Articles comportant le mot-clef : retromania

La mode du vintage dans Mad men

Était-ce vraiment mieux avant ?

« C’était mieux avant »… Qui n’a jamais entendu cette expression ? En général, elle est prononcée dans un soupir, accompagnée d’un regard emprunt de nostalgie… Cette expression, qui témoigne du regret de choses passées, est exaspérante à entendre. Et pourtant, je pense que nous l’avons tous prononcée au moins une fois dans nos vies.

eighties music Photo © Yulia Gorodinski

80’s music is the best

Le week-end dernier, j’ai réalisé un rêve d’ado en assistant au concert de Sting au festival de La Nuit de l’Erdre. Dans le public, beaucoup de quadras, voire de quinquas, venus retrouver l’idôle de leur jeunesse et reprendre en cœur les plus grands tubes de The Police. En scrutant la foule dense, j’ai eu la surprise de constater que le public comptait également une proportion très importante de jeunes âgés de 18, 20 ou encore 22 ans… Bref, des gens (beaucoup) plus jeunes que moi et surtout beaucoup trop jeunes pour avoir suivi la carrière de Sting. C’est normal, pensais-je, il s’agit d’un festival. Ils sont sûrement là pour voir le set électro de Madeon, programmé juste après… Mes idées préconçues ont rapidement volé en éclat quand je me suis rendue compte que ces « petits jeunes » connaissaient par cœur le répertoire de Sting et de The Police. On dit parfois que la musique rassemble. Ce soir-là, celle de Sting a eu pour effet de lisser les différences de générations. Tous âges confondus, le public a …

La cassette est de nouveau tendance !

Rétromania : la K7 c’est chouette

« Femme des années 80… » chantait Sardou en 1981… Que vous soyez fan ou non du chanteur, si vous avez écouté de la musique dans les années 1980, alors vous êtes familier de cette petite bande magnétique engoncée entre deux rectangles de plastique, j’ai nommée la cassette. Tout a commencé il y a quelques temps, alors que je marchais dans la rue. J’ai croisé une jeune fille d’environ 17 ans qui arborait fièrement un sac à main imprimé « cassette ». J’ai trouvé amusant de la voir se parer ainsi de l’image agrandie de cet objet qu’elle n’avait pas pu connaître. Dans les semaines qui ont suivi, j’ai ouvert les yeux et me suis rendue compte que cet objet technologique particulièrement laid était pourtant devenu furieusement tendance en cette fin d’année.

Souvenirs des années 1990

Nos (lointaines) années collège

À l’occasion de la rentrée scolaire, je vous propose un petit flashback sur nos années collège. Si comme moi vous avez 30 ans (ou presque), vous aussi vous avez été collégiens au milieu des années 90. Les années 90. Au siècle dernier. Eh oui. Installez-vous confortablement. Fermez les yeux. Non, en fait, rouvrez-les, ce sera plus pratique pour lire la suite. Il était une fois, dans un passé fort fort lointain, des petits collégiens perdus au milieu des années 1990. Je vais vous raconter leur histoire…

Une jeune fille avec des ballons

Les nouveaux joujoux des grandes filles

On a besoin de s’amuser à tout âge. Pour autant, est-il bien raisonnable de posséder des jouets quand on a 30 ans (ou presque) ? Je me suis posée cette question après avoir passé les dernières 48h à surveiller mon iPhone du coin de l’œil, attendant avec un enthousiasme frisant l’hystérie la mise à jour vers iOS7. Lorsque j’ai réalisé l’excitation que me procurait le renouvellement d’un simple système d’exploitation sur mon téléphone (!), je me suis rendue compte d’à quel point j’étais gravement atteinte même en étant adulte on avait toujours besoin de joujoux. En effet, les jouets et les jeux sont toujours présents dans nos vies d’adultes. Certains de ces néo-jouets nous sont même indispensables, allant jusqu’à aliéner notre vie. Même s’ils ont changé de forme, les joujoux restent aussi importants pour nous aujourd’hui qu’ils l’étaient hier. Petit tour d’horizon de nos jouets préférés d’antan… et de leurs équivalents actuels !