Maternité
14 commentaires

Questions taboues et idées reçues sur la maternité

Blake Lively enceinte photographiée par son frère Eric Lively

L’année dernière j’ai fait le grand saut : je suis devenue maman. Une étape que j’appréhendais, comme de nombreuses femmes de 30 ans (ou presque) lorsqu’elles songent à le devenir. En effet, les angoisses et les questionnements liés à la maternité sont nombreux. Souvent, il s’agit de questions que l’on n’ose pas poser…

Bien sûr, l’expérience de chaque femme lui est propre, que ce soit pour la grossesse, l’accouchement, ou ce qui suit. Nous avons toutes une manière différente de gérer les choses, de les ressentir… mais il y a quand même des choses qui sont communes à toutes. Pourtant, dans la plupart des cas, ce que vous entendrez sur le fait de devenir maman sera enrobé d’une bonne couche de langue de bois.

En dehors de celles qui envisagent de devenir mères un jour, je rencontre aussi de plus en plus de jeunes femmes qui approchent la trentaine et qui ne souhaitent pas avoir d’enfants. Pour autant, elles n’en sont pas moins curieuses sur le sujet.

Enfin, beaucoup d’idées reçues circulent sur la maternité et les jeunes mamans. Pourtant, le « cliché » de la jeune maman existe-t-il vraiment ?

Si vous envisagez d’être un jour maman ou si vous pensez ne pas avoir d’enfants, ou bien encore si vous avez de jeunes mamans dans votre entourage…
vous trouverez ici des réponses aux questions que l’on n’ose pas poser !

Une fille curieuse

La curiosité n’est pas toujours un vilain défaut !

La question que tout le monde se pose

Accoucher, est-ce que ça fait vraiment mal ?

Ne nous le cachons pas, c’est LA question que nous nous posons toutes quand on n’est pas maman. Et c’est LE truc que l’on redoute le plus pendant toute sa grossesse. Alors oui, ça fait forcément mal à un moment ou à un autre, il faut être honnête. Mais en fait vous êtes tellement encouragée par le personnel médical autour de vous, par votre conjoint… que vous percevez les choses différemment. Moi j’ai eu l’impression de courir les 100 derniers mètres du marathon olympique avec l’encouragement du public et des journalistes dans l’oreillette ! Je précise que j’ai choisi d’accoucher sous péridurale, car je n’avais pas envie de souffrir trop… La grosse piqûre m’a fait bien mal, mais m’a bien soulagée ensuite.

Et puis au final, vous savez que vous ne faites pas ça pour rien : vous aurez un gros cadeau à l’arrivée qui vaut tous les efforts du monde 🙂
Sans rire, la sage-femme et la gynéco qui s’occupaient de moi étaient tellement enthousiastes que j’en ris encore avec mon compagnon…

Pour finir je vais vous dire que l’autre jour, j’ai tapé dans un meuble avec mon pied. Après avoir copieusement insulté ledit meuble et mon petit orteil, je me suis dit que la douleur de l’accouchement, à côté, c’était de la petite bibine.

…et la question qui intrigue autant les hommes que les femmes

Allaiter, ça fait quoi ?

Oui. C’est aussi chelou que vous pouvez l’imaginer. Et en plus, moi, ça m’a fait super mal. Mais bon, hein, vous le lirez partout : « l’allaitement est un plaisir partagé pour la mère et son enfant »
Donc je vous laisserai vous faire votre propre idée…

Et maintenant, place aux plus gros clichés sur la maternité

Une maman pense toujours que son bébé est le plus beau du monde

Je tiens à mon objectivité. Je m’étais bien préparée à garder la tête froide là-dessus. À bien analyser les choses.
Et c’est avec ce détachement objectif que j’ai conclu dès sa naissance que mon bébé était le plus beau bébé du monde. Bon, peut-être pas le plus beau, après tout, je ne les connais pas tous. Mais il a au moins sa place dans le top 10.
Aujourd’hui, quand je regarde les photos de sa naissance, je me dis qu’en réalité il ressemblait à une crevette rose avec des yeux bizarrement bridés. Donc, je n’étais pas si objective que ça…
Bon, je vous rassure, depuis sa naissance, il a bien changé. Il est super beau maintenant. Du genre à faire passer les bébés en couv’ de Parents magazine pour des laiderons. C’est peut-être pas le bébé le plus beau du monde, après tout, je ne les connais pas tous. Mais il a au moins sa place dans le top 10. Indéniablement.

Un bébé, c’est pas très intéressant, ça fait que manger, dormir, faire ses besoins

C’est pas faux… l’activité d’un nourrisson est assez limitée. Mais comme tout prend du temps avec un bébé, l’activité d’une jeune maman est tout sauf limitée ! Pas le temps de s’ennuyer. Et même s’ils mettent du temps à apparaître on guette les moindres changements qui viendront enrichir la relation avec Bébé : un sourire, un regard… Oui, on apprend à se satisfaire de peu.

Les jeunes mamans ne pensent qu’à une chose : leur bébé

Hum. Être jeune maman ne diminue en rien les capacités à travailler, réfléchir, gérer le quotidien… car il faut continuer tout cela en plus de s’occuper d’un bébé. Mais même en faisant tout ça, mon bébé est toujours présent dans mon esprit (et en photo sur mon bureau ^^). Penser à lui me fait sourire.

Quand je fais les magasins, je m’achète peu de fringues et reviens immanquablement à la maison avec des trucs pour mon bébé. Et quand je reste tranquillement chez moi pour être raisonnable, en surfant sur internet entre deux parties de candy crush, je finis toujours par tomber sur des sites de shopping pour bébé comme sur ce site de puériculture.

Être maman rend cul-cul

Qui n’a pas entendu une jeune maman dire « oh mais il est trop choubidou ce petit pioupiou ! » et autres niaiseries qui donneraient des boutons à tout amoureux – ou même simple sympathisant ! – de la langue française ?
Et bien moi, je me suis jurée de ne pas devenir comme ça.
Et puis je suis devenue maman.
Et d’une part, quand tu es maman, tu gâtises (c’est un passage obligé) et d’autre part, si tu veux un jour que ton fils arrête de brailler, tu ne lui dis pas : « Veux-tu bien avoir l’obligeance de cesser immédiatement tes pleurs, petit être-prunelle de mes yeux, je suis en train de confectionner céans le biberon nourricier que tu attends avec autant d’appétit que d’impatience ! », non, dans ces moments-là, tu tends plutôt vers l’économie de mots voire de syllabes, dans l’espoir que ton rejeton finisse par capter ce que tu lui hurles fébrilement « Pas pleurer ! Maman bibi ! Maman bibiiiii ! ».

Quand on a un bébé les hormones font qu’on a besoin de moins de sommeil

Je ne sais plus où j’avais lu ça… Mais si je retrouve l’auteur de ces âneries (un mec, probablement), je l’oblige à se lever 3 à 5 fois par nuit toutes les nuits pendant 4 mois et à partir bosser à 7h. Et après, je me mets au défit de réciter l’alphabet à l’envers, pour voir.
Au final, je suis sûre que lui aussi aura l’impression qu’avoir un bébé fait vieillir.

Les kilos pris pendant la grossesse seront là pour toujours

Ça, c’est un truc que j’avais en tête pendant toute mon adolescence. Je pensais donc que si un jour j’étais enceinte et que je prenais, disons 20 kilos, j’allais devoir vivre avec pendant le reste de ma vie, incapable que je suis de perdre du poids.
En fait, la bonne nouvelle c’est que pendant l’accouchement tu perds plein de kilos. S’envolent en même temps : le bébé, du sang et autres trucs dégueu, des neurones, ta dignité… alors forcément, tu ressors de la clinique bien amincie.

Les kilos pris pendant la grossesse s’éliminent naturellement dans les mois qui suivent l’accouchement

On croit que parce qu’on va s’agiter autour du bébé on va maigrir. Que nenni.
Non seulement les kilos qui me restent de ma grossesse se sont installés, mais en plus ils sont tellement bien qu’ils ont fait à leur tour un ou deux petits.

Il est possible d’éviter les vergetures pendant la grossesse

Mouhaha haha haha haha !
Non, c’est un mythe. Personne n’y échappe. Et sachez que toutes les crèmes, onctions, décoctions et autres formules magiques sensées vous protéger des vergetures pendant cette période où votre corps va décupler de volume ne sont là en fait que pour « minimiser l’apparition des vergetures » ou « atténuer leur aspect ». Et encore, j’ai pas dit que c’était efficace…

Les jeunes mamans délaissent leurs ami(e)s

Oui et non… La vérité c’est qu’après la naissance du bébé, il est nécessaire de réorganiser son planning complètement et de s’y tenir. Il n’y a plus de place pour l’improvisation. Donc c’est vrai que glisser une sortie impromptue entre deux biberons c’est difficile, mais par contre si c’est planifié, c’est tout à fait faisable. Au contraire. En tant que jeune maman, cela fait plaisir de pouvoir s’échapper du quotidien ! Le mieux est même de voir ses ami(e)s en dehors de chez soi, sans Bébé, pour pouvoir réellement en profiter.
Si vous avez des jeunes mamans dans votre entourage, n’hésitez pas à les solliciter.

Offrir un cadeau au bébé fait tout autant plaisir à la maman

Oui, en général. S’il n’y a pas d’occasion spéciale, si c’est l’anniversaire (ou le moinniversaire, ou le semainiversaire !) du bébé… Voir son rejeton heureux, c’est déjà un beau cadeau. J’en suis la première étonnée, mais c’est comme ça.
Par contre à Noël ou à mon anniversaire je veux des cadeaux pour Moi Moi Moi !

Les exercices de rééducation post-natale, ça ressemble à ça :

Pub 118-218

Allez hop, hop, on se secoue, les filles !

Non. Pas du tout. Et pour les plus courageuses qui veulent vraiment savoir en quoi ça consiste, vous pouvez lire cet article !

14 Commentaires

  1. delphine says

    Ca faisait trèèèèèèès longtemps que je n’avais pas pris le temps de te lire et quelle merveilleuse nouvelle j’apprends en revenant par là: tu es maman!!!!
    Je suis très contente de cette nouvelle et je n’en doute pas, ton bébé est dans le top 10 des plus beaux bébés du monde… ‘avec ma nièce et mon neveu… et un jour peut-être mon bébé)

    Plein de bonheur à toi… non: à vous trois.

    • Merci Delphine, ton message me fait bien plaisir 🙂
      Effectivement je suis devenue maman d’un petit garçon en février 🙂

  2. Merci pour cet article à mourir de rire !! Pour une fois qu’on nous répond avec honnêteté, ça fait plaisir 🙂
    Bon du coup, je vais attendre encore un peu 😀 😀

    • Tu as bien raison d’attendre de te sentir vraiment prête ! Il vaut mieux se lancer en connaissance de cause 😉

  3. Je vois toutes mes copines tomber enceinte et pour certaines être maman depuis peu, je commence à avoir le syndrome de l’horloge interne qui démange…
    Mais quand je lis ton témoignage, et ce que raconte mes copines (quand elles ont du temps à m’accorder… lol), je me dis que je préfère m’occuper encore un peu de moi avant ce grand chamboulement !

    En tout cas, félicitations, je débarque, je ne pensais pas du tout que tu étais devenue maman !

    • Merci et oui, je suis maman… comme quoi ça peut arriver à tout le monde ^^
      Tu as bien raison d’attendre : personne d’autre que toi ne peut décider de quand c’est le bon moment.

  4. Bonjour, je viens de découvrir ce blog par hasard ! Quelle bonne surprise ! J’adooore

  5. Excellent. De mon côté les amies ont un peu déserté, pourtant j’aurais bien aimé les voir. Il faut dire qu’elles n’ont pas d’enfant, alors peut-être suis-je devenue trop gnangnan pour elles 😉

  6. Il paraît que les cellules foetales, durant la grossesse, migrent dans le cerveau maternel et modifient certaines structures cérébrales. C’est pour cela que les mamans sont obnubilées par leurs mouflets.

    Plein de choses m’évoquent des souvenirs dans cet article : mon 3e accouchement, atroce, la rééducation périnéale où j’étais tellement heureuse d’aller car je voyais la sage-femme, une adulte qui parle !!! le manque de sommeil… so haaard

    ton blog est très sympa 🙂

Laisser un commentaire