Du mythe à la réalité, Rétromania
23 commentaires

Faut-il brûler les années 90 ?

15 raisons de détester les années 90

Ces derniers temps, on essaie à tout prix de nous vendre le retour des années 90. Quoi de plus logique, après le revival des années 80 ? Les créateurs de mode, de bijoux, les producteurs de musique… tous essaient de nous vendre un retour en force des nineties. Mais non, pas possible. Ne nous laissons pas avoir.

D’habitude, je suis la première à me laisser aller à la nostalgie des années 90, comme des années 80 ou 2000… Mais le fait d’être attendrie par un passé sublimé par notre mémoire vacillante ne veut pas dire que l’on doit absolument faire revivre ce passé. Parce que quand on se creuse les méninges, on se rend compte que finalement, les années 90, c’était pas tout rose (ou tout fluo, contrairement aux années 80).

Je vais donc vous rafraîchir la mémoire en vous donnant 15 preuves que les années 90 doivent rester dans le passé !

Détester les années 1990

Brûlons les années 90 !

15 bonnes raisons de détester les années 90 !

1- Les Words apart. Les G-squad. East 17. Alliage. Les Backstreet Boys.
Bref, tous les boys bands, quoi.

Les backstreet boys, boys band des années 90

Nous aussi on se fiche de savoir qui vous êtes (étiez)

2- Les (horribles) kway
A l’époque, c’était un pléonasme. En effet, dans les années 90, le kway était LE vêtement que tout le monde possédait, mais qui était aussi hideux qu’indispensable.
Bizarre qu’il ait fallu attendre la fin des années 2000 pour avoir des vêtements de pluie esthétiques.

3- La Macarena, cette danse pourrie
Quand vous essayiez de la danser, ça ressemblait plus à ça / vous ne ressembliez pas vraiment à Mia Frye

La Macarena danse des années 90

Moi dansant la Macarena

4- Les appareils photo jetables
Les photos aussi étaient à jeter.

5- Boris et sa Soirée disco
Ce soir, chez Boris, c’est soi-rée Disco ! Tut-tu-lululu-lute !
Et voilà, vous l’avez dans la tête pour la journée (semaine ?). Non, ne me remerciez pas.

Boris, soirée disco, tube des années 90

Ce soir, c’est soirée disco !

6- Les cartes des Crados
Oui, j’ai collectionné ces cartes horribles. Pas vous ?
Le pire, c’est qu’elles redeviennent à la mode !

7- Les Tamagotchis
Soit : tous les inconvénients d’avoir un animal, mais sans en percevoir les avantages.

Tamagochi des années 90

Occupe-toi de moi !!!

8- Les K7 (audio et vidéo)
Bon, je suis la première à dire que la K7, c’est chouette. Sauf quand il fallait la retourner. Ce qui arrivait… tout le temps. #relou

La K7 c'est chouette !

Ok, le baladeur K7 avait quand même de bons côtés…

9- Les gros nanars
Des films tellement nuls qu’ils en deviendraient presque cultes. Par exemple l’adaptation ciné du jeu vidéo Street fighter avec Jean-Claude Van Damme dans le rôle principal ou encore Batman et Robin dans lequel Batman – aka George Clooney, porte un costume à tétons apparents. Si, si.

George Clooney dans Batman et Robin

Nous non plus, George, on n’a pas compris.

10- Les crop tops
Avec option nombril troué, c’était encore mieux.

Crop top des années 90

Le problème avec les crop-tops c’est que…

11- Les pogs
Nous sommes en 2015. Et je n’ai toujours pas la moindre idée de ce à quoi les pogs pouvaient bien servir.
Trop petits pour être des sous-boks, trop grands pour servir de confetti. Non vraiment, je vois pas.

12- Hélène et les garçons
Le summum de la bluette télévisée, aussi moche que bête. Et on a regardé ça pendant des années.

Hélène et les garçons série culte des années 90

« Hélène, je m’appelle Hélène… » Non mais ta gueule, quoi.

13- La coupe « queue de rat » pour les mecs
La coupe « moumoute frisée » pour les filles

14- L’épilation outrancière des sourcils
Aïe, non mais aïe !

No Doubt des années 90

Ouais, je sais, c’est moche…

15- Le Sida
Vous souvenez-vous du Sida ? On ne parlait que de ça dans les années 90. Depuis, il a disparu.
Enfin, pas vraiment. Mais il a disparu des médias et des conversations. Mais il est toujours là

Et maintenant…

A vous de continuer à alimenter la flamme en me disant vous aussi tout ce que vous détestez sur les années 90 !

23 Commentaires

  1. Ben moi j’aime bien les années 90′, c’est quand même là où je suis née, alors voir tous ces GIFs et photos, ça me rend toute émue. Sauf pour les cartes Crado, j’en ai jamais eu… Mais alors par contre, les Pogs, j’en avais à plus savoir quoi en foutre.
    Et le Tamagotchi, OH MA GAD, j’en ai acheté un parce que j’étais un mouton, et je l’ai laissé mourir de sa belle mort (piles vides, quoi) en l’enfouissant dans le jardin.

    P.S. : Si c’était vraiment vivant, théoriquement, je serais donc un monstre ? … Peut-être.

    • Je pense que l’on a tous une certaine tendresse pour la décennie de note naissance, donc je comprends que tu restes attachée aux années 90 malgré tout ça…
      PS : assister à un enterrement de tamagochi ? Carrément un truc a ajouter sur ma bucket list…

      • C’était très émouvant : j’en pouvais plus de ses « Bip bip » qui me signalaient qu’il avait faim/sommeil/envie de jouer, putain mais merde, j’ai une vie hein même si j’ai que 7 ans.

        Alors, j’ai creusé un trou avec la mini-bêche de mon Papa (il avait pas de mini-pelle, donc j’ai mis un temps infini, forcément) et je me suis arrêtée que quand j’ai été certaine que la profondeur du trou ferait taire définitivement ce truc de l’enfer.

        J’ai laissé un tas de pierres au-dessus, en ayant marqué sur l’une au crayon à papier « ADIEU ET A PLUS JAMAIS » (notion un peu aléatoire de la grammaire à 7 ans). C’est sûrement là que j’ai décidé que j’aimais pas trop les enfants et le fait d’avoir à m’en occuper (#égoïste).

  2. Oh purée, direct quand j’ai lu « années 90 » j’ai pensé aux boysband! Sérieux…. En plus comme j’avais deux soeurs, on était obligées de se les partager pour pouvoir découper les photos dans les magasines. Je te raconte pas la vendetta que ça pouvait déclencher si G-squad était au verso des Worlds Apart!
    Sinon moi je kiffais mon tamagochi!
    Le crop-top, j’ai pratiqué à outrance, mais mon nombril était pas piercé à l’époque. Et puis j’ai arrêté, et puis à revient à la mode et je trouve ça hideux. Peut être aussi parce que j’ai pris du bide et que je peux plus me le permettre… Mais non non, ça doit pas être ça!

    • Moi aussi j’ai vécu le drame des découpages de pages de magazines et des posters à double face qu’il fallait trouver un moyen de se partager (avec ma meilleure amie). D’ailleurs c’était quoi ce magazine… Il y avait Star Club, mais l’autre… Top quelque chose, je crois…

    • J’approuve avec mention spéciale pour les bonnets-écharpes même si je suis pas sûre que ce soit typique des 90’s !

  3. Les worlds aparts jouaient dans un village à côté de chez moi pour la fête de la musique, ma mémoire à fait un bond en arrière et j’ai eu l’impression d’avoir de nouveau 10 ans (mais en fait non et je bossais tôt le lendemain donc même pas vus!)

    • Oh mais fallait aller les voir coûté que coûte, en l’honneur du « (bon) vieux temps » !!! N’empêche il y a quelques mois j’étais tombée sur une émission de TV avec un reportage sur des fans des Words Apart. Des fans ACTUELS. Genre, en 2015, quoi…

  4. Les 90’s c’était le pied ! Le clip « Alane » de Wes, Nounou d’enfer (je regarde toujours), les dessins animés sur Canal J (certains en tout cas étaient cultes), la Nintendo 64, les cassettes VHS, les baladeurs CD (le truc encombrant qui rentrait dans aucune tes poches mais que tu kiffais trop quand même)… & bien d’autres films cultissimes. Bref, il faut vivre avec son temps mais y a pas de mal à être nostalgique, si ?

    • Non, bien sûr, il n’y a pas de mal à être nostalgique. C’est même plutôt agréable, alors pourquoi s’en priverait-on ? Mais si tu veux tout savoir, en me penchant sur le passé et sur mes souvenirs pour écrire cet article, j’ai trouvé assez de matière pour écrire non pas 1… mais 3 articles ! Cet article aura donc une suite d’ici quelques semaines (mois ?) et il aura également son pendant plus nostalgique 😉 !

  5. J’adore les années 90. Kitch à souhait je te l’accorde, mais ça symbolise toute l’insouciance de notre jeunesse. Perso j’en ai un bon souvenir ; c’était frais. Par contre la mode fluo et les chaussures compensées genre Buffalo ça c’est pas.possible ^^

    • Je ne sais pas trop pour le kitsch : j’ai tendance à réserver ça aux années 80… Mais je suis d’accord, c’est vraiment toute notre jeunesse, les années 90 !

  6. Moi j’ai aimé les année 90 mais chaque époque à ses avantages, ses modes, ses inconvénients donc c’est aussi bien d’avancer.

  7. Moi je suis prête à reprendre dans sa totalité les années 90…j’écouterai tous les boysbands de la terre et je re-regarderai Helène et les garçons. Je vais ressortir mon walkmann CD (la classe)…
    Par contre le Sida se casse…pour toujours…OK?

    • Un bon petit trip régressif de temps en temps, je ne suis pas contre ! Mais il faut que ça reste occasionnel 😉

  8. bisc0tt3 says

    aïe aïe aïe que dire des années 90… larusso, les mode streetwear informe, les pulls chaussette à col roulé couleur moutarde, les ras du cou en plastique qui laissaient des marques et grattaient un max, mais on gardait parce que c’était à la mode, starclub et ses fiches chansons pour bien casser la tête aux parents avec ma voix de casserole, MOOS, les minikeums, jurrassik parc, le premier clonage, ouhlà j’ai le cerveau en fusion
    côté positif… allez quelques bon films quand même le silence des agneaux, men in black, independance day, will smith quoi (si on oublie le prince de bel air), sailor moon mon idole (et qu’on ne s’avise pas de critiquer!), les inconnus, les francs (même si ils étaient déja là avant mais c’était mes premiers ti sous), disney parade pour passer le dimanche après midi en famille, l’arrivée du R&B et NTM,
    et surtout, l’innocence préservée dans les années 90, les petites filles de 10 ans jouaient à la barbie et portaient des culottes en coton avec des petites fleurs, elles faisaient des cartes avec du papier canson sur lesquelles elles faisaient un joli dessin pour l’anniversaire de leur copine… et elles laissaient aux adultes les loirsirs d’adultes. et je rajouterais que moi à 10 ans je croyais encore au père noël

    • Merci pour ce moment de nostalgie (à part que tu m’as mis Larusso dans la tête, pour ça, je ne te remercie pas !). Je sais bien qu’il y a aussi eu du bon dans les années 90, bien sûr ! Je publierai aussi un article là-dessus, pour être tout à fait juste 😉

  9. Ah les années 90, de bons et de mauvais souvenirs ;). Les Pogs, je n’ai jamais compris non plus à quoi ça servait mdrrrr
    Merci pour cet instant nostalgie 😉

Laisser un commentaire