Amour, Société, Suis-je trop vieille pour… ?

Suis-je trop vieille pour être célibataire ?

Etre célibataire à 30 ans

Il y a peu de temps, j’ai passé la soirée avec une amie célibataire. En l’écoutant me conter ses aventures à la recherche de l’âme sœur, je me suis rendue compte que je ne voudrais pour rien au monde redevenir célibataire.

Même si parfois la vie en couple comprend une certaine part routinière et manque peut-être de péripéties rocambolesques, je me rends compte qu’il doit être très compliqué d’être célibataire quand on a la trentaine. Pour ma part, à 30 ans (ou presque) je suis complètement larguée par les techniques de drague 2.0.

Les 10 raisons pour lesquelles je suis trop vieille pour être célibataire :

1- Je ne sais pas draguer sur les réseaux sociaux
Moi Facebook je m’en sers pour avoir des nouvelles des copines. Je n’ai jamais poké personne et d’ailleurs, je ne sais même pas ce que ça fait, un poke.
Ça fait pas mal au moins ?

2- Je ne suis pas une marchandise 2.0
J’ai jamais été douée pour draguer, ni même pour me vendre. Alors quand la conversation commence par « ASV ? »* ça me coupe la chique.
(*âge, sexe, ville)

Robin Scherbatsky trop maquillée

Quoi, je suis pas belle comme ça ?

3- Je n’ai plus aucune idée de ce qui peut être séduisant
J’essaie d’être jolie au quotidien, autant que possible… Mais j’ai oublié ce que c’était que « sortir le grand jeu ». Si tant est que j’aie jamais su ce que c’était…

4- A 30 ans (ou presque) on a la pression d’avoir des enfants
Quand on a 30 ans (ou presque) la question d’un éventuel désir de grossesse commence à se poser. Je ne suis déjà pas à l’aise pour évoquer le sujet avec mes proches alors au 2ème RDV, je n’imagine même pas !

Robin Sparkles et Jessica

Ah, les soirées entre copines…!

5- J’aime mieux traîner avec mes copines
J’ai déjà trop peu de temps libre à consacrer à mes amies, alors envisager de passer mes précieuses soirées avec des inconnus…

6- Quand un garçon ne répond pas à mon SMS, je ne comprends pas le message…
En effet, toute naïve que je suis, je crois que c’est parce que : il ne l’a pas encore reçu, il n’a pas allumé son téléphone aujourd’hui, il est occupé, il est au boulot, il est en réunion, il est dans le métro, il est occupé par une réunion qui aurait lieu dans le métro, il a un problème avec son opérateur téléphonique, il est hors zone de couverture du réseau téléphonique, il est à l’étranger, son téléphone est cassé, il a perdu son téléphone, il a effacé mon sms par mégarde avant de le lire, il a changé de numéro de tél et a oublié de m’en avertir, il a cru me répondre mais s’est trompé de numéro, il préfère ne pas me répondre pour plutôt me rappeler plus tard/me répondre en personne/me faire une surprise, il a eu un accident, son portable a eu un accident, il est dans le coma, il a eu un accident et en se réveillant de son coma il a oublié son nom et le mien, il a été arrêté par les flics, il a été arrêté par les flics qui lui ont confisqué son téléphone, il a été arrêté par le gouvernement de son pays d’origine car c’est un dangereux dissident, il est en train de gratter les parois de sa cellule du goulag pour essayer de s’évader pour me rejoindre après avoir tenté d’attacher un petit mot à mon attention à la pâte d’un corbeau chargé de me retrouver, etc…

Robin Scherbatsky boit du vin

Je bois, mais je paie.

7- Quand je vais au restau, je paie la moitié
Je suis grande, je gagne ma vie maintenant, alors c’est normal, non ?

8- Je suis habituée à mon petit confort
Je suis très bien dans mon canapé à regarder des séries. Je n’ai pas envie de sortir tous les soirs dans des endroits bruyants et mal éclairés dans l’espoir d’y rencontrer l’âme sœur.

9- Je suis romantique
J’aime les belles phrases, les lettres bien écrites, avec une orthographe irréprochable, évidemment. Alors les déclarations d’amour en moins de 140 caractères du style « J’te kiff« , très peu pour moi.

10- Je suis déjà prise
Mon chéri, je l’ai rencontré au bon moment, sans avoir à chercher.
Je me rends compte que j’ai beaucoup de chance !

Et vous, comment vivez-vous la drague et/ou le célibat 2.0 ?

43 Commentaires

  1. Euh « asv » je crois que ça se dit plus depuis 10 ou 15 ans! lol
    Sinon c’est clair que quand on a 30 ans ou presque c’est quand même agréable d’avoir rencontrer « le bon ». Tout ses « efforts » et trucs moderne pour trouver l’âme soeur, ça me fait pas du tout envie!

    • Ça me rassure de savoir que ça ne se dit plus… comme ça fait longtemps qu’on ne me l’a pas demandé, je commençais à croire que je n’étais plus « draguable » 😀

      • je me permet de corriger le tir… ma meilleure amie reçoit 10 fois par jour des « asv? » sur adopte un mec.com!! c’est malheureux que ça existe encore, mais c’est vrai!

        • Super, ça veut dire que je ne suis pas complètement has-been après tout !!!
          Merci pour ces précisions, sans ça, je sombrais dans la déprime, c’est sûr 😉

  2. tu en as bien de la chance! malheureusement on ne choisit pas son age pour être célibataire…

    • Bien sûr… Mais le truc c’est que quand on est en couple depuis longtemps, le flirt, le papillonnage amoureux peuvent faire envie. C’est pourquoi il est nécessaire de temps en temps de prendre du recul et de mesurer la chance qu’on a !

  3. Je me suis régalée avec le SMS… Surtout le coup des flics qui confisquent le téléphone ou le grattage de mur au goulag.
    Je n’ai jamais su draguer mais en même temps, je n’ai j’aimais trop cherché à le faire parce que j’ai toujours aimé le célibat.
    Et je crois que mon souci se trouverait plus dans le fait de chercher une demoiselle tout en évitant les lieux LGBT. J’ai beaucoup de mal avec le milieu homo.

    • Parfois j’exagère un soupçon dans mes articles pour faire rire… mais là le coup du SMS c’est 100% véridique (et 100% pathétique).
      Sinon pour ce que tu me dis après, je crois que tu viens de résoudre l’une des plus grandes énigmes que se posent les hétéros (tous ceux qui comme moi ont dû faire un effort de réflexion à la lecture du sigle « LGBT »), à savoir « comment les gays se reconnaissent entre eux / font pour se rencontrer ? » (c’est très mal formulé je sais mais on n’est pas forcément très fins des fois nous tu vois). La réponse est donc qu’il n’y a pas de réponse et que le sujet est compliqué pour vous aussi…!

  4. Je ne suis pas très douée en drague 2.0 non plus, mais mon chéri c’est sur badoo que je l’ai rencontré. 2 ans et dans 10 jours un appart ensemble =D
    Quand je repense à la galère que j’ai vécu avant de le rencontrer je ne veux absolument pas retrouver mon célibat. On s’habitue vite à être heureuse 🙂

    • Qu’est-ce qui prouve qu’on est complètement hors circuit ? Quand on est obligé de chercher « badoo » dans Wikipedia avant de répondre aux commentaires… comme je viens de le faire à l’instant 😀

  5. Parfois j’exagère un soupçon dans mes articles pour faire rire… mais là le coup du SMS c’est 100% véridique (et 100% pathétique).
    Sinon pour ce que tu me dis après, je crois que tu viens de résoudre l’une des plus grandes énigmes que se posent les hétéros (tous ceux qui comme moi ont dû faire un effort de réflexion à la lecture du sigle « LGBT »), à savoir « comment les gays se reconnaissent entre eux / font pour se rencontrer ? » (c’est très mal formulé je sais mais on n’est pas forcément très fins des fois nous tu vois). La réponse est donc qu’il n’y a pas de réponse et que le sujet est compliqué pour vous aussi…!

  6. Avec tous ces articles sur le comment c’est trop bien d’être célibataire, moi je suis comme toi, j’ai plus envie de chercher et je crois que j’aurai peur de me retrouver seule à nouveau. T’as bien raison, trop vieille pour ça ! ^^

    • Et en même temps les articles sur le « comment c’est trop bien d’être en couple » doivent aussi horripiler les célibataires 😀

  7. Hahahaha la n°6 est excellente mais tu as oublié des trucs (je te fais mes suggestions) : son chien a mangé son portable, son petit frère le lui a piqué et l’a donné à manger au chien (du voisin), le portable est décédé dans son sommeil, de sa belle mort, et on ne l’a retrouvé qu’au petit matin… Il a oublié qu’il avait un portable parce que c’est un artiste tête en l’air ou un intello qui préfère les livres et écrire sur du vrai papier (pour accrocher ses petits mots à la patte d’un pigeon et te l’envoyer depuis son goulag), il a perdu ses mains et ne peut plus écrire de textos (je sais, c’est atroce… mais pense à celui qui n’a plus de mains…), il a piscine, il a tennis, il a un gouter d’anniversaire, il a perdu son téléphone portable dans son tiroir à caleçons… Bref, tu as raison, il y a beaucoup de vraies bonnes raisons pour qu’il ne réponde pas (l’essentiel, c’est qu’il t’aime bien, au fond)

    • Ha ha ha, je vois qu’à toi aussi ça t’es arrivé 😉 !
      Mais dis-moi, j’ai une question… Pas grand chose au fond, mais bon, quand même, je m’interroge… Quand tu dis qu’il « m’aime bien »… qu’est-ce que ça veut dire en fait ? Il m’aime bien… tu veux dire VRAIMENT bien ou juste « bien », là, comme ça, en passant.
      Il m’aime bien comme il aime bien le saucisson à l’ail ?
      Quoi, pourquoi tu me parles de saucisson à l’ail, tu trouves que j’ai mauvaise haleine !? Si c’est ça, dis-le-moi… C’est parce que j’ai mauvaise haleine qu’il m’aime juste « bien » ?
      Et « au fond »… tu entends quoi par « au fond »…?
      …grrr, il y aurait de quoi s’occuper des heures !!

  8. je me permet de corriger le tir… ma meilleure amie reçoit 10 fois par jour des « asv? » sur adopte un mec.com!! c’est malheureux que ça existe encore, mais c’est vrai!

  9. article au top ca m’a bien fait rire en tout cas… mais je pense que l’age n’a rien a voir avec tout ca… j’ai 23 ans et je suis pas une pro de la drague, je suis un peu trop directe donc je les fait fuir…

  10. oh hé nan mais oh !
    trop drôle 😀
    et encore mais heuuuuuuuuuu moi aussi je suis romantique, je n’ai pas la moindre idée de ce qui est séduisant (ou presque), je déteste la drague et le langage sms…
    comme Steph, je dirais zut flûte, on ne choisit pas l’âge de son célibat
    heureusement qu’on peut en rire par contre ♥

  11. Elodie says

    Sympa cet article ! Une bouffée d’air frais dans la blogosphère qui nous abreuve d’articles sur le « comment c’est trop cool d’être célibataire ». Vrai ou pas, je ne souhaiterais pour rien au monde être encore célibataire… Heureusement, j’ai eu la chance de tomber amoureuse d’un mec génial et c’est bon de se rappeler… cette chance, justement !

  12. Il est mignon cet article ! Je suis célib’ depuis mes 21 ans, j’en ai 25 aujourd’hui et je peux dire une chose aussi : je me sens déjà trop vieille pour être célibataire !
    Le problème réside dans le simple fait que, hormis courir les réseaux (chose que je ne fais plus depuis deux ans), quand tu rencontres un homme seul potentiellement intéressant, c’est une vraie compétition entre filles ! C’est à celle qui sera la plus rapide pour le séduire… Du coup, moi ça me fatigue, je laisse ma place.

  13. J’ai 32 ans et je suis nouvellement célibataire (depuis 2 mois) et c’est par choix. Car selon moi, vaut mieux être célibataire que malheureuse en couple. La drague 2.0 je connais, c’est d’ailleurs comme ça que j’ai rencontré mon ex. Difficile à croire mais le 2.0 peut tout de même mener au romantisme. 🙂 Pour le moment j’embrasse mon célibat et je ne suis pas à la recherche du Prince Charmant. Si je le trouve tant mieux, je serais ravie de vivre une belle histoire d’amour. Si je ne le trouve pas tant pis, je n’ai pas nécessairement besoin d’un homme dans ma vie pour être heureuse. 🙂 Je dis pas qu’être en couple c’est horrible et que d’être célibataire c’est génial. Je crois que ça dépend beaucoup de la relation de couple que tu as et pour être une heureuse-célibataire, il faut que tu sois très bien avec toi-même. Ce que je trouve le plus difficile c’est d’être LA SEULE célibataire. Toutes mes amies sont mariées avec des bébés. 🙁 Elles ne sont plus aussi disponibles qu’avant et c’est bien normal.

    • Je suis tout à fait d’accord avec ce que tu écris et je tiens à préciser que je ne milite pas spécialement pour la vie de couple comme étant mieux que le célibat ( je ne veux surtout pas porter de jugement de valeur généraliste !). Ce qui compte c’est d’être bien avec soi-même, que l’on soit en couple ou célibataire. Ce que je dis c’est juste que j’ai l’impression qu’il faut être courageuse pour affronter le célibat à notre âge… ou tout simplement après une longue période en couple. Après, courage ou pas, on ne choisit pas toujours…
      Mais ce qui compte c’est que tu sois heureuse !

  14. ça éxiste toujours  » asv » je suis celib a 34 piges et je vais sur des sites de rencontre ou autre mais rien de concluant pour le moment… marre du célibat.

    Le coup du sms mais mdr j’imagine quasi les même chose, l’horreur quand tu commence de te faire des films.

    le plus dur voir les gens autour avec des enfants et toi etre tjrs seule, meme sur les blogs ça fini par parler de bébé et cie… alors toi tu déprimes un peu dans ton coin.

    Un jour je finirai bien par le trouver le presque charmant.

    • Question bête mais as-tu demandé à ton entourage de te présenter des garçons ? Ils n’osent peut être pas te le proposer…?

  15. constance says

    Je trouve les commentaires des filles « en couple et fières de l’être’ un peu pitoyables. C’est pas au mérite à ma connaissance. Et cela me fait doucement rire car j’ai connu deux personnes qui se sont mariées jeunes, toutes fières et au final sont stériles ( galère PMA, puis adoption)
    Moi, j’ai rencontré mon conjoint ( séparé, sans enfant) à 37 ans, nous sommes heureux mais mon histoire n’est pas le centre de ma vie, et le célibat m’a appris cela. et je suis tombée enceinte au bout de 3 mois d’un petit garçon en bonne santé avec une grossesse sereine !!!
    Donc votre fierté pour rien….et en plus y a un divorce sur 3 pour les couples mariées avant 35 ans …..économisez l’avocat.

    • Je suis d’accord sur le fait qu’il n’y a pas de quoi être fier juste parce qu’on est en couple. Mais es-tu sûre que ce que tu as pris pour un étalage de fierté n’était pas plus simplement… du bonheur ?

  16. Pauline says

    Je suis d’accord avec constance. Cet article est complètement ridicule, je ne l’ai pas terminé. Il ne m’a pas été utile de le lire en entier d’ailleurs pour ressentir le mépris total des femmes encore célibataires à 30 ans et qui ne correspondent en rien à ce ramassis de clichés dégoulinant de bêtise.
    Si l’auteur et ses fans sont si heureuses, pourquoi ce besoin de l’afficher et de taper gentiment sur leurs bonnes vieilles copines galériennes célibataires ?
    Mon avis est que nombre de femmes célibataires mériteraient bien plus que les auteurs de ces témoignages idiots d’être heureuses.

    • Je viens de relire mon article, écrit il y a un certain nombre d’années, pour essayer de déceler en quoi j’avais pu mal tourner mes mots pour paraître méprisante envers les célibataires. Et je te confirme que mes mots n’ont pas trahi ma pensée : je ne méprise absolument pas les célibataires dedans. L’idée de cet article est justement que, de mon point de vue, c’est encore plus difficile – et donc respectable – d’être célibataire aujourd’hui (et à 30 ans) qu’il y a quelques années. Ceci n’est pas un article de complaisance ou de vantardise sur mon pseudo statut confortable de « fille en couple » (non mais arrêtons d’être manichéens 2 min : le monde ne se divise pas en 2 catégories : les célibataires et les en couple, les gentils et les méchants, les heureux et les malheureux…) Et au contraire, c’est un article qui m’a été inspiré par les angoisses que je peux avoir vis à vis de mon couple et des relations avec l’autre sexe. Mais libre à toi d’y voir ce que tu veux.
      Évidemment je ne peux pas parler ici pour mes « fans » (je ne peux pas écrire ce mot sans rigoler…! Non mais sérieusement, on n’est pas à la télé ici !) car ce blog, souvent parodique d’ailleurs, ne reflète que ma propre opinion. Une opinion pour laquelle j’estime mériter le respect.

  17. Jessica says

    Claire, c’est la première fois que je laisse un commentaire sur un blog, mais là je me suis dit qu’il fallait que je dise quelque chose.
    Je suis tombée sur cet article à partir de ton infographie « comment éviter la crise de la trentaine », où tu nous invite à: « Éradiquer définitivement la crise de la trentaine! ».
    Je viens d’avoir 30 ans et j’ai trouvé le concept marrant, alors j’ai cliqué au hasard sur l’item: « Il vous manque: un mec »
    Et là… Le choc!! (Ou la grosse blague, au choix)
    Je m’attendais à un article drôle et déculpabilisant sur le sujet, mais au lieu de ça, tout l’inverse! À la question: « suis-je trop vieille pour être célibataire? », la réponse selon toi est clairement oui!
    Un article que j’ai donc trouvé assez immature et surtout très auto-complaisant sur le statut de fille « en couple ». Statut qui, soit dit en passant, peut changer du jour au lendemain pour un millier de raisons.
    Mais à la base, le but n’était pas d’éviter les doutes et le stress des 30 ans??! Parce que là… Ben c’est complètement raté…!

    • Jessica, tout d’abord merci pour de commenter. J’espère que ta prise de parole, qui permet d’expliquer et d’échanger, ne sera pas la dernière, ni ici, ni ailleurs. Après, tu me vois sincèrement désolée de te savoir blessée par le contenu de cet article. Verser dans la complaisance ne me ressemble pas et n’est nullement le but de cet article (ni de ce blog). Au contraire, si je l’ai écrit c’était plutôt parti d’une idée bienveillante : le constat que les jeunes femmes célibataires aujourd’hui avaient un rôle vraiment difficile à assumer et que je les trouvait courageuses. J’ai l’impression que les célibataires d’aujourd’hui doivent être d’autant plus fortes (au contraire, être en couple me paraît présenter un certain confort, une certaine « facilité »). (Re)devenir célibataire me paraîtrait difficile à affronter et donc effectivement, tu as raison, je ne suis pas rassurante sur le sujet. Alors peut-être effectivement que je n’aurais pas dû relier cet article au « kit sos crise de la trentaine ». Je comprends que cela aie pu avoir l’effet inverse à celui annoncé. Pour ce qui est de l’immaturité de mon point de vue, je ne suis cependant pas d’accord. Sur cet article, on pourrait dire que mon point de vue est biaisé, unilatéral ou encore sans nuance, d’accord. Mais rappelons que, même si j’essaie de généraliser et de donner, dans un maximum d’articles, un point de vue qui tend vers l’universalité, ceci est un BLOG. Et en tant que tel, il est le reflet d’un point de vue individuel. Exprimé avec bienveillance. Parfois maladroitement…

  18. Persée Faune says

    Il remonte pas du tout le moral cet article, il fout au fond du trou !
    Et soulever le fait que nous sommes courageuses relèvent de la pure complaisance, voire de la pitié …
    Il faut connaitre son sujet pour en parler, interroger ses cops ça suffit pas pour avoir de l’empathie journalistique 😉
    Un article sur les célibataires par une célibataire, c’est ça qu’il faut !

    • Oui, tu as sûrement raison, c’est probablement de la complaisance et de la pitié, toi qui ne me connais pas, tu sembles m’avoir percée à jour !
      Et encore une fois, je crois qu’il faut que je m’excuse de mon manque de recul dans mon « investigation journalistique » très mal menée : moi qui tiens un blog (oui, un BLOG, pas un journal hein) je dois m’excuser encore une fois platement de l’amateurisme de mon BLOG (oui, BLOG, les filles !!! Vous savez ce que c’est qu’un blog !?!), sur lequel j’ai le tort de donner mon point de vue (PERSONNEL hein, non mais quelle idée… Sur un BLOG, quand même…!) et ce avec un maximum d’empathie pour celles qui ne sont pas dans la même situation que moi (remarquez qu’à aucun moment je ne prétends savoir exactement ce qu’elles vivent… Bizarre que cela me soit donc reproché !) euh pardon, pas de l’empathie on a dit, hein, non non, mais de la complaisance et de la pitié, plutôt !!!

    • PS : ça fait toujours plaisir quand on passe une mauvaise journée de se faire reprocher un article écrit il y a plus de 3 ans (et avec les meilleures intentions du monde…)

      Je suis pour la transparence et le débat. C’est aussi pour ça que j’ai lancé un blog et que je réponds à chaque commentaire. Mais là, je pense avoir assez donné (lire tous les commentaires ci-dessus) et si je suis gentille et ouverte à la discussion, je n’en suis pas maso pour autant.

      C’est pourquoi je vais clore pour la 1ère fois les commentaires sur cet article (dès que je trouve comment faire ça !).

      Donc pour toutes celles qui liront ultérieurement cet article et qui – peut-être… et je le regrette – seront blessées, je ne peux que vous demander d’excuser la maladresse de mes propos. Des propos tenus il y a bien longtemps, ressortis ici grâce à la magie d’Internet.

Les commentaires sont fermés.