Best of du blog, Du mythe à la réalité
147 commentaires

Si à 30 ans tu n’as pas ça, tu as raté ta vie

Rater sa vie à 30 ans

Les gens ont énormément d’idées préconçues sur la trentaine. On peut pardonner à ceux qui n’ont pas encore fêté leurs 30 ans : ils ne savent pas ce que c’est, ils sont encore jeunes, ils flippent, c’est normal… Par contre, il est plus difficile d’être indulgent envers ceux qui ont dépassé la trentaine et qui continuent malgré cela à construire une image faussée de ce à quoi devraient ressembler tous les trentenaires.

Au fil du temps, les clichés concernant cet âge iconique se sont ancrés si profondément dans la société, que les néo-trentenaires font désormais l’objet d’une pression phénoménale, la 30ème bougie à peine éteinte… D’un coup, on se doit de rentrer dans un moule standardisé. L’âge de 30 ans cristallise les attentes de la société, à tel point qu’il en devient hautement anxiogène. Dès lors, il n’est plus question de se laisser aller à faire des expériences, ni même, soyons fous, des choix ! Il faut correspondre au plus vite à une « normalité » imposée. C’est la condition sine qua non pour être heureux aux yeux de la société et ainsi échapper aux culpabilisations à répétition.

Bienvenue dans la norme

En ce moment, la mode est aux box, ces packages standardisés, élaborés pour correspondre aux goûts d’une majorité d’entre nous. Dans cette lignée, on pourrait imaginer un « Pack trentaine », composé de tout ce qu’il faut pour être un(e) trentenaire parfait(e) ! Évidemment, vous pouvez toujours tenter de survivre sans vous fondre dans la masse, mais vous êtes prévenu : en faisant cela, vous finirez sûrement très seul et très, très malheureux.

Drew Barrymore : 30 ans en famille

A 30 ans votre photo de famille doit ressembler à une pub pour une assurance

 

Le contenu du « pack trentaine »

Un(e) chéri(e)

Vous avez 30 ans, vous êtes donc en couple. Et si vous vous aimez vraiment, alors vous êtes forcément mariés. En tous cas, vous êtes au minimum fiancés. Et avec votre moitié, vous faites l’amour au moins 6 fois par semaine (5 quand vous êtes vraiment très fatigués). Avouons-le : si vous êtes encore célibataire à 30 ans, c’est que vous avez forcément quelque chose qui cloche.

Une voiture

Attention, pas la voiture pourrie que vous aviez quand vous étiez étudiant, non non, ni la Clio dans laquelle vous avez galoché votre chéri(e) pour la première fois. Non, on parle d’une vraie voiture, une qui consomme un max, voire même un 4×4 (si vous habitez en ville). Si vous vivez à Paris on vous passera l’absence de voiture à condition que vous ayez en votre possession un Pass Navigo qui va au-delà de la zone 2. Non, avoir un scooter n’est pas une option valide, il est temps de grandir un peu !

Une maison

Si vous habitez en province, vous êtes propriétaire d’une maison, ou alors envisagez d’en acheter une dans un futur proche. Si vous habitez Paris, vous êtes propriétaire d’un appart, ou alors vous envisagez d’en acquérir un dans un futur proche (tout en ayant déjà prévu, d’ici quelques années, de déménager en province).
Non, le bonheur ne s’envisage pas sans un endettement sur 20 ans.

Un animal de compagnie

Un chien ou un chat, bien sûr. Pas un cochon d’Inde (c’est pour les enfants), ni un oiseau (c’est pour les vieux) et certainement pas un serpent ni un furet, qui montrent trop clairement votre désir pervers de ne pas appartenir à la norme.

Un travail

Diane Kruger les bras levés

Je vous en prie, cessez vos applaudissements et retournez travailler…

Non seulement vous avez un travail, mais en plus, arrivé(e) à 30 ans (ou presque), vous avez déjà bien gravi les échelons. Vous avez de l’ancienneté dans votre job, on vous reconnaît pour votre expérience et l’on valorise vos idées. Vous êtes au minimum cadre, voire carrément big boss. Vous allez prochainement (ou avez déjà) monté votre boîte. Bref, vous êtes successful !

De l’argent

Evidemment votre job de rêve s’accompagne d’un salaire à 6 chiffres. Mais comme vous êtes quelqu’un de profondément altruiste, vous tenez à donner en retour aux moins fortunés. Ainsi, vous versez chaque année 30 balles au Téléthon, en n’oubliant pas de vous en vanter (et d’en déduire une partie de vos impôts). Vous avez une belle âme.

Un physique enviable

Vous êtes en forme et ça se voit. Il faut dire que vous vous entretenez. Vous faites du sport régulièrement et êtes mince et musclé(e), mais pas trop. Votre santé et votre (relative ?) jeunesse vous permettent encore de sortir régulièrement dans les bars où le verre de vin fin a désormais remplacé la bière. Vous ne buvez ni trop (alcoolo !), ni pas assez (coincé(e) !). Par contre, vous êtes accro au café. What else?

Des loisirs

A 30 ans (ou presque), vous avez un pouvoir d’achat qui vous permet de sortir régulièrement (3 fois par semaine minimum) et de passer vos vacances une fois sur deux au soleil (pensez Ibiza plutôt que La Grande Motte) ou à la Montagne (pensez Chamonix plutôt que Aurillac). Enfin, ça, c’est quand vous n’êtes pas à l’étranger (pensez L.A. plutôt que Brighton).

Un enfant

En bon « citoyen du monde », vous participez activement au repeuplement de la planète, ce qui vous amène à avoir un enfant. Evidemment, vous en aurez un 2ème dans peu de temps, si ce n’est déjà fait (il vous faut 1 garçon et 1 fille, ça va sans dire !), pour éviter que le premier ne se retrouve seul et tombe dans la spirale infernale de l’enfant unique (enfance pourrie, solitude, délinquance juvénile, alcool, drogue, crime, terrorisme, ratage de vie à 30 ans…).

147 Commentaires

Laisser un commentaire