Les signes de l'âge
12 commentaires

12 signes que vous vous transformez en votre mère

Telle mère telle fille

Un matin, pas réveillée, vous avez croisé un regard familier en entrant dans votre salle de bain. « Maman, c’est toi ? » Non, c’était juste votre reflet dans le miroir.

Inutile de lutter, vous ne rêvez pas : vous êtes bel et bien en train de vous transformer en votre mère. Et le pire, c’est que le début de cette transformation ne date pas d’hier.

Avant, vous dire que vous ressemblez à votre mère était l’insulte suprême. Aujourd’hui, vous commencez à vous rendre compte que ça devient de plus en plus vrai.

Méfiez-vous, d’ici peu, vous allez finir par penser que c’est un compliment

Jerry Hall et Georgia May Jagger

Telle mère, telle fille ?

12 signes que vous êtes en train de devenir votre mère

Vous vous inquiétez

Quand quelqu’un que vous aimez part en voyage loin, vous vous inquiétez. C’est même limite si vous ne lui suggérez pas d’une petite voix chevrotante « tu m’appelles quand tu arrives…? »

Vous faites des cadeaux chelous

Vous offrez de la nourriture à vos proches, sans occasion particulière.
Pas du vin, hein. De la bouffe. Genre que vous avez cuisinée vous-même. Et vous vous retenez de leur dire en leur pinçant la joue « faut que tu manges, t’es tout(e) maigre ! ».

Vous sermonnez

Pour une raison ou une autre, parfois même sans raison. Juste parce que vous êtes un peu bougon (vous avez pas eu vos 8h de sommeil).

Vous trouvez les jeunes bruyants

D’ailleurs, l’autre soir vous êtes allée toquer à la porte de vos voisins du dessous parce qu’à 21h32, un samedi soir, vous avez quand même le droit au silence pour pouvoir aller vous coucher.

Votre frigo est toujours plein (de trucs sains, en plus !)

Et le pire, c’est que la glace et les bières ont laissé leur place dedans aux yaourts et aux légumes. Au légumes frais. Ouais, parce que maintenant, vous cuisinez.
Ça vous rappelle pas quelqu’un ?

Vous avez du mal à sortir de chez vous

Pourquoi sortir, quand on est si bien chez soi ? Et puis, sortir, ça vous fatigue d’avance…

Vous dites « je te l’avais bien dit »

Et vous y prenez un plaisir sadique.

Vos produits de beauté sont moches

Désormais, vous privilégiez les produits aux actifs efficaces plutôt que de prendre ceux dont le packaging brille est mignon.
Ouais, vous êtes carrément bizarre, quand on y pense.

Vos vêtements ne boulochent plus

Jerry Hall et Georgia May Jagger

Qui est la mère ? Qui est la fille ?

Vos jeans ne déteignent pas, vos robes ne se déchirent pas aux coutures, vos pantalons ne rétrécissent pas et vos pulls contiennent de la laine. Pas de doute, vous achetez désormais des vêtements de qualité.
Je parie que vous regardez même la composition avant d’acheter. Et que vous savez faire un ourlet.
Vous me dégoûtez…

Vous n’avez plus de problèmes, vous êtes la solution

Avant, vous étiez cette fille maladroite et en galère qui devait demander de l’aide aux autres pour s’en sortir. Désormais, ce sont les autres qui se tournent vers vous quand ils ont besoin d’aide.
Parce que vous savez. Parce que vous gérez.
Et le pire, c’est que vous trouvez ça gratifiant. J’ai honte pour vous.

Vous ne vous laissez plus surprendre par la météo

Désormais, vous êtes prévoyante : vous regardez la météo tous les jours (parfois même plusieurs fois par jour) et de toutes façons, vous avez toujours des lunettes de soleil, un parapluie, des gants et des après-ski dans votre sac, au cas où.

Vous dites « c’était mieux avant »

Et vous employez plein d’expressions de vieux… Comme votre maman. Et sa maman avant elle…

Et vous, avez-vous noté d’autres ressemblances ?

12 Commentaires

  1. Apparemment, j’ai les 12 signes que je ne me suis toujours pas transformée en ma mère ;))) loool !!!
    Sauf pour la composition des vêtements: je peux faire des allergies si c’est pas du coton donc j’ai pas le choix 😀 Sinon les ourlets c’est interdit par ma religion, puis la laine ça gratte et c’est moche 😛

    • Non je te rassure, la laine ne gratte pas toujours… et ça peut être très joli 🙂
      (j’ai froid : je fantasme sur une bonne grosse écharpe en laine épaisse là…)

  2. Antsa rakoto says

    Trop vrai ton post surtout personnellement sur la météo et je suis la solution.Punaise la vieillesse s’installe.Il n’a pas tout a fait tort mon mari quand il me dit tu commences de plus en plus a ressembler a ta mère. J ‘aurai voulu que la ressemblance reste physique car faut dire , elle vieillit très bien. Par contre au niveau de manies, des réflexions,de la façon de voir la vie en général, ça craint. Je travaille vachement sur ces points la pour ne pas être comme elle.
    Mais elle a fait du bon travail comme maman. comme femme, je ne pourrai pas la juger, le plus beau cadeau que je pourrai lui faire ,c »est juste essayer de la comprendre.

    • Bah en fait je crois qu’on n’y peut rien… Faut juste apprendre à s’accepter de la manière dont on a évolué !

  3. Haha je ris… Oui je ressemble à ma mère (bien malgré moi) ! Et surtout quand je me prends la tête avec mon petit frère (qui n’a plus rien de petit, sauf l’âge qui sera toujours inférieur au mien)

    • Moi aussi j’ai un petit frère. Il a environ 10 ans. Euh, en fait, maintenant que j’y pense et que je calcule, il va en fait fêter ses 30 ans l’année prochaine…

Laisser un commentaire