Articles comportant le mot-clef : fierté

Carrie Bradshaw : blogueuse de 30 ans

Être une blogueuse de 30 ans (ou presque)

Cela fait un an que je me suis lancée dans l’aventure bloguesque. J’ai créé ce blog, 30ansoupresque.com sans avoir d’objectif précis, si ce n’est d’écrire et de m’amuser. 365 jours, 48 articles, 843 commentaires et 40 000 visites plus tard, voici un premier bilan de mon expérience de blogueuse de 30 ans (ou presque). Quand j’ai lancé ce blog, je n’avais pas d’attentes précises. J’avais simplement des idées à partager. Évidemment, ce serait mentir que de dire que je n’attendais pas d’être lue… Sans lecteurs l’expérience aurait tourné court, car je ne suis pas une adepte du monologue dans le vide. Mais au-delà de ces visites, tenir un blog a eu des bénéfices inespérés.

A quel âge est-on trop vieux pour faire de l'accrobranche ?

Suis-je trop vieille pour faire de l’accrobranche ?

Le week-end dernier, j’ai fait de l’accrobranche pour la première fois. Un grand shoot d’adrénaline et de fun… dont j’ai cru ne jamais réchapper. Pourtant, ça avait l’air facile, vu d’en bas. Les gamins perchés dans les arbres avaient l’air de s’amuser, alors je me suis dit « pourquoi pas moi ? ». Une fois arrivée au milieu de la forêt, plantée au sommet d’un gros arbre, je me suis finalement demandée si c’était bien de mon âge. Voici 5 raisons de ne pas faire d’accrobranche quand on a 30 ans (ou presque).

sens interdit

Les choses que je ne savais pas faire à 20 ans et que je maîtrise à 30 ans : le créneau

Ce matin, en arrivant au travail, j’ai repéré une magnifique place de stationnement située pile en face de l’entrée du bâtiment. Le genre de cadeau du ciel qui vous fait passer en un instant d’une humeur maussade de lundi matin à la douce impression que les fées se sont penchées sur votre berceau à la naissance. Une place parfaite, qui avait tout pour plaire. Un emplacement exceptionnel, dont la proximité avec mon lieu de travail m’assurait de ne pas me retrouver douchée par la pluie en descendant de mon véhicule, ayant ensuite l’impression de sentir le chien mouillé toute la journée (frisottis en prime). Mais aussi et surtout une place gratuite, fait aussi remarquable qu’exceptionnel en ces temps de crise financière où la tendance est plutôt à l’inflation. Bref, ze place (to be).