Amour, Société
11 commentaires

Sommes-nous toutes destinées à devenir des cougars ?

Eva Longoria est une cougar

Le mot « cougar » fait partie des nouveaux entrants dans le dictionnaire cette année. C’est l’occasion de faire le point sur ce nouveau comportement amoureux et d’évaluer la probabilité d’appartenir un jour à cette nouvelle espèce de prédatrice !

J’ai 30 ans (ou presque). Jusque-là, je pensais traverser la trentaine sereinement. Je me considérais comme raisonnablement bien dans ma peau et résolument bien dans mon âge. Jusqu’à ce que de jeunes damoiseaux ne viennent ébranler mes convictions… Serais-je devenue soudainement une cougar ?

La cougar sort du bois

Cela fait déjà quelques années que la tendance est apparue. Les cougars sont des femmes plutôt mûres qui sortent avec des garçons plus jeunes qu’elles,  souvent pour s’offrir une seconde jeunesse. Notons que chez les hommes, le phénomène a toujours existé. Les hommes d’âge mûr, voire même très avancé, qui fréquentent des filles plus jeunes, c’est tellement banal que l’on n’a pas jugé bon de choisir un qualificatif pour les désigner. Mais il faut croire que du côté des femmes, la pilule a plus de mal à passer. L’émancipation sexuelle féminine, oui pourquoi pas, mais les adeptes de cette pratique devront supporter la comparaison avec un prédateur aussi féroce qu’indépendant, le « cougar », c’est-à-dire le « puma » en français. Le fait de choisir un mot pour désigner cette pratique permet aussi de la singulariser au maximum. On met ces femmes dans une case bien précise, cela nous rassure. Peut-être cherche-t-on par là à les mettre dans une cage bien précise ?

La définition du Larousse 2014 nous fournit même un outil supplémentaire pour entériner cette discrimination en nous donnant l’âge présumé du prédateur : « femme généralement de plus de quarante ans, qui cherche à séduire des hommes notablement plus jeunes qu’elle ou qui entretient des relations amoureuses avec eux« . Vous remarquerez que la définition évoque prioritairement une question de séduction plutôt que d’amour.

La cougar est une prédatrice et une séductrice redoutable

Attention, on peut très bien être une cougar à seulement 30 ans !

La cougar dévore Hollywood

Pour montrer combien ces prédatrices assoiffées de chair fraîche sont bien intégrées dans la société, l’industrie télévisuelle leur accorde une certaine place dans la production actuelle. Une place grandissante… mais pas très valorisante. Il y a quelques années, on avait ainsi Samantha Jones, dans Sex and the city. Soit une sex addict obsédée et incurable. Puis on a eu Gabrielle Solis dans Desperate Housewives, qui a eu une petite aventurette avec son jardinier. Oulala, la vilaine ! Dans la série, on nous a bien fait comprendre que c’était mal. Pourtant, c’était d’autant moins choquant que le jardinier en question avait des tablettes de chocolat à croquer avait en réalité à peine une poignée d’années de moins qu’elle. Enfin, ce phénomène a connu son apogée télévisuelle dans  Cougar Town avec le personnage de Jules Cobb qui, bien que le pitch de la série repose entièrement sur le fait que ce soit (soit-disant) une cougar, ne tient dans ce rôle qu’à peine une petite poignée d’épisodes avant de sombrer dans les bras d’un beau brun bien de son âge (note aux producteurs : pensez à rebaptiser la série !).

Alors, cougars perverses ou cougars repenties, le choix pour le téléspectateur semble se limiter à l’un des deux profils. Les médias relaient également l’image des « vraies » cougars célèbres, commentant le plus souvent sur un ton moralisateur ou incrédule les images de ces femmes avec leurs jeunes compagnons.

Madonna en pleine crise de jeunisme

Mais oui t’as raison, tu fais beaucoup plus jeune comme ça…

Être une cougar, non seulement c’est mal, mais en plus ça nuit gravement à la santé. Si on en croit la presse people (ben quoi, oui, je me suis documentée pour écrire cet article, ça s’appelle du journalisme, ça, voyez-vous) Demi Moore est sortie est deminuée de son divorce avec Ashton Kutcher et Madonna verse dans le jeunisme depuis qu’elle fréquente son compagnon Brahim Zaibat.

Du coup, moi je dis qu’il faut y aller franco et coller directement des autocollants « fumer tue » sur les plaquettes de chocolat des beaux gosses garçons plus jeunes que moi. Tiens d’ailleurs dès que j’ai fini cet article je file faire le tour des piscines pour m’en charger. Non parce que la prévention, il n’y a que ça de vrai.

Moi version cougar ?

Je ne pensais jamais succomber à cette tendance. Moi, j’ai toujours aimé les garçons plus âgés que moi. J’aime les mecs, les vrais, pas les minets. Même le petit Pattinson qui fait craquer toutes les filles, je le trouve mignon mais sans plus. Franchement, je ne m’imagine pas faire autre chose avec lui au lit que le border dans son drap tout amidonné et déposer un chaste baiser sur son front (t’as entendu Bob ? donc arrête de me harceler, non, c’est non). Quand je regardais Gossip Girl je m’arrêtais plus sur les tenues des héroïnes que sur les pectoraux des acteurs. Même s’il faut avouer que le personnage de Chuck Bass est délicieusement pervers, l’acteur, lui, bof.

Bref, je n’aurais jamais cru pouvoir un jour devenir une cougar. Encore moins une cougar de 30 ans (ou presque). Et pourtant…

Étude de cas : Vincent, de l’informatique

Je vous présente Vincent.
Vincent travaille au service informatique de ma boîte depuis environ 1 an. Vincent est un mec sympa, gentil, cool. Son nom de famille, que je ne révèlerai pas ici (par contre pour celles qui veulent je peux filer son 06… non j’déconne vous rêvez là), mais il faut savoir qu’il est synonyme de « joli ». Oui, ce mec est mignon et en plus, c’est marqué dessus, comme sur le Port Salut. Des fois qu’on n’aurait pas remarqué son regard de braise sous ses boucles brunes. Mais surtout, surtout, Vincent est un beau mec. Quand je dis ça, ce n’est pas du tout subjectif, non non, croyez-moi. Si le Larousse 2014 s’était donné la peine d’intégrer une définition du « beau mec », je suis sûre qu’il aurait été cité comme exemple. Vincent applique à la lettre l’équation du « beau mec », une somme toute recette simple (n’hésitez pas à faire suivre cette formule à votre cher et tendre, vous m’en remercierez plus tard) :

joli minois + barbe de 3 jours + lunettes de hipster + vêtements tendance + sourire enjôleur = beau mec

Vincent ressemble au mec de la pub Coca des années 90

Si j’avais su que Vincent venait dans mon bureau, j’aurais mis le double de déo ce matin.

Le week-end, Vincent compose de la musique électronique sur son ordinateur. Enfin, ça, c’est quand il ne va pas surfer. Oui, je sais, ce mec est un cliché ambulant. C’en est presque trop.

Quand il arrive dans ton bureau en transportant un carton de cartouches Xerox, il pourrait tout aussi bien serrer contre lui une caisse de Coca-cola light. L’effet est le même : le temps s’arrête, les regards se troublent, les esprits s’échauffent.

Pourtant, l’autre jour, Vincent a fêté son anniversaire. C’est là que j’ai appris qu’il avait 1 an de moins que moi…

Et vous, avez-vous déjà été tentée par un garçon plus jeune ?

11 Commentaires

  1. Cec de Noumea de Paris says

    « Il venait d’avoir 18 ans, Il était beau comme un enfant
    Fort comme un homme, C’était l’été évidemment, Et j’ai compté en le voyant Mes nuits d’automne … J’avais oublié simplement
    Que j’avais deux fois 18 ans »

  2. 🙂 hé hé
    ouf heureusement qu’on n’est ps toutes obligées de virer prédatrice de jeunots tout juste sortis de l’adolescence
    je continue à avoir une nette préférence pour les hommes plus âgés (pour ne pas dire plus vieux) que moi
    trop rigolote ton étude de cas !!

    • Heureusement pour mon homme qu’à part quelques égarements, moi aussi je reste pour l’instant attirée par les hommes plus « mûrs ». Faudra que je refasse le point dans 10 ans 😉

  3. Un an de moins que toi, olala! Fonce!
    Mon Vincent à moi (informaticien bogosse aussi, mais pas de lunettes ni de boucles, ouf! parce que j’ai eu un doute en lisant ton post) a … 3 ans de moins que moi, héhé. J’assume ma cougartittude!

    • Effectivement parmi toutes les réactions que j’ai recueillies à la suite de mon article, tu es la plus cougaresque des cougars (je m’incline devant tant de cougarttitude). Et pourtant avec (seulement) 3 ans de plus, tu reste une petite joueuse en matière de cougar 😉

  4. Mon homme, avec qui je suis en couple depuis presque 10 ans, à 1 an de moins que moi…. My God, je suis une Cougar! 😀

    • Zut alors, moi qui croyais, suite à mon étude dans la presse spécialisée, que les couples des cougars ne duraient pas… Si on ne peut même plus croire Voici et Gala, mais alors où va le monde, je vous l’demande ?

Laisser un commentaire