Articles comportant le mot-clef : livre

Faut-il être féministe en 2017 ?

Faut-il être féministe ?

A plusieurs reprises, j’ai eu envie d’évoquer ce sujet sur ce blog. Et à chaque fois, je me suis tue. Pourtant je pense que l’évocation de cette question est tout à fait légitime. En effet, la place de la femme dans notre société apparaît en toile de fond de tous les blogs féminins… et encore plus dans celui-ci, qui parle de grandir et de trouver sa place dans le monde. Au final, le déclic est venu d’un roman, dont je viens d’achever la lecture : La Servante écarlate, de Margaret Atwood. Paru au milieu des années 80, il est revenu sur le devant de la scène ces derniers mois grâce à une adaptation sous forme de série. Je l’ai reçu dans le cadre d’un partenariat avec les éditions Robert Laffont et je ne regrette pas de l’avoir lu, tant l’histoire est passionnante et superbement écrite. Mais au-delà du divertissement, ce roman, que les critiques décrivent comme visionnaire, offre un aperçu d’une société où les femmes seraient privées de droits. Et ce qui est troublant, c’est que …

Critique et avis du livre Maybe not de Colleen Hoover

A la découverte de la littérature New adult

Malgré mon bac littéraire, je n’ai jamais  été une grande lectrice. Pendant plusieurs années, les livres sont même complètement sortis de ma vie, jusqu’à ce que je découvre Amélie Nothomb et que je devienne pour le coup monomaniaque en termes de littérature. Pas étonnant du coup que je sois passée à côté de l’éclosion d’un nouveau genre littéraire : le New adult. En fait, je n’avais jamais entendu parler de la littérature new adult jusqu’à ce que je sois contactée par la maison d’édition Hugo Roman qui m’a proposé de me faire découvrir le livre Maybe Not de Colleen Hoover, une romancière américaine à succès spécialisée dans ce nouveau genre. J’ai été d’emblée très intriguée par ce nouveau genre censé plaire à la cible des 18-30 ans. Je me suis demandé comment on faisait en littérature pour s’adresser spécifiquement aux vingtenaires et néo-trentenaires, comment cela se manifestait dans les écrits… De plus, l’expression « New adult » m’a vraiment emballée. Je trouve que cela conviendrait parfaitement pour décrire les jeunes trentenaires… C’est un peu (beaucoup, en fait) …