Marottes et lubies
6 commentaires

Mon sapin de Noël régressif

Le parfait sapin de Noël

J’adore Noël. Les illuminations, les décorations… Pour moi c’est une fête synonyme d’émerveillement. Pour moi c’est beaucoup plus qu’une simple journée : c’est l’occasion de mettre des rubans, des paillettes et de la douceur dans mon quotidien pendant quelques semaines.

Il y a la tradition des cadeaux bien sûr, le calendrier de l’avent qui nous amène doucement jusqu’à la date fatidique du 25 décembre… mais avant tout cela il y a ce moment magique où l’on ressort le sapin du grenier et où on le couvre de décorations.

Ce sapin qui trônera au milieu de la maison pendant quelques jours ou quelques semaines viendra embellir notre quotidien. Chaque année je trépigne d’impatience dès la fin du mois de novembre, j’arrive difficilement à me contenir jusqu’au 1er week-end de décembre… mais une fois celui-ci arrivé, je me lâche. Mon sapin est comme je l’ai rêvé, peaufiné d’années en années : un sapin festif, évoquant l’enfance… et la gourmandise.


Comment décorer son sapin de Noël

Quelques principes à respecter :

– Toujours commencer par mettre les guirlandes : elles viennent étoffer le sapin et ne doivent pas masquer les autres décorations qui viendront s’ajouter ensuite.
Si vous avez une guirlande électrique, commencez par ça.

– Ne pas mélanger trop de couleurs pour conserver une harmonie.
Moi j’ai choisi comme base de couleurs argent et rouge.

– Prêter une attention particulière à ce qui va culminer en haut du sapin car c’est ce qui sera le plus visible.
Traditionnellement on place là une étoile, mais chez moi c’est un bonhomme de neige souriant.

– Cacher le bas du sapin : c’est toujours moche…

– Bien répartir les décorations pour qu’il y en ait quel que soit l’angle sous lequel on regarde le sapin.

Un sapin de Noël parfait

Mon beau sapin…

 

Synthétique ou naturel ?

Comme vous le verrez sur les photos, j’ai un sapin synthétique. C’est un choix individuel, le vrai sapin présente certains avantages, le synthétique en a d’autres… Personnellement je culpabiliserais trop qu’à chacun de mes Noëls un petit sapin soit coupé par ma faute (j’ai un côté Idéfix).

 

Le sapin de Noël de mes rêves

 

 

Où trouver ces décorations de Noël

Pour la décoration « classique » quasiment tout vient de chez Ikea. Ils font des packs intéressants (guirlandes et boules assorties) et renouvellent leurs collections chaque année avec des décorations originales et tendance. Sur mon sapin vous trouverez : guirlandes argentées (classiques, stalactites), guirlande rouge (cloches), décorations argentées (boules argent mate et flocons de neige), décorations rouges (étoiles, cœurs brillants, rubans), décorations blanches (étoiles en crochet). Pour cette année, j’ai zappé les décorations en verre à cause du petit gremlin qui rôde au pied du sapin ^^

Pour ce qui est des petites peluches et décorations fantaisistes, elles viennent quasiment toutes de chez Accessorize. C’est en trouvant par hasard les premières dans cette boutique il y a quelques années que j’ai commencé ma petite collection… chaque année ils ont de nouvelles peluches et décorations originales ! Cette année j’ai par exemple acheté le bus et la boîte aux lettres londoniens. Les ours en tissu viennent de chez Leclerc, de même que les décos façon sucre d’orge. Le gros bonhomme en pain d’épices a été acheté l’année dernière au BHV, le renard et le faon en tissu plat viennent de chez Hema, alors que le clou du spectacle, le petit bonhomme de neige rieur à la cime du sapin, je l’ai acheté à Rome il y a quelques années dans une boutique spécialisée en déco de Noël.

Vous le voyez, en plus d’être joli et amusant, mon sapin m’évoque des souvenirs… Et chaque année j’ai plaisir à acheter quelques nouvelles décorations pour l’embellir encore plus… À 30 ans (ou presque), même si je ne crois plus au Père Noël depuis longtemps, Noël reste ma fête préférée.

D’ailleurs, là où certains rangent les décorations de Noël dès le 26 décembre, moi, je le laisse systématiquement jusqu’en janvier. À partir de la rentrée, il me faut négocier sec pour gratter encore quelques jours pour prolonger le plaisir. Et puis arrive le moment où il faut dire au-revoir à mon beau sapin… jusqu’à l’année suivante.

 

Et vous, votre sapin, il ressemble à quoi ?

6 Commentaires

Laisser un commentaire