Articles comportant le mot-clef : 90’s

Avoir 30 ans en 2016

Toi qui as 30 ans en 2016

Cette année 2016 va donner naissance à un nouveau cru de néo-trentenaires : ceux nés en 1986. D’ailleurs, toi qui lis ces lignes, je parie que tu vas avoir 30 ans cette année (ou tout du moins, que tu t’en rapproches sérieusement). N’aie aucune honte, avance sans crainte, petit trentenaire, tu es ici chez toi. On ne se connaît pas encore, mais je t’aime déjà. Oui, car je te connais bien. La preuve, je suis capable de déceler chez toi les 10 signes qui montrent que tu vas avoir bientôt 30 ans…

La recette du bonheur

La fille la plus heureuse de France

Quand j’étais ado, il y avait un magazine dont je ne ratais aucun numéro. Il s’agissait du mensuel 20 ans, aujourd’hui disparu. Du milieu du collège jusqu’à la fin du lycée, je crois que je n’ai jamais dû en manquer un seul numéro. Je pense même en avoir conservé quelques-uns, qui doivent encore m’attendre sagement dans la chambre qui m’a vue grandir. Ce magazine se démarquait du reste de la presse pour ados et jeunes filles (en fleurs ?) par son humour caustique, ses billets ironiques, ou encore les chroniques drôles et provocantes signées par Diastème. 20 ans était un magazine frais et drôle, qui ne se prenait pas au sérieux et surtout, qui ne prenait pas ses lectrices pour des idiotes, contrairement à ses concurrents cuculs tels que Jeune & Jolie. Sous couvert d’humour, les sujets évoqués étaient souvent très sérieux et répondaient aux préoccupations des jeunes filles des années 90-2000. 20 ans était ma Bible. Et si à l’époque j’en avalais goulûment le contenu, il reste après toutes ces années un article qui …

15 raisons de détester les années 90

Faut-il brûler les années 90 ?

Ces derniers temps, on essaie à tout prix de nous vendre le retour des années 90. Quoi de plus logique, après le revival des années 80 ? Les créateurs de mode, de bijoux, les producteurs de musique… tous essaient de nous vendre un retour en force des nineties. Mais non, pas possible. Ne nous laissons pas avoir. D’habitude, je suis la première à me laisser aller à la nostalgie des années 90, comme des années 80 ou 2000… Mais le fait d’être attendrie par un passé sublimé par notre mémoire vacillante ne veut pas dire que l’on doit absolument faire revivre ce passé. Parce que quand on se creuse les méninges, on se rend compte que finalement, les années 90, c’était pas tout rose (ou tout fluo, contrairement aux années 80). Je vais donc vous rafraîchir la mémoire en vous donnant 15 preuves que les années 90 doivent rester dans le passé !

Souvenirs des années 1990

Nos (lointaines) années collège

À l’occasion de la rentrée scolaire, je vous propose un petit flashback sur nos années collège. Si comme moi vous avez 30 ans (ou presque), vous aussi vous avez été collégiens au milieu des années 90. Les années 90. Au siècle dernier. Eh oui. Installez-vous confortablement. Fermez les yeux. Non, en fait, rouvrez-les, ce sera plus pratique pour lire la suite. Il était une fois, dans un passé fort fort lointain, des petits collégiens perdus au milieu des années 1990. Je vais vous raconter leur histoire…

Une jeune fille avec des ballons

Les nouveaux joujoux des grandes filles

On a besoin de s’amuser à tout âge. Pour autant, est-il bien raisonnable de posséder des jouets quand on a 30 ans (ou presque) ? Je me suis posée cette question après avoir passé les dernières 48h à surveiller mon iPhone du coin de l’œil, attendant avec un enthousiasme frisant l’hystérie la mise à jour vers iOS7. Lorsque j’ai réalisé l’excitation que me procurait le renouvellement d’un simple système d’exploitation sur mon téléphone (!), je me suis rendue compte d’à quel point j’étais gravement atteinte même en étant adulte on avait toujours besoin de joujoux. En effet, les jouets et les jeux sont toujours présents dans nos vies d’adultes. Certains de ces néo-jouets nous sont même indispensables, allant jusqu’à aliéner notre vie. Même s’ils ont changé de forme, les joujoux restent aussi importants pour nous aujourd’hui qu’ils l’étaient hier. Petit tour d’horizon de nos jouets préférés d’antan… et de leurs équivalents actuels !