toutes seules. Sans même que je les touche. Sans même que je les mette. Je passe tellement de temps à les nettoyer que ma vie se résume désormais à métro/boulot/dodo/nettoyage de lunettes.

Je dévisage les gens de manière inappropriée

Du genre : je lis les SMS de mon voisin de bus, je fixe les sourcils mal épilés de ma collègue du 3ème étage et surtout je mate les décolletés des filles et les fesses des mecs.

Bref, tout ce que j’avais l’habitude de faire les yeux bien planqués sous mes lunettes de soleil. Sauf que mes nouvelles lunettes, elles, ne sont pas teintées du tout…

11 Commentaires

  1. Ah je redoute aussi le moment où ça va me tomber dessus car oui inexorablement ça va arriver à bosser 9h par jour sur l’ordinateur. Et à 31 ans je vais pas pouvoir y échapper encore longtemps. J’aime beaucoup ta manière d’écrire. Bonne soirée à laver tes lunettes.

    • Merci ! Et puis mon programme est tout trouvé pour ce pont de l’ascension : continuer à astiquer mes binocles.

  2. Mouhahaha! Je me tord de rire! Je porte des lunettes depuis l’âge de 5 ans, donc j’ai l’habitude. Mais lire que les lunettes c’est « un truc de vieux » , pardon mais j’en ris aux larmes!

    Par contre j’suis astigmate et ça c’est censé être un « truc de vieux », confer cette super conversation avec ma cousine de 25 ans: « Quoi, t’as du changer tes lunettes? Mais tu as la même monture et pourquoi? » « Déjà c’est modifié, pas changé, ensuite j’ai gardé les montures (y a pas de petites économies ndlt) et puis bah on m’a découvert de l’astigmatisme » « Ahhhh mais c’est pas une maladie de vieux? » J’ai pansé très fort que le respect pour les vieux se perdait mais j’ai rien dit.
    Ceci dit, je pense que mon addiction aux écrans n’est pas étrangère à ce que j’ai. Mais grace à mon adorable cousine, je n’ai plus l’impression que je vais avoir 29 mais 92 ans… ^^’

    en dehors de ça, protéger sa vison c’est super important 😉

    • Non, les lunettes ne sont pas qu’un truc de vieux, mais pour autant c’est une réalité : la plupart des vieux en portent ! Et maintenant, je fais partie du cluuuuub ! (prononcer « klubb »)

  3. Le verdict est tombé pour moi une décennie avant toi alors imagine mon désarroi !
    Comme toi au début j’avais l’impression de devoir les nettoyer 1000 fois par jour… Puis on s’habitue et on voit clair à travers ses verres dégueulasses lol Je crois que c’est du à cette petite manie de la nouveauté : nouvelle coupe de cheveux on passe tout le temps les doigts dedans, idem avec les lunettes qu’on veut toujours avoir propres…

    • J’espère que tu as raison ! Parce que c’est presque en train de devenir une obsession chez moi !

Laisser un commentaire