Amour, Suis-je trop vieille pour… ?
31 commentaires

Suis-je trop vieille pour croire au Prince Charmant ?

Faut-il encore croire au prince charmant à 30 ans ?

En chacune d’entre nous sommeille une princesse qui attend depuis qu’elle est petite le Prince Charmant.
L’espoir fait vivre…
Mais à 30 ans (ou presque), est-ce bien raisonnable de croire encore en l’Homme Parfait ?

Tout ça, c’est la faute à Disney. Et à Pretty Woman. Et au docteur Mamour. Et à Ken. Et à Ryan Gosling. Et à la société. Et puis… et puis zut.

Le pire, c’est que nous sommes toutes rongées par le même mâle mal. En effet, il n’y a pas que les célibataires qui fantasment sur l’Homme Parfait. Car même en couple, il y a toujours des moments où l’on se laisse aller à imaginer qu’un Prince (encore plus) Charmant nous attend peut-être quelque part.

Personnellement, j’ai de la chance, j’ai trouvé ma « moitié » il y a longtemps déjà. Et objectivement, je n’ai pas de raisons de m’en plaindre.
Le problème c’est que périodiquement, je continue justement de trouver des raisons de m’en plaindre. Comme si très bien n’était jamais assez parfait.

Je pense que nous sommes nombreuses dans ce cas… les éternelles insatisfaites qui courent toujours après ce qu’elles croient être mieux. Et quand on arrive à 30 ans (ou presque), que l’on en soit à l’étape de la 1ère rencontre ou bien que l’on soit en couple avec quelqu’un depuis des années, il y a toujours un moment où l’on finit par se demander « au fait, est-ce lui le bon ? ».

Rajoutez à cela la pression pour se « caser » qu’ont très souvent les trentenaires et vous comprendrez l’étendue du problème.

Alors, que vous soyez une célibataire de 30 ans ou bien que vous soyez déjà en couple, j’ai décidé de vous aider à y voir plus clair en dressant une le portrait du Prince Charmant. A vous de vérifier que l’homme qui se trouve en face de vous répond à ces critères !

Blanche neige attend son prince charmant

Faut-il encore l’attendre ?

 

Portrait-robot de l’Homme Parfait

 

L’Homme Parfait est notre âme sœur

Il anticipe nos moindres désirs, il nous comprend sans qu’on ait besoin de parler. Il a froid quand on a froid – mais se sacrifie pour nous prêter son manteau -, il a faim quand on a faim – et nous laisse piquer dans ses frites -…

C’est simple, on est tellement pareil tous les deux que l’on nous croirait jumeaux cosmiques. Et quand on s’aperçoit que pour certains trucs on est différents, ben ça ne compte pas, ça veut juste dire qu’on est complémentaires. Par exemple la nuit : vous adorez être enroulée dans la couette comme un rouleau de printemps alors que lui adore dormir sans drap ni couvertures.

 

le chef suédois dans 1 rue Sésame

L’Homme Parfait est un excellent cuisinier

L’Homme Parfait est un cuisinier hors pair

Il ne rechigne jamais à se mettre aux fourneaux, ce qui est une bénédiction car sa cuisine est divine (et ne fait pas grossir).
D’ailleurs, il préfère passer sa soirée à nous préparer un tiramisu plutôt qu’à regarder le foot à la télé, même s’il s’agit d’un match de qualif pour la Coupe du Monde (« pardon, ma chérie, mais la coupe de quoi ? »).

Il est bon vivant, mais pas gourmand. La preuve : il préfère toujours nous donner son fondant au chocolat plutôt que de le manger.
Et pourtant, malgré ses talents culinaires à faire baver d’envie Michalak (Christophe, pas Frédéric), il continue de s’extasier les rares fois où nous enfilons le tablier pour lui concocter notre fameuse « soupe de restes du frigo ».

 

L’Homme Parfait est à notre écoute

Il est toujours heureux de nous écouter lui raconter notre journée, nos peines et nos chagrins et prête une oreille attentive aux moindres détails de notre vie rocambolesque : « tu te rends compte, ma grognasse de collègue a proposé des chocolats à tout le monde sauf à moi !? ».

Quand il commente nos propos, c’est toujours de manière encourageante et positive « t’as raison, c’est une sale grognasse ». Et évidemment, il attend qu’on ait fini pour les faire, ses commentaires (voire mieux, il lève le doigt et attend qu’on l’interroge).

 

Bob l'éponge et son meilleur ami

L’Homme Parfait est notre meilleur ami(e)

L’Homme Parfait a les mêmes goûts que nous

Quand nous allons au cinéma avec lui, il nous laisse systématiquement choisir le film. C’est pareil à la maison : les touches de la zapette sont moulées sur la forme de nos doigts, tellement il ne s’en sert jamais.

Quand on sort, c’est pour faire des activités qui nous plaisent à nous – et par extension, qui lui plaisent forcément à lui aussi – et quand on reste à la maison, il insiste pour  qu’on regarde les derniers épisodes de Girls, un film avec Jennifer Aniston ou encore les rediffs de Gossip girl.

Il est un peu notre meilleur ami (juste après le chat).

 

L’Homme Parfait adore nos copines

D’ailleurs, il les trouve plus sympa que la plupart de ses potes. Si on lui en offrait la possibilité, il taperait souvent l’incruste dans notre bande. Et surtout, il adore quand nos copines viennent s’incruster chez nous, même pour une durée indéterminée.

Pour autant, même s’il est le premier à reconnaître que nos amies sont toutes belles, intelligentes et talentueuses, il n’est pas du tout attiré par elles.

 

Tarzan est-il l'homme parfait ?

L’Homme Parfait est une bête (de sexe) qui nous fait grimper (aux rideaux)

L’Homme Parfait est une bête de sexe

Dès qu’il nous contemple avec son regard de braise, on se sent fondre. C’est bien simple, il nous ferait grimper aux rideaux tous les soirs si l’on n’était pas obligée de s’accorder un peu de répit de temps en temps.

Heureusement, comme il a un profond respect pour nous (et pour les femmes de manière générale), il ne nous force jamais et comprend instantanément quand on lui dit qu’on a la migraine / nos ragnagna / sommeil. C’est pas grave, ce soir-là, il se contentera juste de nous masser les pieds.

 

L’Homme Parfait a toujours tort

Sinon, comment expliquer que l’on ait toujours raison ?

 

Stan Smith serait-il l'homme parfait ?

L’Homme Parfait est beau comme un dieu

L’Homme Parfait est beau

Notre apollon est d’une beauté divine, mais n’en a pas conscience. Il est taillé comme Michalak (Frédéric, pas Christophe) sans avoir besoin de faire de sport, ce qui lui permet d’avoir plus de temps à nous consacrer.

Quand on sort avec lui, les filles nous l’envient. Dommage pour elles, il est aussi fidèle que bien bâti.

 

L’Homme Parfait est une fée du logis

Il adore faire le ménage, nettoyer, passer l’aspirateur… et ne s’en plaint jamais. Ça tombe bien, parce que nous, on déteste ça. Il adore laver notre linge délicat, épousseter individuellement nos bibelots et laver nos pinceaux à maquillage. Il ne laisse pas traîner ses affaires mais fait preuve d’une tolérance tout à fait bienveillante vis à vis de nos vêtements des 15 derniers jours qui recouvrent avec une nonchalance insolente l’intégralité du mobilier de la chambre.

Son plus grand plaisir, quand on sort avec nos copines, c’est de passer la soirée à faire du repassage après avoir fait les courses. Mais il n’en perd pas sa virilité pour autant.

 

Assurancetourix est-il l'homme parfait ?

L’Homme Parfait a un côté artiste

L’Homme Parfait est sensible

Vu de l’extérieur, il est confiant, sûr de lui. C’est un roc sur lequel on peut s’appuyer. Mais c’est aussi un tendre. D’ailleurs, il n’hésite pas à nous exposer sa sensibilité, car il se sent en confiance avec nous. Il nous joue des sérénades et nous laisse des poèmes de sa composition sur le frigo.

Cependant, il use de sa sensibilité avec tact et parcimonie, pour ne pas nous voler la vedette non plus côté expression des sentiments.

 

Krusty serait-il l'homme parfait ?

L’Homme Parfait est un vrai clown

L’Homme Parfait est drôle

D’ailleurs, l’autre jour, il nous a fait rire avec une blague, mais si, vous savez, celle du mec qui… euh non, en fait, quand c’est nous qui la racontons, elle n’est pas aussi drôle.

 

L’Homme Parfait nous fait rêver

Le Schtroumpf à lunettes est-il l'homme parfait ?

L’Homme Parfait est un érudit

Il est intelligent, cultivé… mais pas pédant. Il sait susciter notre intérêt grâce à son savoir encyclopédique qu’il sait aussi mettre en pratique. C’est d’ailleurs un bricoleur hors pair qui est capable de nous monter une vernithèque en deux coups de marteau avec 3 vis et 2 planches. Bref, il nous met de étoiles dans les yeux.

Et malgré ça, il se pâme d’admiration devant nos propres aptitudes, qui consistent essentiellement en :

Bob le bricoleur est(il l'homme parfait ?

L’Homme Parfait est aussi un manuel

– le fait d’être capable de former un O avec notre langue,
– la connaissance de la recette du gâteau au yaourt,
– la capacité à retenir quelle est la coupe de cheveux de Rihanna en ce moment.

 

L’Homme Parfait est quelqu’un de bien

Son sens moral est à toute épreuve. La preuve : il donne à l’Unicef / MSF / au monsieur devant le supermarché.

Il nous donne envie d’être quelqu’un de meilleur.

 

L’Homme Parfait est toujours là pour nous

Il est un soutien sans faille même dans les pires situations : il nous fait rire quand on est déprimée, nous tient les cheveux au dessus des toilettes quand on a la gastro, nous console quand un personnage de Grey’s Anatomy meurt…

Mais il sait aussi s’effacer quand on a besoin de respirer ou de se faire une soirée entre copines, il se contente alors de nous conduire sur place et de nous attendre jusqu’au bout de la nuit dans sa voiture pour nous ramener si on est bourrée.

 

Picsou est-il l'homme parfait ?

L’Homme Parfait est plein aux as

L’Homme Parfait est riche

Et comme en plus il est généreux, il nous couvre de cadeaux, nous emmène dans des endroits fabuleux, nous invite à chaque fois que l’on sort…

Mais il sait aussi témoigner sa gratitude envers notre immense bonté quand exceptionnellement c’est nous qui l’invitons pour un bon dîner dans un petit restau italien authentique (Pizza Del Arte).

 

L’Homme Parfait est attentionné

Il ne vit que pour nous faire plaisir. Il faut dire que le quotidien à nos côtés est une telle fête et un tel privilège pour lui qu’il ne manque pas de raisons de nous faire des petits cadeaux… ou de gros plaisirs. Toutes les occasions sont bonnes pour nous gâter : notre nouvelle coiffure, un mot gentil que nous lui avons généreusement glissé, l’arrivée du week-end, la fin de la journée…

Quand on passe devant une vitrine avec lui et qu’on s’extasie devant une paire de bottes / des boucles d’oreilles / un pull en cachemire, il comprend tout de suite l’allusion. Et il n’attend pas un an que ce soit notre anniversaire pour nous l’offrir.

 

Homer Simpson est-il l'homme parfait ?

L’Homme Parfait est un père idéal

L’Homme Parfait est un Père Idéal

Qu’il ait des enfants ou non, il est (déjà/bientôt/un jour) le père idéal, qui prend en charge l’éducation des enfants avec une main de fer dans un gant de velours. Il maîtrise le latin comme l’arithmétique et adore torcher les fesses des nourrissons.

Et même s’il veut des enfants et vous pas, il ne vous met pas la pression. Car avant d’être un Père Parfait, l’Homme Parfait est avant tout un Compagnon Parfait (et puis a-t-il son mot à dire d’abord ?).

 

L'Homme Parfait serait-il un Bisounours ?

L’Homme Parfait a un cœur gros comme ça

L’Homme Parfait nous aime

Et non content de nous le montrer quotidiennement, il nous le dit aussi très souvent !

 

Conclusion

En fait, finalement, nous les femmes, on n’est pas si difficile que ça à contenter…

31 Commentaires

  1. Comment? Pas d’engueulades pour mieux se reconcilier apres ? pas meme un petite crise de jalousie…pour mieux se reconcilier apres ?
    En fait l’Homme parfait est chiant, à ne pas en douter. On risquerait de s’emm*** avec un homme à notre image. Aucun interet, non.
    Et ce qui me rassure c’est que je n’ai pas du tout reconnu mon Homme dans ce portrait… Et c’est pour cela que cela fonctionne depuis 15ans donc :))))

    • Ben je sais pas moi je demande à tester quand même pour être sûre… et puis sinon si l’Homme parfait est effectivement si chiant que ça, alors il faudra envisager de prendre un ou plusieurs amants ténébreux et torturés pour pimenter notre vie…!

  2. Il est rigolo cet article 🙂

    Ah ah l’homme parfait … je n’ai pas encore 30 ans (ou presque) MAIS, cet article parle à tout le monde je crois. Célibataire ou non comme tu le dis si bien …

    Quand j’aurais 30 ans, si rien ne change, cela fera 15 ans que je suis avec l’Amoureux. Soit la moitié de ma vie… Beaucoup de temps pour être l’insatisfaite chronique dont tu parles ! Mais … finalement, cherche-t’on l’Homme parfait où … notre Parfait ?

    • Oui tu as raison, l’Homme Parfait est un homme différent pour chacune… Heureusement qu’on n’est pas toutes à se battre pour le même homme d’ailleurs (sinon ça ferait comme dans les pubs Axe) !

    • Bien sûr bien sûr, compte sur moi, je ne dirai rien…
      Dans ma réponse tout à l’heure j’ai failli ajouter que l’Homme Parfait n’était pas jaloux, juste ce qu’il faut… mais comme je ne savais pas comment le tourner, je ne l’ai pas mis… Mais quand tu parles de te « faire des gros yeux » c’est exactement ce que je voulais dire en fait 😉

  3. C’est fou comme la description d’un homme parfait peux etre longue par rapport a la description ( hypothétique évidement) de ce qu’un homme pourrait dire sur la femme parfaite….comme quoi on est vachement plus évoluée , non? ^^ (en couple depuis 15 ans avec un homme pas parfait du tout lol)

    • Et oui, encore une occasion de démontrer la supériorité féminine 😉
      J’essaie d’imaginer la description de la « femme parfaite » selon ces messieurs mais quand j’y pense ça fait un peu petite annonce légèrement vulgaire… donc je préfère ne pas imaginer…

  4. Charlotte says

    Bonne nouvelle : il existe ! Mauvaise nouvelle : je viens de l’épouser, et je partage pas !

  5. J’ai beau être célibataire depuis très (trop?) longtemps, j’ai envie de continuer à croire au « prince charmant ». Attention, j’ai pas dit l’homme parfait, ce serait trop ennuyeux! mais MON prince charmant!
    Parce qu’après tout, je vais pas me mettre avec quelqu’un par dépit!

    • En fait il faut voir ça comme un salad bar : je t’ai donné ici tous les ingrédients, après, tu n’as plus qu’à sélectionner ceux que tu aimes pour composer la salade qui te plait (= ton prince charmant). Si ça c’est pas le summum de la customisation…

  6. Salut !
    Moi je l’ai l’homme parfait pour moi, qui regroupe mes fantasmes d’ado. Sauf qu’ado j’avais pensé qu’aux qualités qu’il devait avoir et pas aux défauts qu’il devait pas avoir ! Du coup la commande au père noël à un peu foiré… lol (s’il lit ca il va me pourrir!).
    Mais en tout cas pour la question des trente ans j’ai longuement médité sur un citation de Jane Austen « mais j’ai déjà 27 ans ! » Oui au 18eme, en Angleterre à 27 ans t’étais fini.
    Hors 27 révolu depuis lontemps j’ai décidé de mener une croisade pour anoblir le statut de vieille fille au yeux de tous. (attention je suis partie pour écrire un roman en guise de commentaire)
    Ma famille n’est pas au courant que j’ai quelqu’un dans ma vie (et depuis lontemps en plus) alors j’ai régulièrement droit à des : « ma pauvre, mais tu vas bien quand même? », « c’est triste d’être seule » ou le pire « mais jolie comme t’es je comprends pas que tu ne trouves personnes » ou « ils sont nuls tous ces garçons ». Bon alors fière de ma position, j’explique qu’on peut s’épanouir seule, avoir aussi un vie intéressant et gérer les relations différemment que par le modèle du couple.
    C’est ma mission divine du moment. Ne pensez vous pas qu’on peut être un princesse, et vivre en paix avec des chats, du thé, des bons livres et putain personne pour nous emmerder !
    Soyons des princesses à part entières, sans roi et sans sous-fifre.
    Non ?

    • Bon alors je vais devoir réfléchir sérieusement à rebaptiser mon blog « 27 ans (ou presque) » parce que c’est vraiment la classe de dire que l’on s’est inspirée de Jane Austen…
      Sinon, au risque de faire éclater ici mon côté le plus cynique, je t’avoue que j’aime beaucoup ton « imposture ». Je trouve que le fait d’adopter en version officielle une position opposée à celle que l’on peut avoir en réalité peut-être très instructif (à condition de ne pas faire ça trop souvent pour ne pas tomber dans la mythomanie). Ça te permet de voir les deux côtés de la barrière et de savoir ce que les gens pensent vraiment. Et puis je suis d’avis que notre vie ne regarde que nous et donc on n’est pas obligée d’en dévoiler certains aspects si l’on ne le juge pas nécessaire (ou si l’on ne se sent pas prête)… Et je ne crois pas que ce genre d’opinion fasse de moi une sociopathe pour autant. Je pense juste que chacun est libre de mener sa vie comme il l’entend.

  7. très joli article j’adore le côté humoristique
    je comprends bien ta façon de penser, je suis comme toi, je regardes des séries je rêve un peu de tout ça, de l’homme parfait, mais qu’est ce qui est réellement important dans le fond

  8. jessie says

    Cc ton article m a fait rire car j en ai ecris un du même genre il y a quelques semaines dans mon blog ! J ai 34 ans et le grand amour que je pensais rencontrer quand j avais 16 ans n ai pas arrivé ! On espére toutes vivre une histoire comme dans twilight, la faute au cinéma ??? Disney et sont prince charmant ? J ai quelqu un mais c est juste normal on dira, pas de mains moites ni le coeur dans les boots quand je le vois !

    • C’est comme cela que débutent la plupart des vraies relations. Les mains moites et la perte d’appétit en voyant un mec, c’est base uniquement sur le physique. Et dans ces cas-la, les chances sont très minces que la relation dure. Le physique c’est important, mais il faut être réaliste sur nos attentes aussi à ce niveau. A moins d’être un mannequin, on ne peut pas chercher le physique parfait. Moi je pense que s’il est « mon genre » ou « pas mal », c’est déjà très bien.

      • Ah là je ne suis pas tout à fait d’accord, moi j’ai déjà eu les mains moites et la perte d’appétit (option auréoles sous les bras et bégaiement incontrôlable : bref super glamour) pour des garçons qui n’avaient pas du tout un physique de mannequin ! 😀

  9. Sérieusement, l’homme parfait à l’air parfaitement chiant! Si Marichéri était parfait, d’abord je ne pourrais plus râler, ce qui est un de mes grands plaisirs, avec mauvaise foi, et ça me filerait carrément des complexes…:)
    Pour le prince hardant, je sais pas….j’ai toujours trouvé qu’il avait l’air niais dans les dessins animes…

    • Chiant, niais… ce sont les risques du métier de Prince Charmant ! Comme quoi même l’homme parfait ne l’est pas vraiment… Éternelles insatisfaites je vous dit ! 😀

  10. Mon mari a presque tous les points de l’homme parfait. (Bon père, sensible, à l’écoute, riche, beau, m’amène dans des hôtels et des pays fabuleux, m’achète des bijoux, viens me chercher avec sa voiture quand je sors avec les copines, drôle, me remonte le moral, fidèle, intelligent (il est surdoué), et d’autres points que j’oublie. Bon, il a quand même quelques défauts. Est-ce que je dois m’en réjouir ou me dire que c’est ennuyant la perfection? Moi je suis loin d’être parfaite, donc c’est un peu complexant face à « monsieur parfait ». Mais j’y contribue sûrement un peu aussi. Je fais beaucoup d’efforts pour faire tenir cette relation. Pour avoir un homme parfait, il faut le mériter 🙂

    • Je suis d’accord qu’être avec quelqu’un de trop parfait peut donner des complexes… on se sent toute petite… et en même temps flattée quand on se dit qu’en fait on le vaut bien 😉

  11. stephanie says

    j’aurai aime avoir un mec canon, intelligent, gentil qui m’aime à la folie etc.Mais à trente ans ou presque, on devient moins exigeante, non j’aime pas disons plutôt raisonnable et mature.Alors après les hauts et les(coups) bas de la vie,mes critères se sont affinés.
    je veux juste un mec équilibré( dans sa tête et dans sa peau), et qui ferait le maximum pour notre histoire.
    je continue à croire que sous ce déguisement de gros crapaud se cache à défaut d’un prince,un mec qui saura faire mon bonheur( le bonheur selon mon définition et dans ma propre dictionnaire hein! )lol.

    • Fondamentalement, je suis d’accord avec toi. Le problème c’est que l’on s’habitue vite au confort, au fait d’avoir quelque chose / quelqu’un de bien, voire de très bien… et après on veut toujours mieux. Alors au quotidien moi j’essaie de me rappeler qu’au final, je suis bien lotie 🙂

      • stephanie says

        t’as raison, avec le temps, on a tendance à croire que l’autre et acquis et versa versa.et c’est le début de la fin.quand mes copines me rabâchent avec les défauts de leur jules, je me dis que je suis une petite veinarde.mais que veux tu,nous sommes des êtres éternellement insatisfait.

Laisser un commentaire