Marottes et lubies, Suis-je trop vieille pour… ?
14 commentaires

Suis-je trop vieille pour faire des caprices ?

Rita Ora aime les confiseries. Elle mange une sucette
La chanteuse Rita Ora mange une sucette sur une photo de GQ Magazine

Une envie soudaine…

Un craquage, une fixette, une lubie… ce sont des petites fantaisies qui pimentent la vie ! La nôtre… et celle de notre entourage.

Les caprices sont des plaisirs coupables et spontanés que l’on aime à s’accorder. Et pourtant, malheureusement, plus on avance en âge et plus notre entourage attend de nous de cesser d’en faire. Il perd ainsi progressivement patience, jusqu’à nous demander de « grandir ». Traduction : à partir d’un moment, la société voudrais que l’on devienne… adulte.

La vingtaine est un sursis, qui prend rapidement fin. En effet, l’approche des 30 ans (ou presque) génère chez les autres des attentes nouvelles. Comme si le jour de notre trentième anniversaire la fumée des bougies fraîchement soufflées allait se dissiper d’un coup, laissant soudainement apparaître… la sagesse. Comme si parmi les cadeaux reçus ce jour-là allaient se glisser raison et maturité, tous deux emballés dans une belle boîte dorée.

C’est ainsi qu’une de mes amies, culpabilisée par un petit ami trop exigeant, m’a posé cette question cette semaine : « suis-je trop vieille pour faire un caprice ? ».
Non. Car il n’y a pas d’âge pour faire un caprice.

Galadriel dans Le Seigneur des Anneaux, jouée par Cate Blanchett

J’ai 30 ans, donc je suis une sainte ?

Un caprice c’est une envie, une impulsion soudaine. Un caprice est injustifiable et arbitraire. Son inconstance est dans sa nature et n’a donc pas de raison de se stabiliser avec l’âge. C’est quelque chose que l’on veut (là maintenant, tout de suite). Et savoir ce que l’on veut, n’est-ce pas une preuve de maturité ?

Bon sans aller jusque-là, j’ai envie de dire à ce garçon moralisateur et à tous ceux qui sont comme lui qu’il a intérêt à s’accrocher parce que non, ce n’est pas près de s’arrêter. Voici donc une petite liste à l’attention de nos hommes et, plus largement, de notre entourage… bref de tous ceux qui ont à supporter nos caprices et sautes d’humeur.

Voici les 10 signes qui montrent que quand je fais un caprice, c’est parfaitement légitime :

1- Oui je suis chiante avec mes lubies…
Mais je suis sûre que tu préfères ça plutôt que de me trouver ennuyeuse.

2- Je veux cette robe-là !
Quoi, tu préfèrerais que je me balade à poil ?

3- Je veux ces chaussures-là !
Quoi, tu ne voudrais quand même pas que j’aille au boulot pieds-nus ?

4- Si je dis que j’ai froid, c’est pour que tu me passes ton manteau…

Isla Fisher dans le film Confessions d'une accro du shopping

Je veux tout, tout de suite

5- Ça sera pire si un jour je tombe enceinte, alors te plains pas.

6- Oui, j’ai (encore) envie de sucré…
Mais ça tombe plutôt bien : on est juste en face de chez Häagen-Dazs !

7- Oui, je sais, j’ai encore changé d’avis…
Et alors ? Il n’y a que les imbéciles qui…

8- Si je fais un caprice c’est pour capter ton attention, pour que tu t’occupes de moi… C’est parce que… je t’aime 🙂

9- Non, je n’ai pas envie de sortir ce soir.
Mais ça veut dire que tu vas avoir le plaisir de m’avoir pour toi tout seul, veinard !

10- Oui, je fais des caprices.
Mais je suis une fille, alors j’ai le droit.

Et vous, quels sont vos caprices les plus récurrents ?

14 Commentaires

  1. Faut dire que parfois les mecs aussi en font, mais bizarrement cela ne passe pas comme « caprice » … pô juste !!!! Et même si j’ai bientôt 30 ans, je ne changerais pas du jour au lendemain, et si je VEUX bah c’est comme ça pi c’est tout !!! ^_^

  2. leen says

    stop à la pression de la sagesse!! les caprices, c’est bon quand on se les accorde….ni trop, ni trop peu 🙂
    Vive la spontanéité!

  3. Ca va encore..ça reste des caprices d’adulte quand même 🙂 parce que perso, depuis que j’approche la trentaine, je retombe encore plus en enfance. Des envies soudaines de Polly Pockets, de Poney rose, et tout un tas de trucs tout aussi régressif. En plus pour le coup, pas de chance j’ai pas de fille (ça aurait pu faire un magnifique alibi). Pas le choix, je vais devoir me taper des transformers à la place…

    • Oh mais moi aussi je fais des caprices très régressifs : je n’ai pas dévoilé le pire ici 😉
      Par exemple faut pas me mettre face à un distributeur dans un magasin (tu sais ceux qui fonctionnent avec une pièce de 2 euros…) s’il y a des portes-clefs Hello Kitty dedans…

  4. Pour le point n°3 j’alerte également sur le fait d’aller au boulot en chaussons. C’est comme aller au cinéma en chaussons, c’est pas raisonnable et ça envoi des messages contraires à propos de ton ambition professionnelle…

    • Ah ah ah, bien vu 😉
      Quoique je suis sûre qu’il y a des métiers dans lesquels c’est toléré d’aller travailler en chaussons… Testeur de matelas chez Epeda, Mannequin chez Isotoner…

  5. Moi aussi c’est dans le régressif:
    – Naruto ou Sailor Moon, c’est plus Funky qu’un documentaire chiant sur Arte. (pléonasme)
    – La Roue de la Fortune aussi, d’ailleurs.
    – Je peux voir ta Game Boy Advance ? Montre… DONNE JE TE DIS ! (mon pauvre cousin n’aura plus le choix)
    – Bon, comme mon cousin sus-mentionné n’habite pas la région, je me contente aussi de faire joujou sur mon téléphone. Aux toilettes. Dans les transports. Et un peu à la fac aussi. (à 29 ans, l’avantage c’est qu’on n’a pas obligation d’éteindre le portable sous peine de confiscation et de convocation des parents)
    – C’est quoi la [pouetpouet]ite ? (ignorance totale des maladies de bébés, du coup je les comprends tous de travers, ça fait de jolis mots. Pour ta gouverne, Shakespeare aussi, il inventait des mots, et alors ?)
    – POUET POUET !
    – Quand je parle de caca, c’est par pur humour de merde (c’est le cas de le dire), pas parce que j’adore raconter comment mes enfants (fictifs) font de jolis cacas à paillettes.

    • A part les blagues de caca, je me reconnais bien dans tout ça (ce qui ne veut pas dire que je ne fais pas des blagues de merde, hé hé hé 😉 )
      Il y a 2-3 ans j’ai aussi fait mon gros caprice Nintendo : il me fallait toutes les Game Boy ! J’ai acheté la DS, la Game Boy advance, la Game Boy advance SP, la Game Boy color et hop, emportée par mon élan, la Game Boy classique ! J’ai joué avec tout ça pendant un moi ou deux et c’est dans un placard depuis. Oups 🙂

  6. Marie says

    En ce moment mon caprice, ce sont les BD, en particulier calvin et hobbes et les picsou et donald !! De la grande littérature !
    Sinon pareil, j’ai eu ma période « il me faut tous les zelda !! » ce qui induits d’avoir aussi toutes les nintendos….. qui prennent la poussière !!

    • Ah ça c’est sûr que je ne crache jamais sur un bon ptit Zelda 🙂 !! Idem pour Mickey Parade ou Super Picsou Géant… c’est tellement plus intéressant que Libé ou l’Express 😉

Laisser un commentaire