Portraits de trentenaires (ou presque)
5 commentaires

Portrait de trentenaire (ou presque) : Aurélie alias Just a girl

Le blog Just a girl est une mine de découvertes

Aujourd’hui j’ai le grand plaisir de vous présenter Aurélie, qui tient le blog Just a girl.

Je dois vous avouer qu’avant de lancer 30 ans (ou presque), je ne connaissais pas grand chose aux blogs et aux blogueurs. Je me suis lancée toute seule, j’ai appris sur le tas et j’ai essayé de trouver ma place dans ce nouvel univers. C’est comme ça que j’ai découvert le blogosphère, un monde éclectique peuplé de gens passionnés, talentueux et animés par l’envie de partager. Aurélie est de ceux-là. Son blog, Just a girl, est une de mes références en matière de blogging.

C’est bien simple, quand on me demande ce que c’est qu’un bon blog, je pense immédiatement au sien. Il est aussi réussi sur le fond que sur la forme.

Le Blog Just a girl

Juste une fille, nommée Aurélie

Photos, wishlists, voyages, découvertes, lectures, playlists

Gwen Stefani

Quand j’arrive sur leblog d’Aurélie, j’ai l’impression d’entendre la voix rauque de Gwen Stefani qui entonne « I’m just a girl… »

Just a girl est un blog « lifestyle », un concept que j’ai d’abord eu du mal à cerner. Il me semblait indispensable pour un blog de respecter une ligne éditoriale rigoureuse. Pourtant, un blog lifestyle au contraire c’est quelque chose de très souple, avec des thématiques très variées, un blog ouvert à de très nombreux sujets.

Pour autant, cette souplesse ne veut pas dire qu’il n’y a pas de cohérence. Aurélie a ainsi réussi à trouver un équilibre en traitant de sujets toujours intéressants et pertinents. Elle partage ses découvertes, qu’il s’agisse d’un concert auquel elle a assisté, de ses envies shopping sur Etsy ou encore d’une sélection de lectures.

Ce que j’aime dans ses articles, outre leur variété justement, c’est qu’ils sont toujours très bien écrits et joliment présentés. Moi qui suis une très grande amatrice de presse magazine, je trouve qu’Aurélie n’a rien à envier à Elle, Be ou autres Grazia. Ses sélections sont belles et réalisées avec un goût très sûr, ses articles sont bien tournés et très aboutis. Et en bonus, elle garde cette proximité avec ses lecteurs(trices ?) qui fait qu’on a envie d’aller vers elle, de s’en faire une bonne copine et de discuter avec elle pendant tout un après-midi autour d’un bubble tea…

 

L’interview « 30 ans (ou presque) » d’Aurélie

Qui es-tu ?

Je m’appelle Aurélie, je vis près de Paris avec mon copain (et mon chat !), et je suis blogueuse sur Just a girl depuis 2011.

Passionnée par le web, j’ai repris mes études pour me reconvertir dans ce secteur après avoir été professeur des écoles pendant 6 ans…

Quel âge as-tu ?

Trente ans (ou presque), pardi !

En âge mental, je suis restée bloquée aux alentours de 25 ans (ou 8 ans ½, selon les jours).

Pour toi, que représente le fait d’avoir 30 ans ?

Le début de la vieillesse ? 😉

Pour moi 30 ans c’est l’âge où l’on passe aux choses sérieuses, où l’on devient un adulte ! On boit du vin et du café, on met des talons tous les jours, on a une voiture, on parle mariage, bébé ou achat immobilier…

Mes amis trentenaires sont comme ça ! Mais moi, je ne sens pas prête : je n’aime pas le café, je me casse la figure en talons, j’ai peur de conduire, le blanc ne me va pas, et je suis très bien avec mon chat dans mon petit studio en location ! Je me demande parfois si j’ai bien 30 ans (ou presque).

Quelle est pour toi la bonne surprise de la trentaine ?

Quand on est ado ou même vingtenaire, on s’imagine qu’à 30 ans (ou presque) on ne s’amuse plus, qu’on a perdu son âme d’enfant ! Et bien, surprise, à 30 ans (ou presque), on continue à chanter des bêtises dans la rue, à faire des jeux de mots lamentables, à réclamer des chocolats à Pâques et des crêpes à la Chandeleur, à mettre la couronne sur sa tête quand on a eu la fève, à aller à Disneyland et à acheter des stylos Hello Kitty !

Rousse incendiaire

Aurélie a la chevelure rousse de Florence Welsh… et toujours pas de cheveux blancs !

Du mythe à la réalité… quel est selon toi le plus gros mensonge sur la trentaine ?

On m’avait toujours fait croire qu’à 30 ans on commençait à perdre ses dents, à avoir des cheveux blancs et qu’on n’avait plus toute sa tête : c’est faux ! Mais beaucoup de gens le croient encore, c’est pourquoi on me dit souvent que je ne fais pas mon âge !

Ta vie aujourd’hui ressemble-t-elle à ce que tu avais imaginé étant petite ?

Je ne pensais pas redevenir étudiante à l’âge de 30 ans (ou presque !)
Par contre, j’ai toujours su que je vivrais à Paris (ou juste à côté) dans un joli appartement, avec mon copain et mon chat ! Et que je répondrais à des interviews 😉

L’anniversaire parfait pour tes 30 ans, c’est comment ?

J’aurais rêvé d’inviter tous mes proches pour un voyage à travers le globe en jet privé, avec champagne et petits fours à volonté ! J’aurais fêté une première fois mes 30 ans, puis nous aurions passé la ligne de changement de date en plein Pacifique, me payant ainsi le luxe d’avoir à nouveau 29 ans pour une journée entière !

Bon, en vrai, c’était « juste » un super resto à Paris face à la Tour Eiffel (« Les Ombres »), avec mon copain… et du champagne, bien sûr !

Les 5 indispensables de ta liste des choses à faire avant d’avoir 30 ans

– Ouvrir un blog (fait)
– Visiter le pays de ses rêves : pour moi c’était l’Australie (fait)
– Adopter un chat (fait)
– Faire la fofolle en boîte et sortir tous les soirs (fait… il y a longtemps déjà !)
– Trouver sa voie… ou pas ! (fait… mais après avoir eu 30 ans !)

Rétromania : tu espères que ça reviendra à la mode…

Le Spirographe et le Club Dorothée !

Un ptit mot pour conclure

Avoir 30 ans (ou presque), ce n’est pas la fin du monde ! On attendra nos 40 ans pour  angoisser !

 

A lire également

Si vous avez aimé cette interview, je vous propose de lire également « L’interview 30 ans (ou presque) » de Marie grain de sel, de La Nantaise à Paris, de Louison, d’Emilie ou de Mademoizelle geekette !

5 Commentaires

Laisser un commentaire