Culture, Rétromania
17 commentaires

Retromania #3 : Friends forever

FRIENDS : une série culte

Mes années lycée ont été rythmées par ce qui est sans conteste l’une des meilleures séries comiques de tous les temps. En effet, Friends a marqué toute une génération en devenant en quelques années une série « culte » pour tous ceux qui, comme moi, ont aujourd’hui 30 ans (ou presque).

Mais qu’en reste-t-il aujourd’hui ? Si moi j’ai grandi, ma série préférée de l’époque a-t-elle pour sa part bien vieilli ?

Pour Noël mon frère a eu la merveilleuse idée de m’offrir l’intégrale de la série en bluray, l’occasion de me replonger dans l’univers des trentenaires new-yorkais et de voir si, contrairement aux acteurs, la série n’avait pas trop pris de rides.

Friends

Celle qui regarde Friends en bluray

Déjà à l’époque où la série était encore en cours je louchais sur les K7 vidéos. Puis au fil des saisons, je bavai sur les coffrets DVDs. Et enfin, une fois la diffusion achevée, les intégrales DVD ont achevé de me faire fantasmer. Malgré ça, je n’ai jamais investi, me contentant des multiples rediffusions télévisuelles, parfois sans VO, souvent dans une qualité médiocre.

C’est donc avec le plus grand plaisir que j’ai entamé il y a quelques jours le visionnage de l’intégrale de la série en HD et, pour la première fois, en 16/9ème. Et c’est parti pour 88 heures (!) de pur bonheur !

Après avoir vu (déjà !) une saison et demie, je trouve que même si les fringues et les coiffures sont démodés, la série est toujours d’actualité grâce aux thèmes qu’elle aborde.

How I met your mother : les héritiers de FRIENDS

Toute ressemblance avec des personnages ayant existé n’est pas du tout fortuite

Il faut dire que quand la série s’est arrêtée, elle a laissé un vide derrière elle. La tentative de spin-off (Joey) et de nouvelle série par les mêmes créateurs (The Class) n’ont pas duré longtemps. Ces dernières années pourtant une série a réussi à reprendre avec succès le thème de la bande de potes / colocs / avec histoires amoureuses : How I met your mother. Si vous ne la connaissez pas encore, filez la télécharger l’acheter sitôt finie la lecture de cet article !

Verdict 20 ans après

Mes attentes lorsque j’ai commencé le visionnage de l’intégrale de Friends étaient très hautes. J’ai grandi en regardant cette série, j’ai évolué en même temps que ses personnages et c’est même en grande partie grâce à eux si je parle bien anglais aujourd’hui…!

Les FRIENDS de dos

Partez pas comme ça…!

Au final, la série est toujours aussi plaisante à regarder aujourd’hui, près de 20 ans après son lancement. Je me rends compte aussi qu’à l’époque, même si j’adorais les personnages, je ne m’identifiais pas vraiment à eux, en raison de notre différence d’âge et donc de situation. Eux étaient de jeunes adultes, moi j’étais encore une ado. Aujourd’hui, à 30 ans (ou presque), je suis plus proche en âge des héros et certaines problématiques abordées dans les épisodes sont plus proches de ma situation personnelle actuelle et me touchent donc un plus qu’à l’époque.

L’influence d’une série culte

Comme de nombreux trentenaires, le fait d’avoir baigné pendant 10 ans dans la culture Friends m’a laissé quelques séquelles ! En voici quelques unes…

1- Quand je vais dans un restaurant en bord de mer, je regarde toujours au fond de l’aquarium…
…des fois qu’il s’y trouverait un couple de homards en train de se balader pince dans la pince !

Qui a mangé le sandwich de Ross ?2- Je ne dis pas « mon sandwich »…
…je hurle « MON SANDWICH » jusqu’à faire s’envoler tous les pigeons du parc de Procé (l’équivalent de Central Park à Nantes 😉 )

3- Je sais qu’une lettre de 13 pages n’a aucune chance d’être lue jusqu’au bout…
…j’économise donc ma prose (sauf sur ce blog)

4- Quand quelqu’un s’exclame : « Oh mon Dieu ! »…
…je ne peux m’empêcher de répéter cette phrase en découpant les syllabes, en roulant les yeux et en faisant des grands cercles des deux mains (bref, je ne suis pas sortable)

5- J’ai fait un pacte de mariage avec mon meilleur copain…
…et ça s’est pas exactement passé comme je voulais (lire ici)

6- Quand mon chat n’est pas très propre…
…je lui chante « Smelly cat » en le séchant/brossant

7- À New-York je suis une courge…
…je donne RDV à l’angle de « Central Perk » au lieu de « Park »

8- À Rome je suis muette…
…parce que les seuls mots d’italien que je connais, c’est Joey Tribbiani qui me les a enseignés (et c’est pas forcément recommandable comme vocabulaire)

Joey It's London baby

Plus chic que le panama en été, il y a ça…

9- À Londres, je suis un boulet…
…je ne peux pas m’empêcher de dire « It’s London baby » au moins 5 fois à chaque séjour effectué dans la capitale anglaise !

10- Samedi c’est la Chandeleur…
…Bing ! (oui, c’est plus fort que moi)

Bref, même si mes Friends ont disparu depuis longtemps… je pense encore bien à eux !


A lire aussi :

Rétromania #1 : Pin’s sans rire
Rétromania #2 : le gif c’est chic

Et vous, que vous reste-t-il de Friends aujourd’hui ?

17 Commentaires

Laisser un commentaire