Culture, Les 100 trucs à faire avant d'avoir 30 ans
4 commentaires

Défi : apprendre à danser comme Beyoncé

Beyoncé a 30 ans et danse comme une déesse

Il paraît que le ridicule ne tue pas. Il paraît.

La semaine dernière, je suis allée au Théâtre voir le one-woman show de Virginie Hocq intitulé « Pas d’inquiétude ».

A peine arrivée sur scène, la comédienne entame la choré de « Single ladies (put a ring on it) » de Beyoncé. Oui, c’est osé comme entrée sur scène. Comme elle l’explique ensuite, le fait de se mettre à danser comme ça en guise d’introduction lui permet de couper court au trac. « Quand je danse, je ne pense pas » se justifie-t-elle.

Hum, j’ai un peu de mal à le croire. Personnellement, je ne suis pas sûre que me trémousser en justaucorps devant un parterre de 600 personnes aiderait beaucoup mon esprit à s’évader. Mais bon, passons sur ce petit mensonge, car le contenu du spectacle, comique et parfois même sexy (sans être vulgaire) justifie cette entrée en scène.

Au final, saluons le courage de Virgine. Car même si elle ne danse que la moitié de la chanson, il faut avouer qu’elle se débrouille plutôt pas mal.

Pourquoi pas moi ?

Beyoncé en tenue de Single Ladies

Moi aussi, quand je reste à la maison pour traîner, je ressemble à ça.

L’humoriste belge a réussi bien malgré elle à réveiller en moi une vieille obsession. Car oui, je l’avoue sans crainte de passer pour une midinette : je suis une inconditionnelle du clip de « Single ladies (put a ring on it) » de Beyoncé.
Je sais que je ne suis pas seule à souffrir de cette tare, des milliers d’esprits faibles comme moi sont tombés en pâmoison devant l’ingéniosité de la chorégraphie et sa fascinante interprétation par l’une des chanteuses (et trentenaires !) les plus populaires du moment.

Allez, on se fait plaisir avec l’original :

[youtube http://www.youtube.com/watch?v=4m1EFMoRFvY] Cette vidéo est fascinante et, à chaque fois que je tombe dessus, je me trouve incapable d’en détourner le regard. Je reste hypnotisée par les mouvements à la fois fluides et saccadés de ces justaucorps filmés en noir et blanc.

En général, vers le milieu de la chanson, je perds le contrôle de mon corps. Dans le meilleur des cas, je me dandine timidement, consciente de ma propre maladresse. Dans le pire, je me surprends à gesticuler de manière épileptique.

Tiens, je n’avais jamais remarqué auparavant combien le verbe « dandiner » comportait des similitudes avec le nom « dindon ». Là où Beyoncé se déhanche avec la grâce d’un grand échassier, moi, je me dandine comme un vil gallinacé.

Bien que ce ne soit qu’une maigre consolation, je sais que je ne suis pas la seule à avoir tenté de l’imiter… sans jamais l’égaler. On peut par exemple penser à l »interprétation façon football américain dans l’épisode 4 de la saison 1 de Glee (ce qui me fait me demander si  je ne suis pas trop vieille pour regarder Glee ? Réponse à venir dans un prochain article !) et surtout à la parodie très amusante faite par Justin Timberlake au Saturday Night Live :

[youtube http://www.youtube.com/watch?v=AfWmpF42yrM] Et, preuve ultime de succès, il existe même… la parodie de la parodie ! Avec cette fois une Beyoncé allemande, blonde et maigrichonne, entourée de danseurs qui n’ont pas vraiment le cœur à l’ouvrage…

[youtube http://www.youtube.com/watch?v=hTyvC2MbTy0]

 

Obsédée de la choré

En fait, je crois que c’est un truc de petite fille de vouloir danser comme la dame là à la télé. Ça nous est arrivées à toutes dans notre enfance de tomber en pâmoison devant les chorégraphies léchées de films tels que Fame ou Dirty Dancing, ou encore de vouloir imiter Madonna* ou les Spices Girls* devant notre miroir.

*Note à l’attention de mes plus jeunes lectrices qui seraient un peu perdues par ces références d’un autre temps : Les Spice Girls, c’est ce que faisait Victoria Beckham avant d’être considérée comme une icône fashion (!), quand elle n’était qu’une jeune fille banale, boudeuse et qui ne savait pas chanter. Quant à Madonna, ben c’est l’ancêtre de Lady Gaga. Vous savez, c’est la vieille dame qui s’habille comme sa fille de 15 ans et qui ressemble à Sheila. Comment ça vous ne savez pas qui est Sheila ? Je suis désolée mais je ne peux rien pour vous.

En ce qui me concerne, ma première émotion chorégraphique a été la séquence musicale d’anthologie « Diamonds are a girl’s best friend » dans le film « Les Hommes préfèrent les blondes ». Plus de trois minutes d’une Marilyn au top de sa splendeur, qui virevolte dans une robe-bustier rose bonbon, entourée d’hommes en smoking, de bijoux et de gros cœurs rouges. Que peut-on trouver de mieux pour faire rêver les petites filles ? Avec Marilyn, c’est la Saint Valentin tous les jours.

[youtube http://www.youtube.com/watch?v=Q_aqOTVKebY] Le problème avec cette chorégraphie, c’est qu’à moins de disposer d’une douzaine de danseurs dévoués pour vous accompagner (et prêts à signer un accord de confidentialité sans lequel ils peuvent toujours se brosser pour que j’ose me dandiner à leurs côtés), ben vous risquez de ne pas aller bien loin.

Madonna a les moyens de cette ambition, comme elle le montre dans le clip de Material girl, qui reprend tous les éléments de la séquence original, en un peu moins chic et un peu moins gracieux.

Icône moderne des années 2010, Serena Van Der Woodsen est aussi de ces filles aux pieds desquelles les hommes sont prêts à se jeter. Elle l’a prouvé lors de la séquence d’ouverture du 100ème épisode de Gossip Girl.

[youtube http://www.youtube.com/watch?v=dhmsc3Z09ko]

 

Même si au final je me rabats sur le single de Beyoncé, ce sera un véritable défit pour moi de mettre l’exécution d’une telle chorégraphie sur ma liste des choses à faire avant d’avoir 30 ans (ou presque). Un défit physique qui va demander des heures de travail mais ne peut que me faire du bien (au moral et aux cuissots).

Et puis au pire, si ça marche pas, ça restera entre mon miroir et moi.

Et vous, quelle choré vous fait rêver ?

4 Commentaires

  1. Cilou de Nouméa says

    Hehehe. Cet article tombe à pic. J’ai passé le cap des 30, mais il y a deux semaines je suis allée prendre un cours de « DIVA DANCE » à Londres. Deux heures ridicules pendant lesquelles j’ai tenté d’apprendre à me déhancher comme Beyonce. Je devais être la plus vieille et aussi la plus nulle. Et le lendemain j’avais déjà oublié les pas de la choré … Mais voilà, je l’ai fait et j’en suis fière. Et peut être même que j’y retournerai 🙂 Dans le même registre, j’ai également tenté le tango pour danser comme dans Moulin Rouge « le tango de roxanne ». Mais là j’ai eu un problème de cavalier, Antonio Banderas m’ayant posé un lapin au dernier moment. Le salaud .. pfff

    • L’important, c’est d’essayer 😉 ! J’avoue que moi je ne suis pas assez courageuse pour me lancer ailleurs que dans mon salon (après avoir viré l’homme qui traîne régulièrement sur le canapé). Donc chapeau pour avoir tenté la « Diva Dance » : tu m’impressionnes !! (Antonio sait pas ce qu’il rate !)

Laisser un commentaire