Les signes de l'âge
35 commentaires

Ce que disent les vieux

Devenir vieille à 30 ans

Un matin, vous vous êtes réveillé et vous aviez 30 ans (ou presque). Ce matin-là, pourtant, vous ne vous êtes pas senti plus vieux que la veille. Vous vous êtes regardé dans la glace et vous avez eu beau vous ausculter sous toutes les coutures, vous n’avez pas eu l’impression d’avoir vraiment changé depuis vos 20 ans.

Pourtant, le temps a passé. D’années en années, vos habitudes ont évolué, votre environnement aussi. Vos relations avec les gens qui vous entourent ont changé, de même que le regard que vous portez sur le monde. Parfois, vous vous êtes laissé aller à vous sentir nostalgique et un jour, alors que vous ne vous y attendiez pas, vous avez lâché dans un soupir un « c’était mieux avant ».

Et voilà, c’est comme ça que, d’un coup, vous êtes devenu vieux. Bon, en fait pas vraiment, mais vous vous êtes mis à parler vieux, voire même peut-être à penser vieux. Je vous le fais remarquer sans animosité aucune, sans jugement, parce qu’au fond, moi aussi, je suis comme vous. Parfois, je l’avoue, je me mets à parler vieux. C’est d’ailleurs pour cela que je me force à rédiger ponctuellement des leçons de vocabulaire pour (ré)apprendre à parler jeune.

C’est pour que vous sachiez à quoi vous attendre pour la suite que j’ai décidé aujourd’hui de rendre hommage à toutes ces phrases et expressions que nous avons tous entendues dans la bouche de nos parents et de nos grands parents. Je me suis tellement moquée d’eux en grandissant parce qu’ils radotaient et ressassaient le passé… et aujourd’hui, face à ma propre propension à le faire, je regarde ces expression d’un œil attendri. Car ces vieux qui radotent… bientôt ce sera peut-être nous ?

Iris Apfel dans la pub pour MAC

J’aimerais ressembler à ça à 90 ans…

Les radotages des « vieux »

« De mon temps, on recevait une orange à Noël  »

« T’as pas connu la guerre ! »

« Quand j’étais petit(e), on s’amusait avec un simple bout de bois »

« Ainternet ? Pfff, on faisait bien sans, jusqu’à présent ! »
NDLR : heureusement, certaines mamies s’y mettent quand même !

« Nous, on savait lire, écrire, compter (et faire le café peut-être ?) dès la sortie de la maternelle.  »
NDLR : et ben moi je dis, vous deviez bien glander par la suite au primaire et au collège !

« Aujourd’hui, on n’apprend plus rien à l’école »

« Bla-bla-bla certificat d’études, bla-bla-bla bon point, bla-bla-bla tableau d’honneur… »

« T’as pas connu la faim ! »

« Vous, les jeunes… »

« T’as pas connu la crise ! »

« De mon temps… »

« Tu vas pas sortir habillé(e) comme ça quand même ! » (=en jean)
NDLR : Euh, en fait… si.

« De mon temps, on savait s’habiller. »

« Ils ne font plus de beaux vêtements / bons films / belles photos / bonnes chansons (…) comme avant »

« Au moins, avant, l’électroménager, c’était du solide »

« L’autre jour… » (= il y a 15 ans)

« L’autre fois… » (= il y a 25 ans)

« Jadis… » (= il y a prescription !)

« Les jeunes d’aujourd’hui, ils n’ont aucune patience »

« La politesse se perd. »

« Il étais bien, quand même, Maurice Chevalier. »

« …qu’est-ce qu’il devient ? On n’en entend plus parler ! »

« Tu te souviens de Marie-Hélène ? Mais si, réfléchis, idiote ! Tu l’as vue une fois dans ta vie, 3 jours après ta naissance…! »

« Les jeunes d’aujourd’hui, ils n’ont aucune mémoire. »

« Les traditions se perdent. »

« C’était mieux avant »

 

Et vous, quelles expressions vous ont marqué dans la bouche de vos aïeux ?
A lire aussi : Le test exclusif pour savoir si vous êtes déjà vieux… et tous les articles tagués « nostalgie » 😉 !

35 Commentaires

Laisser un commentaire