Chic j'ai 30 ans !
6 commentaires

Si je redevenais enfant le temps d’une journée…

Retomber en enfance à 30 ans

Je ne suis pas du genre à avoir des regrets. J’essaie de vivre à fond le moment présent, d’en profiter un maximum. Enfin, ça, c’est moi maintenant. Mais je n’ai pas toujours été comme ça.

La preuve, quand je repense à mon enfance, à l’insouciance, aux possibilités que je n’ai pas exploitées à l’époque… parfois, je me dis que j’aimerais y retourner. Mais pas longtemps : juste le temps d’une journée. Pour vivre toutes ces choses et puis m’en retourner à ma vie d’adulte…

Ce que je ferais si je pouvais redevenir enfant

1- Je jouerais
Je me ferais une petite session Zelda ou Sonic de 11 où 12h d’affilée, à l’issue de laquelle je ressortirais les yeux rouges, hagards et la mine blafarde, comme c’était le cas quand j’étais ado. Ah, c’était l’bon temps !

2- Je porterais des vêtements (très) colorés
Et complètement dépareillés*. Et m’en moquer royalement. Et en être plutôt fière, en fait…
(*Non, pas du Desigual.)

3- Je ferais la grasse mat
Ah, dormir jusqu’à 12, parfois 13h ! C’était l’bon temps… aujourd’hui, je donnerais tout pour pouvoir dormir ne serait-ce que jusqu’à 9h !

4- Je m’assierais sur les genoux de ma grand-mère
Je me souviens de ce moment déchirant où elle m’a dit « maintenant, tu es un peu trop lourde pour moi… » et où il a fallu que j’arrête de lui grimper dessus dès que je la voyais. Donc si je pouvais redevenir enfant l’espace d’une journée, ce serait juste avant ça.

5- Je mangerais des bonbons acidulés
Faire une overdose de fils goût coca et pomme verte. Me taper des têtes brûlées en guise de repas et finir aux Urgences avec un trou dans l’estomac. Quand je pense que je suis passée à côté de ça, je me dis que vraiment, j’ai raté ma vie.

6- Je ferais des roulades
A l’époque, j’étais pas très souple, mais ça s’est pas vraiment amélioré avec l’âge. Alors si je pouvais à nouveau en faire, je me ferais bien plaisir.
Mieux encore : je ferais des roulades arrière. Ouais, carrément. #YOLO

7- Je sécherais un cours
Cela ne m’est arrivé qu’une fois, peut-être deux. Non mais de quoi j’avais peur, en fait ? Je pense que j’aurais peut-être eu à gagner à pratiquer un peu plus l’école buissonnière.

8- Je lirais des BD. Et rien que des BD.
Ou des histoires dans lesquelles des petites filles font du cheval ou des magiciens à lunettes jouent au Quiddich !

9- Je me déguiserais en Cats eyes
Je ne l’ai jamais fait, mais qu’est-ce que ça m’aurait fait triper !

Et vous, si vous aviez l’occasion de redevenir enfant le temps d’une journée… que feriez-vous ?

6 Commentaires

  1. Albedopwetpwet says

    Peut-être que t’as pas assez raté ta vie finalement :D…

    Moi (moi moi moi!), à partir de 15 ans, j’ai senti l’arnaque : les études n’ont pour objectif que de te formater au monde du travail, et l’idéal des « humanités » s’est perdu depuis longtemps, s’il a jamais existé ; le monde du travail, quant à lui, a sacrifié tout ce qu’il pouvait avoir de passionnant ou d’émancipatoire pour devenir une affreuse machine productiviste.

    Alors j’ai décidé de plus rien branler!
    Ou juste ce qu’il faut pour garder un toit au-dessus de ma tête.
    Je resquille jusqu’aux coins obscurs où l’on me fout la paix.
    Je suis là ? J’y suis plus :p !

    Quand j’étais plus jeune, j’aimais à répéter à mes connaissances laborieuses, « qu’à 25 ans j’avais déjà assisté à plus de levés de soleil qu’ils n’en verraient de toute leur vie ».
    Ça ou tout le reste, c’est pareil. L’étude des arts martiaux et les nuits blanches à picoler qui suivent, les étés entiers à lire au soleil ombragé dans un sanatorium abandonné, les week-end’s à la forge, les semaine à la ferme…

    C’est marrant : dans chacun de mes sourires curieux, amusés ou provocateurs, je retrouve le gosse qui faisait du vélo ou du roller en été.
    J’ai toujours 8 ans. Peut-être même plus à présent qu’alors : c’est qu’aujourd’hui, avec l’expérience, « on ne peut plus me la faire ».
    C’est trop tard : plus personne ne tuera le gosse en moi.

    Bon, allez, j’avoue, j’ai peut-être un petit regret quand même : j’aurais tant aimé avoir l’armure des « chevaliers du zodiaque » qu’on voyait au « club dorothée » à l’époque.
    Snif.
    Du coup je me venge en faisant de l’escrime médiévale !

    Imauronpa ch’te dit! Imauronpa!

    • Une idée comme ça : et si tu te forgeais ta propre armure de chevalier du Zodiaque !?! Moi j’dis, ce sera la mega-classe en soirée. PS : pour un week-end à la ferme, ça passe aussi.

  2. Albedo says

    En fait il faudrait que je convainque un fermier de me louer pas cher (Gratuitement ? Je peux rêver jusque là ? ) un garage, un fond de grange… que sais-je… pour que j’y installe une forge.

    J’imagine sa tête si je lui dis « Ouiiiii, mais c’est pour forger une armure de chevalier du zodiaque, m’voyez ? « .
    C’est un argument céleste :-).

Laisser un commentaire