Amour, Marottes et lubies
19 commentaires

Vais-je devenir une « Crazy cat lady » ? (test inside !)

Penelope Cruz et son chat
Penelope Cruz avec un chaton

Jamais sans mon chat

La « Crazy cat lady », appelée parfois également « folle aux chats », dans l’imaginaire collectif, c’est cette femme dérangée, asociale et coupée du monde, ayant pour seule compagnie un nombre indéfini de félins qui parfument copieusement son logement et ses vêtements d’une âcre odeur d’urine.

La « Crazy cat lady », c’est cette vieille fille esseulée qui mourra un jour dans l’indifférence générale et dont on ne découvrira le corps que bien plus tard, à moitié dévoré par ses chats.

Mais la « Crazy cat lady », ce sera peut-être un jour vous… ou moi.

La folle aux chat : une figure anxiogène

Madonna et un chaton

Toi seul me comprends…

Confrontés à ce type de personnage, on a tendance à adopter une attitude à mi-chemin entre la compassion (« Oh, la pauvre… ») et le mépris (« Comment peut-on en arriver là !? »). Pourtant, ce genre de faits-divers alimente une de nos peurs latentes, celle de finir notre vie seul(e) – le « dévoré(e) par ses chats » étant ici optionnel -.

En effet, la « Crazy cat lady » réveille en nous une angoisse irrationnelle, celle de devenir une « vieille fille« , inadaptée à la vie en société et surtout à la vie en couple.

 

Les prémices de la transformation

Macaron le chat

L’objet de mon affection : Macaron

Pour moi, tout allait bien : je menais une vie de couple sans nuage, j’avais des amis fidèles, je sortais, je m’amusais, je discutais avec des gens, bref, j’avais une vie « normale ». Et puis un jour, j’ai adopté un chaton.

Au début, je ne voyais pas le problème… quel mal peut-il y avoir à prendre un petit compagnon dont on va s’occuper, avec lequel on va jouer, que l’on va aimer, chérir, traiter comme son propre fils, la chair de sa chair…?

Macaron le chat

J’aime tellement mon chat que quand je le regarde, je vois un cœur 🙂

Hum.

En quelques semaines à peine, ce chat a eu raison de moi et je suis devenue gaga de lui. Je le couvre de mots doux, il me manque quand il n’est pas là, je lui ai créé des pages Facebook et Instagram que j’alimente quotidiennement de photos de ses moindres faits et gestes…

Pire, je songe un jour prochain à en adopter un deuxième. A partir de là, qui sait jusqu’où ça ira ?

D’où mon inquiétude. Je n’ai que 30 ans (ou presque) et j’ai peur de me réveiller un matin en étant devenue… ça :

Gif animé d'une Crazy cat lady

Moi, d’ici une dizaine d’années.

 

Le test décisif pour savoir si vous risquez de devenir une folle à chats

Pour toutes celles (et ceux ! même si cette affection semble essentiellement féminine…) qui comme moi auraient peur de devenir une « Crazy cat lady », j’ai élaboré le test ci-dessous.

Cochez les phrases dans lesquelles vous vous reconnaissez et RDV à la fin pour les résultats !

La Crazy cat lady des Simpsons

Partie I. Dénomination

 
 
 
 
 
 
 
 
 

Partie II. Apparence

 
 
 
 

Partie III. Communication

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Partie IV. Entretien

 
 
 
 
 
 
 

Partie V. Sommeil

 
 
 
 
 

Partie VI. Divers

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Partie VII. Mort

 
 
 

Points bonus

 
 
 

 

Le diagnostic de mon état mental

Après avoir répondu aussi objectivement que possible à ce questionnaire (et en étant forcément biaisée vu que c’est moi qui l’ai fait !) j’ai obtenu 19 points. On peut dire que je m’en sors bien. L’espoir est donc permis.

Édit du 24/11/2014 : 2 ans après avoir publié ce test je viens de le rendre interactif. À cette occasion, je l’ai testé à nouveau et ai obtenu cette fois… 12 points. Ouf, je vais peut-être m’en sortir ? =^.^=

 

Et vous, quel score avez-vous fait ?

19 Commentaires

Laisser un commentaire