Du mythe à la réalité
30 commentaires

L’été, moi, je ne maîtrise pas

Avoir 30 ans en été

Avec l’âge on acquiert un atout de poids : l’expérience.

L’expérience, c’est le lot de consolation qui récompense toutes les erreurs que l’on a faites et toutes les choses que l’on a péniblement apprises. En effet, une fois que l’on a acquis l’expérience, on ne commet plus les mêmes erreurs qu’auparavant et on maîtrise les nombreuses choses que l’on ne connaissais pas jusqu’alors.

Enfin, en théorie, ça se passe comme ça.

Moi, à 30 ans (ou presque), je me rends compte que je n’ai rien appris. Je ne sais encore rien faire. Enfin, disons plutôt que j’ai des lacunes : il y a un certain nombre de choses que malgré mon grand âge, je ne maîtrise pas encore.

Les erreurs des trentenaires

Quoi, j’ai un truc entre les dents ?

Les 10 habitudes estivales que je ne maîtrise pas

1- Manger de la pastèque élégamment
Je n’ai toujours pas résolu le problème de savoir quoi faire des pépins…

2- Sortir de voiture en jupe sans montrer ma culotte
Britney Spears, sors de ce corps !

3- Faire des nœuds aux queues de cerises avec ma langue
Non mais quel genre d’extraterrestre ascendant caméléon arrive à faire ça ?!? #LégendeUrbaine

4- Boire un granité sans me geler la cervelle
Brrrr…. Brrrr….

5- Allumer le barbecue
Une tâche à ne jamais me confier si vous compter manger un jour…

6- Tenir mon rhum
Pur, arrangé, avec du jus de fruit ou du coca… à chaque fois c’est la même histoire : au bout de 2 gorgées, je suis sous la table.

Ursula Andress versus Ursula de La petite sirène7- Garder ma dignité en sortant de la mer
Mouillée et salée, je ressemble plus à la méchante de La Petite Sirène qu’à la James Bond girl…

8- Bronzer
L’été, je passe direct de « toute blanche » à « toute rouge ». Je n’ai pas encore trouvé comment arriver à l’étape « toute dorée ».

9- Me détendre
Même en passant 1 mois coupée d’internet, je n’arrive jamais à me détendre complètement

10- Nouer un paréo
Je sais pas. Je comprends pas. Je sais pas. Je comprends pas. Je comprends pas.

Et vous, avez-vous ce genre de « problèmes » en été ?

30 Commentaires

  1. J’ai un gros problème avec le numéro 2. Hier encore (j’avais 20 ans), je portais une jupe et je me suis rendue compte que le combo jupe + chaleur aussi, tu es mal à l’aise quand tu te lèves d’une chaises. Tu as l’impression d’avoir une flaque sur les fesses.

    • En fait ça m’est arrivé plein de fois cette semaine (canicule oblige !) et c’est ce qui m’a donné l’idée de l’article ^^

  2. Massonnaud says

    j’ai encore bien ri en lisant ton article, merci Claire !! Moi, j’ai plus de 30 ans et je m’y retrouve à chaque fois… 😉

  3. Encore un article qui me fait rire !
    On en parle du noyau de la cerise ? On en fait quoi sérieux ? Est-ce que c’est élégant quand on le crache dans sa main ? HAHA
    A la plage Mercredi, je me disais que je ressemble plus à une pieuvre qu’à autre chose, on est pas loin d’Ursula de la Petite Sirène en fait…

    Dans les « fails de l’été », on en parle de la grosse trace rouge sur les jambes quand elles sont croisées et que tu es en jupe ou short ?
    Je n’ai toujours pas trouvé de produit miracle pour ne pas briller à 10h du mat’ l’été…
    Et sinon… lire sur la plage ? En quoi c’est agréable d’avoir le dos cassé en deux, les doigts plein d’huile protectrice, et sans parler des grains de sable que tu retrouves encore six mois plus tard en tournant les pages…

      • Guerre et Paix ! haha
        C’était surtout pour dire que ça me soule tellement de « devoir lire un roman d’été » qu’en général je le lis en Novembre.
        Après tout le monde, soit.

  4. Ha! Les noeuds avec les queues de cerise j’y arrive! Par contre tout le reste, c’est pas gagné en effet. J’apprécie particulièrement le n°7, et j’ajouterais que même l’entrée dans l’eau est problématique. Impossible de me la jouer Alerte à Malibu en courant dans l’océan parce que 1°) NON MAIS CA VA PAS LA TETE DE RENTRER D’UN COUP COMME CA??! Je suis beaucoup trop frileuse pour ça, puis ma maman elle m’a appris qu’il fallait se mouiller doucement, les bras, la nuque, tout ça. et puis 2°) une fois que l’eau arrive mi-mollets c’est impossible de courir de façon gracieuse, je fais des méga éclaboussures partout et je galère parce que l’eau me ralentit à mort donc je lève les genoux à fond et là je ressemble à peu près a Cheetah.

    Et je rajouterais 11 – faire du sport. Moi quand je m’agite un peu, je deviens MEGA ROUGE en deux minutes, et luisante de sueur, cheveux collés au front/qui rebiquent partout, bref l’opposé exact de ma prof de zumba super sensuelle qui transpire de façon sexy, les joues légèrement roses (ouais, exactement comme dans les clips!). Et en plus, ça me fait pareil même en hiver.

    • ATTENTION : une extraterrestre a été repérée parmi mes lectrices, je répète, une extraterrestre…
      Sinon, je valide le 11- (preuve qu’en fait tu es bel est bien humaine) : moi aussi si je fais du sport c’est ambiance tomate essoufflée au bout de 2min… Du coup j’évite d’en faire. C’est un cercle vicieux…

  5. mouch says

    eheheh!!! il n’y a que le 9 où je suis pas pareille:) je plane pendant les grandes vacances au point d’oublier la date!

  6. Hahah ton post est excellent, j’adore! On est pareilles pour beaucoup de choses :p et je suis d’accord pour les queues de cerises, je ne comprends pas comment c’est possible haha! Gros bisous !

    • Une de mes lectrices a dit en commentaire qu’elle y arrivait… qu’à cela ne tienne, je vais réessayer…

      • Nan mais y’a un truc aussi, faut s’aider des dents! Ou alors je triche, dans ce cas je confirme que ceux qui font des noeuds uniquement avec la langue sont des extraterrestres (avec une laque fourche je suppose, ça doit aider!)

          • Faut coincer une des extrémités entre les dents et bidouiller comme un cinglé avec la langue pour faire une boucle et repasser l’autre extrémité dedans. C’est pas facile, ça me prend trois plombes, y’a des chances que je bave un peu pendant le processus, du coup c’est pas non plus une super victoire dans ma vie et ça reste plutôt nul comme plan drague. Donc je pense que c’est pas bien grave de pas maîtriser le truc… 😉

  7. Encore tout à l’heure en me levant de mon siège pour sortir du train, ma robe collait agréablement sur mes fesses et mes cuisses… pas très glamour. J’aurai mieux fait de rester debout.
    J’adore cet article, je me sens moins seule. Et moins conne. Merci !

    • Ha ha je pense qu’en fait on est nombreuses à subir les ravages de l’été (mais beaucoup moins nombreuses à en parler 😉 )

  8. Marcher en sandales sans avoir les talons qui noircissent. Je ne comprends pas ! J’achète même 1 pointure au-dessus mais rien n’y fait… Ne supportant pas le manque d’hygiène corporelle ça me rend malade ^^

    • Je pense que ça ne vient pas de tes chaussures mais du sol sur lequel tu marches : ça me fait pareil dans le Sud, c’est la poussière (due au sable peut-être ?) je crois…

  9. Ha Ha Ha génial cet article !
    Je ne sais pas non plus nouer une queue de cerise avec mes dents, par contre je bronze doré.
    Sinon moi je sais pas boire de rosé sans être pétée

    • Idem pour le rosé ! J’ai cru pendant longtemps que c’était moins fort que les autres vins (un peu comme du rouge qui aurait été dilué…) mais en fait, non, ça tape aussi fort !

  10. patricia says

    Contente d’avoir encore de tes articles a lire comme j’avais touuuut lu je suis fan depuis peu.l’été je connais vu que pour moi ça dure presque 6 mois. Pénible surtout a partir de décembre et le pire en fevrier.je me rappelle qu’ayant une fois oublie de vérifier le niveau d’eau du radiateur,au retour d’un séjour sur le littoral,toute l’eau s’étant évaporée, la fumée a commence a émaner du capot.heureusement plus de peur que de mal!

    • Tu as lu tous mes articles ? Les 134 articles du blog !? Si c’est le cas, félicitation ^^
      Sinon pour ce qui est des 6 mois d’été, je sais que moi, je ne supporterais pas… 2-3 mois, c’est bien suffisant…

Laisser un commentaire