Du mythe à la réalité
16 commentaires

Non, je ne serai jamais riche…

Lana Del Rey et ses diamants par Ellen Von Unwerth

Il faut avoir des rêves dans la vie. Car après tout, on ne sait jamais de quoi demain sera fait… Pour autant, quand on arrive à l’âge de 30 ans (ou presque), on a en général acquis assez d’expérience pour pouvoir faire la différence entre ce qui est du domaine du possible et ce qui ne l’est pas. Il y a donc des sujets sur lesquels il est sain de commencer à se faire une raison…

Pour ma part, arrivée à la trentaine, j’ai commencé à me faire à l’idée que… je ne serai jamais riche.

Pourtant, croyez-moi, j’aurais bien aimé. Si, si. Quand j’étais petite je pensais que plus tard je serais une princesse et que je vivrais dans un château (avec en plus des pouvoirs magiques… oui, je crois que le poulet à la cantine était cuit aux champignons hallucinogènes). Bref, je pensais que plus tard, je serais riche. Comme tous les adultes d’ailleurs. C’est bien connu : les adultes sont pétés de thunes, la preuve : ils peuvent s’acheter des trucs.

Désormais, je ne me fais plus vraiment d’illusions de ce côté-là. Certes je peux m’acheter des trucs. Je ne suis pas à plaindre. Mais, comme beaucoup de monde d’ailleurs, je suis obligée de « faire attention ». Je ne serai jamais millionnaire, je ne dépenserai jamais sans compter.

Un certain nombre d’indices concourent à le prouver…

Marina and the diamonds et son diamant coloré

Bling bling

Les 6 signes qui montrent que je ne serai jamais riche

1- Je ne gagne jamais au loto
Ni à l’euro-million, ni au Tac-o-tac…
Oui mais : en fait, je n’y ai jamais joué !

2- Je suis pas rentière
Mes parents ne s’appellent ni Pinault, ni Hilton, ni Gates… Bref, la loose quoi.
Oui mais : je ne me suis jamais fait racketter ma doudoune Auchan à la récré.

3- Je n’épouserai jamais un milliardaire
Je suis en couple avec un prof de physique. Et non, l’Education Nationale, ça ne paie pas bien.
Oui mais : Si j’ai besoin de connaître la différence entre un circuit en série et un circuit en dérivation, je sais où m’adresser. Et ça, ça n’a pas de prix.

Tina Fey sous une pluie d'argent dans 30 rock

Un jour, peut-être…

4- Je n’aurai jamais un salaire à 6 chiffres
Je travaille quotidiennement d’arrache-pied pour toucher tous les mois un salaire riquiqui (= un salaire riqui).
Oui mais : je le touche tous les mois.

5- Je ne suis pas amie avec un Prince africain
Quand un prince africain m’a contactée par mail pour que je lui envoie 100 euros afin qu’il récupère les millions de son héritage, je ne lui ai rien envoyé… Du coup je n’ai rien reçu en retour.
Oui mais : j’ai gardé mes 100 euros.

6- Je n’ai pas le physique pour être mannequin vedette ou star de cinéma
Oui mais : c’est la beauté intérieure qui compte*

*Bullshit, j’ai besoin de 4000€ pour changer la chaudière… et le chauffagiste, il en a rien à secouer, de ma beauté intérieure.

 

Et forcément, ne pas être riche, ça limite. J’ai donc dû faire une croix sur plein de trucs…

 

Ça, ce ne sera jamais pour moi

Une maison de luxe rose

Ma maison de si j’étais riche…

– Je ne vivrai jamais dans une maison toute rose comme celle de Barbie
Et je ne pourrai pas y faire installer une piscine en forme de cœur comme on voit dans les films.

– Je ne pourrai pas m’offrir un ticket pour le vol spatial proposé par Virgin galactic au dessus de la Terre
Et donc je n’aurai pas l’immense honneur d’avoir Justin Bieber comme voisin de cabine pendant toute la durée du vol…

– Je n’aurai jamais non plus de jet privé avec mon nom écrit dessus
Il va donc falloir que je continue à prendre le bus C6 pour descendre en ville à chaque fois que je veux faire une virée au Monoprix…

Hugh Jackman est sexy en Wolverine

Des griffes bien pratiques pour massage ET pédicure !

– Je ne pourrai pas embaucher Beyoncé pour chanter à mon anniversaire
Ni embaucher Hugh Jackman pour qu’il vienne me masser les pieds après une longue virée shopping.

– Je ne ferai jamais de shopping sur Rodeo Drive comme Pretty Woman
Pour mes fringues, je vais devoir continuer de me contenter de Kiabi Saint-Herblain.

– Je ne pourrai jamais aller voir mon employeur et lui chanter « Au re-voir, au re-voir, Président ! » les fesses à l’air
Il ne sait pas ce qu’il perd.

– Je ne me ferai jamais ravaler entièrement la façade pour avoir une « catface »
Je ne me ferai probablement jamais non plus refaire les lignes de la main. Ce qui paraît pourtant le moyen le plus simple pour influencer son avenir (et devenir riche ?)

– Je ne me ferai jamais construire mon propre parc d’attractions privatif avec girafes, singes, éléphants et grande roue.
Du coup je serai obligée de raquer 2€ à chaque fois que mon gamin voudra faire un tour de manège dans la galerie du Leclerc.

– Je ne porterai jamais de soutien-gorge à 2,5 millions de dollars comme celui de Victoria’s Secret
Je ne pourrai donc jamais lancer de mouvement néo-féministe bling de brûlage de soutif à 2,5 millions de dollars.

Christina Aguilera devant ses étagères de chaussures

T’as pas vu mes tongs ?

– Je n’aurai jamais sur les murs de ma maison des portraits de moi grandeur nature, comme Paris Hilton
Je devrai donc me contenter de mes reproductions de Lichtenstein, Matisse et Picasso…

– Je n’aurai jamais besoin d’une échelle pour attraper mes chaussures, comme Christina Aguilera
D’ailleurs, je n’aurai jamais plus de chaussures que de livres dans ma maison…

 

Bref, je serai obligée de vivre toute ma vie dans la simplicité (et le bon goût ?).
Si c’est pas malheureux, quand même…

 

Et vous, quelle serait votre 1ère folie si demain vous deveniez richissime ?

16 Commentaires

  1. zeblues says

    si tu peux habiter dans une maison barbie toute rose( tu as vraiment une dent contre barbie!!!), il suffit de la peindre,
    le jet privé ça pollue, la planète te remercie donc de ne pas être riche,
    perso j’ai envie que mes enfants me reconnaissent, donc je ne me ferai pas refaire la façade!!!!
    le soutif à 2,5 millions, tu crois que c’est bien raisonnable, moi j’aurais peur qu’on m’en pique un bout.
    en même temps, je préfère ne pas être riche, me lever tous les matins, et savoir la valeur de l’argent que je gagne à la fin du mois, même si le salaire est « riquiqui ».
    poutous clairette

    • Hi hi je suis bien d’accord avec toi 🙂
      Mais faut croire que quand on est riche on ne raisonne pas toujours comme ça…

      Je remarque que par contre que tu n’as rien contre un massage de Hugh Jackman 😀
      Bisous !!

    • Merci et ouf ! Parfois j’ai des doutes quand j’écris des articles au second degré (ce qui arrive souvent !!!) : j’ai peur qu’ils soient pris au sérieux…
      Et puis à chaque fois je finis par dire « oh puis zut, on verra bien ! » 😀

  2. Ma première folie ? Un roadtrip aux states, avec mon amoureux, route 66 en bécane…le kiff !!!
    Manque de bol je pense qu’on va devoir économiser des années…mais bon ça aura une belle valeur ! Et puis le kiff du voyage c’est aussi de le préparer 🙂

    • Si je parle sérieusement (contrairement à ce que j’ai fait dans mon article !) moi aussi si j’étais riche mon argent partirait dans les voyages… Heureusement comme tu dis, pas besoin d’être richissime pour ça, il suffit d’économiser et de se fixer des objectifs réalisables 😉

        • Je travaille à côté de Nantes… alors l’Alsace, ça risque de faire un peu long pour aller au boulot le matin 😉
          (ou alors on en revient à la question du jet privé… ou de la navette spatiale !)

  3. Ton article me fait penser un peu à celui que je viens de publier, qui parle de ce que je voulais faire plus tard quand j’étais petite & moi aussi je voulais être riche. Aujourd’hui, j’ai grandis, & je veux toujours bien être riche hein (appel aux dons) mais je me rend compte que finalement ma vraie richesse c’est d’être heureuse 😉

  4. Super article, très drôle, comme toujours 😀
    Si demain j’étais riche, les deux premières choses que je ferais seraient: m’acheter un super appart en plein cœur de Paris, et partir faire le tour du monde (et sans être obligée d’aller dormir en auberge de jeunesse, youhoou!)

    • Pour moi aussi voyager serait une priorité… et comme j’ai déjà quelques lieux de prédilection, je me suis dit que j’achèterai des pieds-à-terre dans mes endroits préférés : NY, Londres, Dublin, Paris… (pour commencer !!!) Ouais parce que je veux pas faire ma princesse, mais quand même, moi aussi j’en ai marre des auberges de jeunesse…

  5. anatolie says

    Si j’étais riche, j’engagerais une chef cuisto. Car, chez moi, une grande partie de la joie vient du ventre:)

Laisser un commentaire