Leçons de vocabulaire, Société
17 commentaires

Nouvelle leçon de vocabulaire pour parler jeune

Prof sexy donne leçon de vocabulaire

Prenez vos cahiers : aujourd’hui nous allons poursuivre notre étude anthropologique et linguistique du vocabulaire des jeunes. Vous allez découvrir de nouveaux mots tendance qui vous permettront d’apprendre à parler jeune… de quoi devenir peut-être vous aussi, par mimétisme, un peu plus jeune ?

Pour bâtir cette nouvelle leçon sur les expressions des jeunes, j’ai eu la chance de pouvoir m’appuyer sur deux assistantes, qui m’ont beaucoup inspirée. En effet, la semaine dernière au bureau, nous avons accueilli deux stagiaires de 14 et 15 ans. Deux jeunes filles qui isolément étaient tout à fait fréquentables, mais qui mises ensemble formaient un cocktail détonant.

Vous connaissez l’expression « deux cerveaux s’additionnent » ? Et bien dans leur cas, ils se retranchaient. J’ai eu l’impression, pendant une semaine, de visualiser la bande annonce de Dumb and Dumber 3. Dans ce nouvel opus : beaucoup de bêtise, mais très peu d’humour.

Bref, après ces quelques éléments de contexte, passons à notre leçon de vocabulaire jeune.

Leçon de vocabulaire

Parlez comme un jeune, passez pour un jeune !

Osef

Comment ça s’utilise : en réponse à une phrase, par exemple quand ton maître de stage vient de t’expliquer patiemment le fonctionnement de la structure dans laquelle elle t’accueille gracieusement pendant une semaine.

Ce que vous pensez que ça signifie : « Merci pour ces explications très complètes, nous vous exprimons notre immense gratitude et parlons nous mettre au travail avec entrain ».

Ce que ça signifie en fait : « On s’en fout ».

 

Thug

bip bip

Bip bip est trop un thug

Ce que ça signifie : gangster, voyou

Comment ça s’utilise : « t’es trop un thug, toi ».

Attention : Cette expression est souvent utilisée de manière ironique, donc si votre nièce sort avec un thug, c’est soit qu’elle sort avec un gangster, soit avec une lavette. Je vous laisse clarifier les choses avec elle.

 

Meuf

Comment ça s’utilise : [conversation entre deux stagiaires de 14 ans, désignant l’une de leurs camarades de classe] « Ouais, la meuf, t’as vu comment elle s’habille ? »

Ce que ça signifie : désigne quelqu’un de sexe féminin, tous âges confondus. Vous le saviez déjà, évidemment. La nouveauté c’est que les ados en question pensent que « meuf » est un terme de leur génération, que les adultes ne peuvent pas comprendre…

Oui, les ados de 2015 croient qu’ils viennent d’inventer le verlan. Excusez-moi, mais je suis PTDR.

 

Ki, koi

Qu’est-ce que c’est : Les jeunes sont pressés. Donc ils font dans l’économie. Une tendance à saluer dans ce contexte de crise qui nous pousse tous à nous serrer la ceinture. Économie de vocabulaire (la simple combinaison des termes « sympa », « wesh », et « Yolo » permet de reconstituer 80% de leurs conversations) et aussi économie de lettres. C’est normal, ils sont pressés. Ainsi, les jeunes n’écrivent pas « qui » mais « ki », n’épèlent pas « quoi » mais « koi ».
Ce sacrifice de la sacro sainte orthographe française permet tout de même d’économiser une lettre par-ci, une lettre par-là… mais ramené en pourcentage on est sur une économie de 25 à 33%. Respect.
Ou plutôt RSpé (?)

Comment ça s’utilise : à l’écrit, principalement dans les SMS et sur les réseaux sociaux. Mais vous pouvez aussi tenter de l’inclure dans un compte-rendu de réunion à l’attention de votre patron, histoire de réaffirmer votre position de jeune.

 

Loveur / loveuse

Ce que ça signifie : dragueur, dragueuse

D’où ça vient : non contents d’avoir inventé le verlan, les jeunes d’aujourd’hui ont aussi inventé l’anglais. Et sa francisation. LOL.

 

Seum

Le coyote sans bip bip

Coyote a trop le seum

Comment ça s’utilise : J’ai (grave) le seum

Ce que ça signifie : cette expression jeune exprime la frustration. Donc elle signifie : je n’ai pas de chance, c’est trop injuste, il m’arrive tous les malheurs du monde, je suis le fils caché de Caliméro et du Coyote.

 

Xoxo

Comment ça s’utilise : en fin de lettre sms, mail, phrase…

Ce que ça signifie : bisous. Plus précisément, c’est une expression anglaise très visuelle, qui fonctionne comme un smiley : les X représentent la forme de la bouche qui fait un bisou et les O une embrassade avec les bras. C’est donc une expression qui devrait uniquement s’employer à l’écrit… mais que l’on entend pourtant de plus en plus à l’oral !

 

Sympa

Comment ça s’utilise : Sympa est probablement l’adjectif le plus universellement répandu parmi la population française en 2015, tous âges confondus. Donc les stagiaires de 14 ans l’utilisent, votre collègue l’utilise… peut-être même que vous, vous l’utilisez ?

Il y a quelques jours, alors que j’entrais dans un magasin de meubles très haut de gamme, ce genre de magasin où il ne faut rien toucher – comme dans les musées – et où on se demande presque s’il ne va pas falloir s’acquitter d’un billet à l’entrée… J’ai parcouru précautionneusement les différents espaces, m’attardant au final peut-être un peu trop longtemps devant une grande étagère qui rendrait très bien dans mon salon, calculant que pour pouvoir la financer il me suffirait de vendre un rein et un globe oculaire au marché noir… j’ai alors été alpaguée par la vendeuse en tailleur chic qui rôdait dans le coin. Et là, elle m’a sorti son plus bel argument de vente : « elle est sympa, cette étagère ». Élégante ? Design ? Aérienne ? Moderne… Non : « sympa ».

Ce que ça signifie : Avant, dans un temps fort fort lointain, cet adjectif avait un sens précis. Raccourci de l’adjectif « sympathique » : qui désigne quelqu’un d’aimable, avec qui on a potentiellement envie de se lier d’amitié.
Aujourd’hui, « sympa » a de multiples significations. Il signifie : joli, grand, beau, agréable, qui sent bon… bref « sympa » remplace n’importe quel adjectif laudatif, du degré le plus faible (vaguement agréable) au degré le plus haut (merveilleux !).

Attention : si vous dites « sympatoche », vous êtes hors sujet (et accessoirement has been).

 

Bonus : 1-D

Prononciation : « couenne » comme la partie grasse du jambon dont personne ne veut (attention : le « c » est muet) et « di » comme dans « Aldi », qui désigne quelque chose de pas cher et par extension, de mauvaise qualité.

Ce que ça signifie : les gras de jambon au rabais sont un groupe de keum à cheum méga chanmé. Que font-ils dans la vie ? Ils sont bôô. Ah si, je crois aussi qu’ils font vaguement de la musique. Mais vraiment, vaguement. Ils sont déjà tellement occupés à être bôôs…
Comment ça s’utilise : avec moult cris et hystérie. Les couenne-di ont tendance à provoquer hystérie et épilepsie chez certaines catégories de population (les jeunes filles, principalement – mais pas que -).

 

Allez, XOXO les enfants, merci d’avoir écouté attentivement et n’oubliez pas de réviser les leçons précédentes pour la prochaine fois !

17 Commentaires

        • Mais oui, tu as tout compris ^^
          Ça correspond bien à « un groupe de keum à cheum méga chanmé. Que font-ils dans la vie ? Ils sont bôô. » et au reste de la définition, non ?

  1. hinhinhin, 7 mois que je n’ai pas bossé dans un collège et je suis déjà à la masse (j’ai trop le seum), je ne connaissais pas thug et osef, déjà vu mais je ne savais pas ce que ça voulait dire !
    Ces jeunes sont fous (et moi je suis vieille donc)
    Allez,
    xoxo

    • Hé oui, c’est pas comme le vélo : parler jeune, ça s’oublie vite… Mais le problème quand on bosse dans un collège (dixit mon Homme) c’est qu’on devient vite perméable à ce type d’expression et qu’on ne les remarque même plus (ou alors c’est une excuse bidon qu’il m’a donné parce qu’il n’avait pas envie de m’aider pour cet article)

  2. OMG ☺ je ne connaissais pas du tout le dernier, merci d’éclairer ma lanterne (oh saperlipopette expression de vieux), j’aime ton humour et ton article très structuré!
    XoXo swag meuf, jte surkiff ma go

    • Mais si mais si, je te rassure, tu es toujours une djeun ! La (les) preuve(s) :
      – tu dis « la meuf »
      – tes parents ne comprennent pas toujours ce que tu dis
      – tu aimes bien les provoquer avec ce genre de vocabulaire
      – quand ils te le reprochent, tu dis que tu n’as pas fait exprès (« mais j’y peux rien, chuis djeuns, c’est pô ma faute ! »)
      – tu as 30 ans (ou presque) -> mais alors presque presque presque presque presque presque – d’un peu plus loin que ça – presque presque.
      XOXO

  3. Christie says

    J’adore te lire et ton humour! je suis là par hasard, passé les 40 mais depuis je bug, inconsciemment ça passe pas, j’ai dit à mon médecin que je supporte mal le vieillissement (physique), il m’a donné de l’homéopathie en me disant « contre le vieillissement » et je me suis exclamé « je vais redevenir comme avant!!!? » Bref pas de miracle, mais je viens de trouver un truc, maintenant je dirai j’ai 30 ans ou presque!
    Alors, je cherchai un mot, une phrase swag pour désigner en français bien sûr, l’équivalent du potluck, soirée où tout le monde apporte un truc à grailler. Il n y a pas de terme en français, le plus proche c’est l’auberge espagnole, le repas-partage, la dèche koi.

    • De l’homéopathie contre le vieillissement !?! Décidément il en existe vraiment pour tout…!
      Pour ce qui est du potluck je ne vois pas de terme moderne (ni ancien d’ailleurs) du coup je serais toi je pencherais plutôt du côté de la mode du terme « collaboratif », genre « repas-collab' » ou un truc comme ça 😀

  4. c’est marrant, le xoxo, c’est un peu le truc que tu apprends lors de séjour à l’étranger, lors de quelques aventures (amoureuses) locales 🙂

Laisser un commentaire