Culture, Suis-je trop vieille pour… ?
14 commentaires

Suis-je trop vieille pour les concerts de rock ?

Le groupe Garbage en concert

Mercredi soir, j’ai assisté au concert de Garbage, à l’Olympia. Un concert très attendu puisqu’il célèbre la sortie de leur 5ème album, Not Your Kind of People et surtout, la reformation du groupe après un break de plusieurs années.

Garbage : un nom provocateur et un son qui déchire

Garbage Not your kind of people

Garbage : pas ton genre de personne ?

Garbage, pour ceux qui ne connaîtraient pas (ou qui auraient oublié !) c’est un groupe de rock américain dont le premier album, sobrement intitulé « Garbage » (soit « Ordure » en français) est sorti en 1995. Le quatuor est composé de la chanteuse écossaise Shirley Manson et des musiciens Butch Vig, Duke Erikson et Steve Marker.

Personnellement, j’ai découvert le groupe dans les années 2000, au moment de l’album Beautiful Garbage. Je me suis alors procurée leur anciens albums et suis rapidement devenue une fan inconditionnelle, allant jusqu’à acheter tous les anciens singles, vinyls et autres CDs promotionnels pour être sûre de ne rien louper de leur discographie.

En 2005, le groupe a sorti l’album Bleed like me, qui a moins bien marché que les précédents. Il faut dire que l’album, dont les singles étaient peu convainquants, n’était pas très enthousiasmant. Suite à cet échec, et avant que je puisse assister à l’un de leurs concerts, ils se sont séparés.

C’est donc un vieux rêve que j’ai réalisé la semaine dernière en assistant à ce concert.

La fosse aux ordures

Affiche de Garbage à l'Olympia

Garbage à l’Olympia

Il y a quelques années, je n’aurais pas hésité une seconde à prendre des places en fosse. La fosse, c’est là que ça se passe. L’ambiance de concert, les gens qui dansent, qui hurlent ton nom le nom de l’artiste… la joie y est communicative et le plaisir, partagé. Enfin, pas seulement. Car la fosse, c’est aussi la guerre. C’est là où tout le monde pousse et joue des coudes pour être mieux placé, là où c’est chacun pour soi.

Quand on va à un concert en ayant une place en fosse, mieux vaut se lever de bonne heure (sauf si votre objectif est d’être au fond de la salle, à côté du bar. Il y en a qui aiment ça, je ne juge pas). Il faut arriver tôt le matin pour faire la queue toute la journée, dans des conditions souvent exécrables (froid, vent, pluie…), en se rationnant et en ignorant ses besoins physiologiques. De l’heure d’arrivée dépend le succès de l’opération. Si tu as la chance d’être assez endurant et de courir assez vite, tu auras peut-être une chance d’arriver devant, tu pourras ainsi t’agripper à la barrière pour essayer de garder ta place et de bien voir le concert.
Si tu n’arrives pas devant, c’est la lutte (finale).

Fauteuil tout confort et bouchons dans les oreilles

Mais voilà, je me rends compte que j’ai vieilli. Je suis moins pugnace qu’auparavant. Pire, je me complais dans un confort bourgeois. Ainsi, je n’ai opposé qu’une faible résistance quand mon chéri m’a dit qu’il préférait réserver des places en mezzanine « Moui, t’es sûr ? »… Je me suis laissée (facilement) convaincre par son argumentaire : les places sont vraiment excellentes, au 2ème rang de la mezzanine, centrées, pas trop loin de la scène, avec une situation en hauteur qui permet de mieux les voir qu’en fosse… C’est vrai que ce serait dommage d’assister à ce concert tant attendu pour au final ne pas pouvoir apercevoir la rousse incendiaire Shirley Manson…

Au final : un concert qui déchire !

C’est vrai qu’elles étaient excellentes ces places. On n’était pas au 1er rang de la mezzanine… car il était réservé à la famille de la chanteuse. Sinon derrière-nous, c’étaient les places VIP (la chanteuse de Superbus était assise derrière moi. Oui, derrière, pas devant ^^).

Moi qui avait peur de ne pas être dans l’ambiance, voire même de m’ennuyer… je n’ai pas été déçue. Et bizarrement, la moiteur et la brutalité des gens en fosse ne m’ont pas manqué !

J’ai assisté à un concert d’1h40 de rock énergique, avec un son exceptionnel. Le groupe était au top de sa forme (forcément, ils ont eu 7 ans pour se reposer depuis le dernier album !), visiblement heureux de retrouver son public sur la mythique scène parisienne.

Un des meilleurs concerts qu’il m’ait été donné de voir !

Cet été, festival en vue

On se fait vite à ce genre de confort. Pourtant, il va falloir que je me jette à nouveau dans la fosse (aux lions ?) cet été. En effet, je vais assister au Main Square Festival à Arras, où je retrouverai Garbage, mais également d’autres groupes que j’adore, parmi lesquels Kasabian, Editors, Florence + The Machine…

J’appréhende un peu.

Jeunes gens, s’il vous plait, merci de pas bousculer mémé.

Le petit clip bonus

Découvrez le Clip de Stupid Girl, l’une des meilleurs chansons du groupe (et probablement aussi la plus connue). J’aime l’attitude Rock et blasée de la chanteuse dans ce clip… So 90’s !
[youtube http://www.youtube.com/watch?v=1N29vkIT3eo?rel=0]

Et vous, quels artistes des années 90 vous font encore vibrer aujourd’hui ?

 

14 Commentaires

  1. Et bien cet article tombe a point nommé…
    Mardi 5 juin je vais voir THE groupe de rock des années 90 à Bercy et je serai… dans les gradins ! (La fosse me fait peur)
    … j’espère être aussi enchantée que toi en sortant !

  2. Ca m’a rappelé des souvenirs lol j’ai vu Garbage en 1998 mais pas dans la fosse c’était pendant un festival , à la base j’allais voir mon groupe culte Sonic Youth mais au final le concert de Garbage était mémorable , un des meilleurs que j’ai vu avec une vraie énergie 🙂

    • C’est ce que j’apprécie dans les festivals : on y va pour voir des groupes qu’on adore et puis on en découvre plein d’autres par la même occasion… 🙂

  3. y’a pas d’age pour aimer et aller à des concerts de rock mademoiselle affirme une vieille mordue de rock qui connait Garbage ! mais je préfère les p’tits concerts aux festivals , on entend mieux …

    • C’est sûr qu’à choisir les « petits concerts » permettent de mieux voir et mieux entendre les concerts des artistes qu’on aime… mais les festivals permettent aussi de découvrir de nouveaux artistes et de « rentabiliser » le déplacement !

  4. Moi je vais au Hellfest donc la fosse, les rockeurs chevelus et moites qui sentent la bière, ça me connaît :p

    Je crois que ça dépend du style de musique. Le rock, j’me dis qu’en fosse tu peux bouger dans tous les sens et tout. Pour ce qui est de l’electro un peu posé (par du dancefloor quoi), ben, posé, sur un siège, ça peut être sympa !!

    • Effectivement le Hellfest c’est quand même du lourd au niveau ambiance. Quand en plus il pleut pendant trois jours et que ça se termine dans la gadoue jusqu’au cou… Moi je préfère les gros fauteuils de l’Olympia !!

    • Ha ha, un malaise vagal pendant un concert ça arrive plus souvent qu’on ne le croit… Moi j’ai failli m’évanouir pendant un concert de… Madonna. La honte 😀

  5. delphine says

    Ca alors… j’y etais aussi au concert !
    En fosse, arrivée à 18h apres le taf et au 4/5eme rang devant Duke !
    Et ben ya pas eu de moiteur ni de brutalité, moi qui deteste ça, et les pogos… Et j’ai 30 ans aussi ! 😉
    Mais je pouvais pas assister à Garbage de « loin » pas apres 10 ans d’attente (vu en 2002 dc ça remontant !!)
    Concert énorme, c’est vrai ! et je serais là aussi au zenith (meme si je prefere les salle + petites !)
    Enjoy arras, je reverais d’y etre, mais gros probleme de fric dc je peux rien me payer -_-

    • Oui en fait j’avoue que j’étais surprise aussi de voir qu’au final ça avait l’air d’être assez calme dans la fosse (je m’attendais à pire). Peut-être cela tient-il à l’âge du public (un âge où on est tous un peu lassés par ceux qui viennent aux concerts juste pour faire les imbéciles !).
      Moi aussi j’ai craqué : j’irai les revoir au Zenith en novembre 🙂 !

Laisser un commentaire