Les signes de l'âge
26 commentaires

Toi qui as 30 ans en 2018

Avoir 30 ans en 2018

En ce début d’année, il est temps d’avoir une pensée émue pour tous ceux qui vont bientôt changer de dizaine et plus particulièrement pour ceux qui vont bientôt avoir 30 ans.

Toi qui vas fêter tes 30 ans en 2018, il est temps pour toi de dire adieu à la vingtaine et d’embrasser la trentaine à bras ouverts !

Non, ne déprime pas, ce n’est pas grave. Je t’assure, j’y suis passée avant toi. En plus, tu es ici au bon endroit, puisque des centaines de milliers de personnes avant toi ont trouvé sur ce blog de quoi éviter la crise de la trentaine.

Alors, cher petit trentenaire en herbe, bienvenue ici, installe-toi confortablement et lis ce qui suit. Tu verras, ça ira mieux après !

Toi qui fêtes tes 30 ans en 2018…

Tu es né(e) en 1988
La même année que Rihanna, Adèle, Emma Stone, Michael Cera, Rupert Grint, Vanessa Hudgens, Christine and the Queens et… Haley Joel Osment (le gamin du film 6ème sens !)

Tu commences à avoir des rides et/ou des cheveux blancs
Et si t’as du bol, ça tombera pas en même temps que ton acné tardif…

Finies les sorties entre potes ! Ton samedi soir parfait ressemble désormais à ça :

Samedi soir à 30 ans

Tu commences à parler comme tes parents
…et tu dis des trucs du genre « c’était mieux avant »

D’ailleurs, quand on te dis que tu ressembles à ton père ou ta mère, ce n’est plus une insulte suprême…
Voire même, tu trouves ça plutôt cool (mais tu l’avoueras jamais devant eux)

Tu commences à te dire qu’il faudrait te (re)mettre au sport
(mais c’est pas gagné)

Faire du sport à 30 ans

Ton entourage commence à te faire comprendre – subtilement ? – que tu as vieilli
Alors que toi, dans ta tête, tu as toujours 15 ans…

 

Nostalgie, quand tu nous tiens…

Tu as plein de raisons d’être nostalgique
…et, comme tous les croulants, tu commences la moitié de tes phrases par « hé, tu te souviens… »

Tu as connu le temps où personne ne prenait ses plats en photo au restau
…et où on mangeait encore chaud

Tu sais ce que c’est que ce truc-là :

télécarte vintage…et tu n’as jamais essayé d’en introduire une dans un distributeur de billets
(enfin si, mais tu t’étais bourré la gueule au Brut de pomme juste avant, alors c’est pas vraiment ta faute)

Tu as flippé devant « La trilogie du samedi »
D’ailleurs, t’étais plutôt team Buffy ou team X-files ? #LaVeritéEstAilleurs

L’année dernière, tu as ressorti discrètement tes pin’s de quand t’étais petit…
…parce que malin(e) comme tu es, tu savais que ça reviendrait un jour à la mode…

Tu as déjà chanté « Dur dur d’être un bébé »
Circonstance atténuante : tu avais 4 ans quand la chanson est sortie, soit le même âge que Jordy !

Alors, toi qui as 30 ans en 2018… te reconnais-tu dans ces phrases ?

Et maintenant ?

Retrouvez d’autres signes que vous avez 30 ans, séquences nostalgie et articles humoristiques dans mon livre 30 ans (ou presque) : le guide SOS crise de la trentaine !

 

26 Commentaires

  1. Hello
    Effectivement savoir que j’ai le même âge que Rihanna m’aide beaucoup :’D
    Pour ma part je poursuis ma technique pour que le passage fasse moins mal: je commence dès le début de l’année a dire que j’ai 30 ans, tout en sachant qu’en vrai j’ai encore 6 mois, et du coup quand ce sera vrai ce sera plus facile à accepter!

    • Ah mais c’est génial comme technique !!! J’adhère à fond !
      D’ailleurs, je vais dès maintenant commencer à dire que j’ai 50 ans, comme ça quand j’y serai vraiment, ça fera moins mal…

    • Ha ha, ça arrive aux meilleurs d’entre nous, tu sais 😉
      Et puis tu es méga-prête, depuis le temps que tu lis ce blog !! 🙂

  2. Ce qui me fait du bien c’est d’être de fin d’année et d’avoir tous les copains qui passent au charbon avant moi 😀
    Dans mon groupe de potos, on n’est pas méga méga en avance sur le mariage, les bébés (comme si c’était obligatoire tsé), du coup on sort toujours autant qu »avant.`Merci pour cet article rigolo, petite, je ne me sentais plus pétée de savoir que j’avais le même âge que Jordy… Finalement, ça n’a pas changé fondamentalement ma vie…

  3. revesdebulle says

    Franchement c’est bas de m’envoyer ça en pleine tête j’aurais jamais 30 ans, n’importe quoi !

  4. Team Buffy !!
    Je passe le fameux cap dans 19 jours 😉 Ce qui est difficile pour moi à l’approche des 30 ans c’est de ne pas me dire que je ne pourrai désormais plus réaliser les rêves que j’avais. Dans mon esprit : 20 ans = tu orientes ta vie pour qu’elle corresponde à tes rêves. 30 ans = tu consolide ce que tu as mis en place (mariage, enfants, évolution du parcours professionnel).
    Mon chéri a beau me dire que partir sur un coup de tête travailler pendant 5 ans à New York c’est encore possible, je ne sais pas si aujourd’hui j’aurai le courage que je pouvais avoir il y a 10 ans. Bien que je ne l’ai justement pas eu à cette époque …. Finalement, peut-être que le plus difficile lorsque l’on a 30 ans, c’est de se dire que faire un bilan ne veut pas dire terminer l’aventure 😉

    • Heureusement qu’on ne cesse pas d’avoir des rêves et de les réaliser à 30 ans ! Personnellement, je crois en avoir accompli plus en 5 ans (car j’ai 30 ans… depuis 5 ans !) que pendant les 30 années qui ont précédé… Et sinon, voici un article pour toi

  5. Cari says

    J’ai fêter mes 30 balais en juin de l’année passée et je l’ai extrèmement bien vécu. Mes proches beaucoup moins, je crois que ce sont eux qui se sont tapé le coup de vieux. J’en rigole encore. Sinon je me retrouve bien dans les points que tu as cité. Et non, je ne te remercie pas, j’ai l’insupportable Jordi dans la tête maintenant XD

    • Mais forcément tu l’as bien vécu, depuis le temps que tu lis ce blog, tu étais HYPER préparée 😉
      PS : Dur, dur d’être une trentenaire… 😀

  6. Vic says

    Merci pour cet article tres sympa !complètement déprimee d’avoir 30 ans aujourd’hui ! J’ai mari enfants cdi et pourtant un gout amer d’avoir manquer quelque chose, de ne pas etre exactement celle dont je revais quand j en avais 17.

    • Bon anniversaire (avec 1 jour de retard !). Si tu déprimes un peu, je te conseille de lire d’autres articles de ce blog, il est là pour ça. Et d’ici quelques jours tu finiras par réaliser que ce qui te manque, tu as toute la vie devant tout pour l’obtenir !

  7. Adeline says

    Je fête mes 30 ans dans 6 jours et je dois dire que je déprime un peu… jusqu’à que je tape sur Google « comment passer le cap des 30 ans » et que je tombe sur ton blog 🙂 Merci, ça m’a vraiment remonté le morale de lire tout çà! Perso, pour m’aider à passer le cap en douceur (et fuir la réalité…), je pars en vacances à Mallorque avec mon chéri 🙂

    • Merci du conseil : je pense effectivement que partir en vacances au soleil peut aider à passer à peu près n’importe quel cap 😉

  8. J’adore ton article… Vraiment, qu’est-ce que ça fait plaisir de voir ce genre de billet, les trentenaires soudés et solidaires dans cette nouvelle décennie. MERCI!!

    Je vais avoir 30 ans dans exactement 26 jours!!! Je flippe, non, en fait, j’appréhende! Je me dis que ça va changer beaucoup de choses mais en même temps, j’ai cette impression de ne pas être « accomplie » (en fait, ça veut dire quoi, être accomplie???), de ne pas avoir assez profité de ma vingtaine… Et je commence effectivement à parler comme une vieille, à critiquer par moments le comportement des ados, à répéter en boucle que « c’était mieux avant… » Pour les cheveux blancs, ce n’est pas encore à l’ordre du jour, mais mon acné juvénile (et adulte) ont laissé quelques cicatrices alors si ça devait arriver bientôt, je n’ose imaginer ma réaction!
    Quand je me dis que j’ai l’âge de Rihanna, d’Adèle, ça me fait tout drôle. On est des adultes, quoi, et moi, avec ma bouille d’ado (à qui on donne facilement 18 ans), j’ai du mal à me dire que je suis une… Femme. Ouais, une femme. On est des femmes et des hommes, ça fait tout drôle quand on y pense! Mais bon, ça va aller, tu sembles avoir passé le cap donc nous aussi on le passera!!

    (ps, pour la trilogie du samedi, perso, c’était XFiles, qu’est-ce que j’adorais -et j’adore toujours- cette série!!)

    Merci pour cet article, ça fait du bien !

    • Plus que 24 jours…;)
      Ce jour-là, ce sera peut-être bizarre, mais après tu te rendras facilement compte qu’il n’y avait pas de quoi en faire un drame… vraiment ! Et tu auras tout le temps pour t’ « accomplir » (et trouver le sens de ce que c’est que s’ « accomplir », d’ailleurs…)

Laisser un commentaire