Courrier des lecteurs
17 commentaires

3 ans de blogging

3 ans du blog 30 ans (ou presque)

Cette semaine ce blog a fêté ses 3 ans. Joyeux anniversaire à lui et bientôt, joyeux anniversaire à moi ! J’ai lancé 30 ans (ou presque) à l’aube de mon trentième anniversaire. Je vous laisse faire le calcul…

Ce n’est pas pour tout de suite, mais un de ces quatre, je vais me réveiller et j’aurai 40 ans. Il sera peut-être temps de passer à autre chose. Mais en attendant, je continue. J’ai encore des choses à dire, j’ai encore envie de les partager avec vous.

Merci d’être là, toujours plus nombreux.

Marilyn souffle les bougies de mon blog

Joyeux anniversaire petit blog ♥

500 000 visites en 3 ans

Moi au stade de France

Merci à tous d’être venus !

Un demi-million. Oui, ce blog a été visité un demi-million de fois depuis sa création.

En termes de visiteurs, cela représente un peu moins, mais quand même de quoi remplir 4-5 Stades de France. À cause de vous, je suis à deux doigts de me prendre pour Johnny.

Allumeeeeeeeeeez le feu !

Petits et grands bonheurs du blogging

Comme je vous le disais déjà lors du 1er anniversaire de ce blog, il est pour moi une grande source de joie et d’épanouissement. Ce blog représente aussi un très gros investissement personnel mais je ne m’en plains pas, c’est mon choix (référence que les moins de 30 ans ne comprendront pas).

You're awesome

Et je le pense.

Je ne suis jamais blasée par ce que m’apporte ce blog. Je chéris chaque nouveau commentaire, chaque nouvel abonné, chaque nouveau fan Facebook, chaque nouveau partage comme si c’était le premier.

Cette année ce blog a dépassé les 2000 fans sur Facebook, les 2300 commentaires et les 700 abonnés sur Hellocoton. C’est dingue.

Certain(e)s d’entre vous sont des habitué(e)s ici… Quand j’écris, je pense à vous. J’ai à cœur de me montrer à la hauteur, de ne pas vous décevoir.

Au lancement de ce blog, le peu de gens à qui j’en ai parlé se sont montrés incrédules : comment animer sur la durée un blog consacré au sujet (si « simple ») des « 30 ans » ?

Il y a pourtant plein de choses à dire. Les sujets connexes sont infinis. J’ai beaucoup d’idées, mais j’essaie de me renouveler. Et en même temps, j’aime bien faire des « séries d’articles » comme sur les leçons de vocabulaire, le courrier des lecteurs, les articles sur Barbie ou sur les joujoux des grandes filles.

J’ai en moyenne 2 à 3 idées d’articles « exploitables » par semaine. Je n’ai cependant le temps d’en développer, rédiger et mettre en ligne qu’un seul, voire deux maximum (mais c’est rare). Actuellement, j’ai donc 110 articles en projet. C’est juste fou, je sais. Chaque semaine je pioche dedans, au gré des envies, ou bien je pars d’une des nouvelles idées, quand c’est trop pressant pour remettre l’idée à plus tard ! C’est stimulant, c’est excitant. Je déborde d’enthousiasme à chaque article que je mets en ligne !

Petites et grandes déceptions

Je ne vais pas vous le cacher : il n’y a pas eu que du bon ces 3 dernières années. Certaines choses ont entamé ma motivation.

Parfois, le problème est venu de moi : je me suis mis la pression, j’ai eu des moments de doutes, de déception, de frustration. Tout cela à cause d’un blog que j’ai créé et qui était sensé ne m’apporter que joie et épanouissement. C’est vraiment trop bête.

Et puis parfois je me suis laissée atteindre par des choses venant d’autres personnes…

Les fois où j’ai blessé des lecteurs

J’ai beaucoup de chance : vous êtes des lecteurs extrêmement bienveillants. Ou alors on a le même sens – parfois déplacé – de l’humour. Parfois j’écris des choses un peu limite, je me dis « zut, j’espère que ce ne sera pas mal pris, qu’ils percevront le second degré » et en général, ça marche. Ouf. Je dis « en général » car deux ou trois fois j’ai blessé des gens : un clerc de notaire dans mon article sur le mariage, un jeune lecteur avec celui sur les cougars, ou encore une blogueuse que j’apprécie énormément avec celui sur le permis de conduire.

Je ne veux stigmatiser personne. Mais parfois, je le fais malgré moi. Soit parce que j’essaie de faire de l’humour, reprenant parfois à mon compte certains clichés quand j’essaie d’en dénoncer d’autres, soit par maladresse (personne n’est parfait). Un seule chose est sûre : je n’ai jamais voulu blesser personne.

Je suis un vrai Bisounours. Vraiment. Je n’en veux même pas à ma banquière pour avoir été bête et incompétente : je n’ai même pas changé de banque suite à cet article.

Donc je m’en suis voulue d’avoir blessé des personnes avec mes articles. Je me suis expliquée, je me suis excusée. Mais cela m’a rongé. Je suis très trop sensible.

Le 1er commentaire « troll »

Je ne cherche pas à avoir des lecteurs toujours d’accord avec moi. Au contraire, je trouve cela enrichissant d’échanger lorsque l’on a des opinions divergentes. Mais il y a quelques mois de cela, j’ai eu mon premier commentaire négatif sans fondement ni argumentation. Je n’ai pas pu échanger. Je n’ai pas trouvé cela enrichissant.

Il s’agissait d’un commentaire qui disait en gros que mon article était sans intérêt et « truffé d’idées reçues ». Il se trouve que dans l’article en question, je me livrais sur des choses très personnelles. J’ai répondu à la personne, en m’excusant d’avoir une vie aussi cliché. Je ne sais pas si l’ironie de ma remarque a été perçue.

J’en profite pour vous préciser une chose, histoire de lever le doute (?) : je suis une vraie personne. Je m’appelle vraiment Claire et je ne suis pas un robot qui génère du texte, je suis un être vivant, avec deux yeux, une bouche, 10 doigts (…) et… des sentiments. Je ne suis pas une équipe éditoriale et je ne sous-traite pas non plus l’écriture de mes articles. Je suis humaine. Et j’ai le droit à l’erreur.

J’ai donc été peinée, vexée. Et puis au final, je me suis remise en question. Je me suis dit que finalement, j’avais peut-être effectivement cédé à la facilité, à la complaisance. J’ai donc décidé de placer la barre encore plus haut.

Ce commentaire, comme tous les autres, est toujours en ligne aujourd’hui.

La « valeur » ou qualité de ce blog

Bon, c’est sûr, avec ce blog, je n’ai pas non plus inventé l’eau chaude. Je suis surprise et toujours reconnaissante que vous soyez là, à rire de mes petites histoires/blagues/idioties/articles… appelez-ça comme vous voulez.

Mais il n’empêche que le jour où j’ai vu par hasard sur un forum très connu ce commentaire : « j’aime biens lire ce blog sur les chiottes, lol » en parlant de mon blog, mon blog à moi, mon bébé, la chair de ma chair, le fruit de mes entrailles longues heures de travail… cela m’a énervée.

J’ai été vexée. J’ai boudé (toute seule, dans mon coin. Non, personne ne s’en est aperçu). Et puis le soir, en allant aux chiottes chez moi et en attrapant Cosmo (désolée pour la part de mystère qui s’évapore ! ^^ Mais je vous avais prévenue : je suis une vraie personne) j’ai réalisé que moi aussi, je lisais de la littérature (hum…) « facile » quand j’allais vous savez où (je ne peux pas me résoudre à écrire le mot « chiottes » 3 fois dans un même article. Damned.)

Donc depuis j’en rigole et en fait, je suis plutôt flattée. Me dire que certaines d’entre vous me lisent aux chiottes (mais faut que j’arrête avec ce mot, putain !) au lieu de Cosmo me rend super fière. Donc si vous le faites, n’hésitez pas à me le dire ^^

Mon premier plagiat

Plagiat sur les blogs

C’est pas beau de copier.

Enfin, il y a quelques semaines, j’ai découvert sur un autre blog un article plagié sur l’un des miens.

Je n’emploie pas le mot « plagiat » à la légère. Entendons-nous bien : je ne veux pas parler ici des variations qu’il peut y avoir autour d’une même idée. Ça, ça peut arriver. Parfois je lis sur des blogs des articles reprenant – de manière voulue ou non – des thèmes déjà abordés ici. Je trouve cela très divertissant. Parfois, mon blog est même cité et c’est super, super cool !

C’est comme cela que fonctionne la blogosphère : on partage une idée, elle fait son chemin, elle est modifiée, transformée, reprise…

Non, quand je parle de « plagiat » je parle d’un article dont le thème, l’angle et le ton ont été pompés sans vergogne sur l’un de mes articles, mais surtout, qui est composé à plus d’un tiers de copiés-collés effectués depuis mon article !

Certes ce n’est pas avec ce blog que je décrocherai le Pulitzer. D’aucuns diront même qu’ils le lisent sur les chiottes… Mais c’est mon blog à moi, je passe entre 12h et 18h par semaine à le bichonner, à peaufiner mes articles, à les réécrire jusqu’à la dernière minute (oui parce que je suis orgueilleuse et perfectionniste : je cumule les tares)… Les sujets sont peut-être légers mais je prends le fait d’animer ce blog très au sérieux.

Sur le coup, j’ai donc été très en colère. Je me suis sentie trahie.

Puis j’ai eu envie de me rouler en boule sur mon lit, de fermer ce blog et de ne plus jamais mettre le nez ni dehors, ni sur internet (ok, parfois, je m’emporte un peu).

Pour me consoler je me dis que c’est « la rançon de la gloire » : ce que ce blog gagne à être populaire. Mais cela me laisse un goût très amer. De gloire il n’y a pas, donc pourquoi devrais-je en payer la rançon ?

Blogueurs : cet univers impitoyable

Bloguer c'est dur

Le désespoir de la blogueuse (Caliméro)

Au bout de 3 ans et malgré la fierté que j’éprouve à être responsable de ce blog, j’ai toujours du mal à me considérer comme une « blogueuse », encore plus à me présenter comme telle.

J’ai eu la chance ces derniers mois d’être invitée à une petite poignée d’évènements réservés aux blogueurs et quand j’y suis allée, cela a été à chaque fois avec une grande reconnaissance envers ceux qui m’invitaient… et un énorme sentiment d’imposture. J’ai eu l’impression de ne pas être à ma place.

J’y ai rencontré des blogueuses et une fois ma timidité surmontée, j’ai passé de bons moments à discuter avec elles. Et puis j’ai été témoin de plusieurs embrouilles, de mesquineries, de logiques claniques. Je me suis rendue compte que l’univers des blogueuses n’était pas aussi rose et fleuri que leurs logos.

J’ai créé ce blog pour me servir d’échappatoire, mon quotidien étant pollué par des personnes malveillantes et superficielles. J’ai voulu créer un univers positif et joyeux, une petite bulle que je partagerais avec tous ceux qui partagent ces valeurs.

Les chicaneries d’adolescentes par Twitter ou blog interposés me mettent mal à l’aise. Je ne veux pas de ça. Résultat : je ne fais partie d’aucun clan. Mais au final, je regrette de n’avoir pas réussi à tisser des amitiés plus profondes. J’espère que ça viendra avec le temps, même si j’y crois de moins en moins…

Bilan de l’année et projets des prochains mois

Previously on 30 ans (presque)…

Cette année j’ai testé des choses nouvelles, toujours dans l’optique de me renouveler.

En début d’année, j’ai changé le design du blog. Je trouve que la maquette est claire et en même temps fournie. J’espère que vous vous y retrouvez.

Ensuite, j’ai développé mon activité sur la page Facebook du blog, en l’animant plus régulièrement. Cela passe par le partage des articles du blog mais aussi par la publication d’articles et d’infos rigolotes sur la thématique du blog. Résultat : nous sommes passés de 500 à 2200 fans en 6 mois !

 

Enfin, j’ai innové au niveau des articles. J’ai créé des infographies : le Kit SOS crise de la trentaine, qui est une sorte de best-of d’articles interactif et l’infographie du Vieux couple. Par ailleurs, j’ai écrit quelques articles encore plus décalés que d’habitude, notamment celui sur La Maturité, dans lequel je laisse libre cours à mon penchant pour l’absurde et le surréalisme.

Bref, je me suis éclatée. J’espère que le plaisir a été partagé !

Aperçu des prochains mois…

Sans vous en dire trop (je ne voudrais pas gâcher la surpriiiise !!!), voici ce qui vous attend dans les prochaines semaines :

– Plein de nouveaux articles, dont un article drôle, bête et méchant… avec lequel j’espère générer plus de rires que de vexations… bah, je prends le risque !

– Un nouveau test interactif. Ceux pour savoir si vous êtes vieux ou si vous allez devenir une crazy cat lady semblent vous avoir plu… Je vous en concocte donc un nouveau, à découvrir prochainement !

– un concours !!! Ce sera le 1er du blog…! C’est une idée qui me trotte dans la tête depuis le début de l’année… J’ai envie de vous remercier d’être toujours plus nombreux ici !

Donc… stay tuned! 😉

17 Commentaires

    • Merci de continuer à me suivre 🙂
      Cela faisait un moment que je ne t’avais pas vue ici alors ça me fait plaisir ce petit commentaire !

  1. Ton article est juste parfait.
    J’ai souris à tout, et j’ai vécut ces 3 ans avec toi. Allez, le commentaire cliché (mais vrai) j’aurai pu écrire cet article.
    Sauf que moi on me lit pas dans les cabinets (l’alternative des chiottes) et qu’on ne m’a pas plagier. Enfin peut être si. J’en sais trop rien….

    J’adore ton blog, tu le sais hein, je t’ai déjà passé la pommade l’autre jour. Mais histoire de t’en passer encore un peu, moi je veux bien être ton amie #coucouj’ai5ans

    Voilà
    Bref longue vie à ce blog !
    Un de ceux dont j’attends chaque article ces derniers temps

    • #coucouj’ai5ansaussi #JeVeuxBienEtreTonAmie #BientôtJeFaisDuAirBnbSurTonCanap’ABruxelles (#JoeL’Incruste)

  2. Bon anniversaire bloguesque ! Je suis une nouvelle lectrice de 29 ans et demi, et j’apprécie grandement ton sens de l’humour ! Ne t’inquiète pas pour les trolls, ils finissent toujours par retourner dans leur trou 😉

  3. Tu as un blog génial qui me fait mourir de rire, si si je te l’ai dit hier !
    Et tu es aussi une personne géniale, parce que tu fais toute timide au premier abord et ensuite tu dévoiles ton humour dont je suis fan =)
    Et je suis vraiment contente de te voir de plus en plus souvent aux soirées <3
    Longue vie à 30 ans ou presque !

    • Merci Élodie ! J’en avais besoin… 🙂
      Et moi aussi j’ai passé un bon moment en ta compagnie l’autre fois ! Ça valait le coup de surmonter ma timidité et me « forcer » un peu à sortir de mon terrier !

  4. mouch says

    Ton blog me plait, j’y trouve de l’intelligence et de l’humour. Je le lis dans mon lit quand j’ai un petit moment dans la soirée par exemple (ou là quand j’attends que ma tarte finisse de cuire!). J’ai adoré l’article sur le vocabulaire des jeunes.

    • Et moi j’ai lu ton commentaire en attendant que mes cookies finissent de cuire 😉
      Bon appétit !

  5. Quand j’te dis que je lis toujours les billets en retard, irrécupérable !! Joyeux anniversaire + 1 mois alors, c’est toujours un plaisir de te lire !! A bientôt 😀

    • Hi hi heureusement, comme je te l’ai dit, j’apprécie quand même 🙂
      Entre retardataires chroniques, on se comprend…

  6. A défaut de paraître pour une lèche-bottes (mais bon apparemment t’aimes bien ça) c’est toi la plus cool des trentenaires. Tu as beaucoup d’humour, tu sais être légère et sérieuse en même temps, tout en arborant un style original et habile. Alors oui, tu n’as pas escaladé le Mont d’Everest (si tu la fais, je m’incline définitivement) mais tu apportes un peu de bonheur dans la vie de tous les jours, à ceux ou celles qui te lisent, quel que soit l’endroit où ils se trouvent. « Le bonheur est dans les choses simples » comme on dit. Bref, t’es trop swag, j’te kiffe trop.

    • Mais oui Esther, j’aime qu’on me lèche les bottes et je l’assume !!! Déjà parce que ça les fait briller et que ça m’évite de les cirer toutes les semaines.
      Et puis la flagornerie a du bon quand on n’a rien à offrir en échange : dans ce cas-là, on a l’impression que le compliment est sincère. Et ça, ça fait plaisir 🙂
      PS : non, je n’ai pas escaladé l’Everest mais j’ai fait le Plomb du Cantal. Ça compte ?

Laisser un commentaire