Chic j'ai 30 ans !
26 commentaires

Le jour de mon anniversaire, je suis une vraie princesse

Kirsten Dunst joue Marie-Antoinette pour Sofia Coppola
Marie-Antoinette se cache derrière un éventail

Le jour de mon anniversaire, je revêts un nouveau visage

En général, j’essaie d’être une fille bien. Je suis polie, gentille, j’essaie d’être aimable, de m’intéresser aux autres… Mais ça, ce n’est vrai qu’une partie de l’année. Disons 364 jours par an, environ. Car quand arrive le jour de mon anniversaire… je deviens tout bonnement infréquentable.

Si je vous révèle cela aujourd’hui c’est parce que mon anniversaire, c’était la semaine passée. J’ai fêté mes 30 ans (ou presque). On pourrait croire qu’à partir d’un certain âge mon attitude aurait pu évoluer. Et bien non, la trentaine n’y a rien fait : comme d’habitude, ce jour-là, je me suis comportée comme une petite princesse.

Une petite princesse un peu peste, il faut l’avouer.

Le jour de mon anniversaire, je suis une vraie princesse
Je mets une belle robe, je me coiffe et me maquille avec application.
Même si c’est pour rester à la maison toute la journée. Après tout, mon anniversaire est une « grande occasion ».

Le jour de mon anniversaire, je suis égoïste
Moi moi moi. Le jour de mon anniversaire, tout tourne autour de Moi. D’ailleurs, je ne tolère pas que l’on aborde un autre sujet. Non seulement je ne le tolère pas, mais cela va même au-delà : je ne le conçoit pas.
« Comment ça, David Pujadas n’a pas évoqué l’évènement au 20h ? » Non mais, il est gonflé quand même.

Marie-Antoinette alias Kirsten Dunst est gourmande

Je reprendrais bien un cupcake…

Le jour de mon anniversaire, je suis gourmande
Oui, encore plus que le reste de l’année. Le jour de mon anniversaire je mange TOUT ce que je veux.
Car c’est bien connu, les calories ingérées ce jour-là ne comptent pas.

Le jour de mon anniversaire, je suis mesquine
Je compte les cadeaux d’anniversaire, les coups de téléphone, les « bon anniversaire ! ».
Et ceux qui oublient de me le souhaiter sont placés sur ma liste noire.
Seulement pour la journée, heureusement.

Le jour de mon anniversaire, je fais des caprices
Je veux aller là, manger ça… Je sais que l’on ne pourra rien me refuser (ou presque).
Car non, je ne serai jamais trop vieille pour faire des caprices.

Kirsten Dunst alias Marie-Antoinette est fatiguée

Fatiguant, cet anniversaire…

Le jour de mon anniversaire, je suis paresseuse
Le jour de mon anniversaire, je ne vais jamais travailler.
Je suis née un jour férié, ça aide.

Le jour de mon anniversaire, je suis manipulatrice
Je fais semblant de déprimer à cause de mon âge pour que mon entourage me rappelle ô combien je suis encore jeune.
Et si mon entourage ne joue pas le jeu, je suis même capable de créer un blog pour ça et de l’appeler 30ansoupresque.com.

Le jour de mon anniversaire, je suis invivable
Toute la journée, je chante à tue tête « Un joyeux mon-anniversaire ! A qui ? A moi ! Un joyeux mon-anniversaire ! A qui ? A MOI !!! Soufflez très fort sur la bougie et le vœu s’accomplit…! ». Je chante très fort et… très faux. Et plus c’est faux, plus je trouve ça drôle.

Kirsten Dunst alias Marie-Antoinette est malicieuse

Hi hi hi…! Comme je suis drôôôôle !

Le jour de mon anniversaire, je suis infréquentable
Le jour de mon anniversaire, je rigole à mes blagues.
Comme les 364 autres jours de l’année, en fait.
Mais ce qui change c’est que ce jour-là mon entourage est obligé de se plier à mon humour (mon humeur ?) et de rigoler lui aussi à mes blagues pourries. Ha ha ha.

Le jour de mon anniversaire, je suis Dieu
Le jour de mon anniversaire, je contrôle le temps. Ni plus ni moins. En effet, en grattant un peu ici et là, je m’arrange toujours pour que ce jour si spécial dure 25 à 26h.
Parce qu’en général je n’ai pas envie que tout cela se termine…

Et vous, qu’aimez-vous faire de spécial quand le grand jour arrive ?

26 Commentaires

  1. J’adore ton article =D
    Moi aussi le jour de mon anniversaire je suis tout comme toi, mais qu’est ce que c’est bon ! =D

  2. Le jour de mon anniversaire, je suis David Copperfield et je fais disparaître quelques années à mon vrai âge d’un coup de baguette magique! 😀

  3. Pareil de A à Z ! D’ailleurs, c’est très d’actualité pour moi, puisque mes 30 ans étaient la semaine dernière et que j’ai décrété qu’on les fêtait pendant 30 jours… Je suis une peste et ça se fête ! (au fait : on peut ingérer toutes les calories ce jour-là, sous forme de nourriture ET sous forme de champagne, bien entendu… sinon ça ne sert à rien)

  4. cecdenoumea says

    Depuis mes 25 ans environ, j’essaye d’oublier et surtout de faire oublier tous mes anniversaires, qui sont synonymes pour moi du temps qui passe et de la vieillesse qui m’attend au tournant. Le jour de mes 29 ans, une véritable angoisse s’est emparée de moi. Je ne concevais pas d’avoir un jour 30 ans, comme si ça ne pouvait arriver qu’aux autres mais pas à moi. Il a quand même bien fallu que j’assume ce cap. J’ai intégré la chose et d’ailleurs j’ai décidé de m’arrêter à 30 ans. D’après ma date de naissance j’ai 32 ans mais quand on me demande mon âge, je réponds toujours « 30 ans ». Et je pense que quand j’aurai 38 ans ou 39 ans je répondrai encore que j’ai « 30 ans ». En gros, j’assume maintenant pleinement mes « 30 ANS » 😀

    • Ben il est grand temps de les assumer tes 30 ans 😉 ! Mais dis-moi, tu comptes affirmer que tu as 30 ans jusqu’en quelle année ? Non parce qu’après, quand tu passeras directement de 30 ans à 40 ou 50, ça va faire mal !!!

  5. 30 jours à ce rythme là, fait avoir la santé dis donc ! Mais tu as raison, le principe me plait : 1 an= fête pendant un jour, 30 ans = 30 jours… A ce compte-là, j’ai hâte de vieillir vite !!

  6. Ah Ah! Moi aussi, le jour de mon anniversaire je suis un peu comme ça! C’est moi la reine du jour alors il faut qu’on fasse ce que j’ai envie, avec qui j’ai envie et comme j’ai envie.
    Je ne travaille pas le jour de mon anniversaire (sauf une fois, je venais de commencer un nouveau job je pouvais pas demander un jour) mais bon comme je suis née en juillet en général prendre un jour ne dérange pas trop.
    Et je mange aussi ce que je veux, comme tu le dis les calories ne comptent pas ce jour là!

    Cette année, je ne sais pas encore ce que je vais faire mais je sais que malheureusement pour une fois, je ne ferais pas exactement ce que je veux, je n’irai pas chez moi à Nice, je vais devoir rester à Bruxelles, pour cause de déménagement alors je ne saurais ni avec ma famille, ni avec mes amis alors j’espère que mon chéri prévoira quelque chose de méga cool pour compenser!

    • Heureusement tu as encore du temps pour planifier une super fête quand même ! Et puis moi je crois que l’anniversaire, on peut le fêter quand on veut : si le jour même pour une raison ou une autre ce n’est pas le moment idéal pour réaliser la journée de ses rêves, alors rien n’empêche de le (re)fêter plus tard…

  7. Heureusement tu as encore du temps pour planifier une super fête quand même ! Et puis moi je crois que l’anniversaire, on peut le fêter quand on veut : si le jour même pour une raison ou une autre ce n’est pas le moment idéal pour réaliser la journée de ses rêves, alors rien n’empêche de le (re)fêter plus tard…

  8. Tout pareil ! Moi en plus, j’aime bien être en voyage le jour de mon anniversaire (je suis née en août, ça aide !) J’ai donc fêté mes 30 ans à Ibiza l’année dernière et je compte bien faire ma princesse à Prague pour mes 31 ans cette année ! ^^

    • Ahhhh…..! Je t’avoue que j’ADORERAIS fêter mon anniversaire en voyage ! Malheureusement (et même si j’ai la chance que ce soit un jour férié), ça tombe en plein moi de mai, donc c’est pas vraiment possible. Mais comme j’adore voyager j’ai toujours rêvé que mon chéri comprenne mes allusions et m’offre un voyage pour mon anniversaire. Et tu sais quoi ? c’est (enfin) arrivé cette année !!! Donc quelques jours après mon anniv nous avons été passer quelques jours à Berlin 🙂
      Bon voyage à toi !!!

  9. Lliane says

    Pas mal! Ça me fait penser à Fran, d’une Nounou d’enfer, qui s’arrête a 28 ans: « j’ai eu vingt-cinq ans, vingt-six ans, vingt-sept ans, vingt-huit ans, t’huit ans, t’huit ans, t’huit ans… »

Laisser un commentaire