Articles classés dans : Suis-je trop vieille pour… ?

Porter un imprimé léopard à 30 ans

Suis-je trop vieille pour porter du léopard ?

Vous n’avez pas pu y échapper : depuis quelques mois, les imprimés animaux ont envahi le monde de la mode. Désormais, la jungle urbaine est habitée de toutes sortes d’animaux : zèbres, serpents, panthères… Les imprimés sauvages ont colonisé nos garde-robes. Pourtant, est-ce vraiment une bonne idée de les porter passé un certain âge ? Quand on a 30 ans (ou presque), peut-on assumer aisément ces différents imprimés ?

Porter des accessoires tendance quand on a 30 ans

Suis-je trop vieille pour porter des accessoires tendance ?

Sur les mannequins, les dernières tendances en matière de vêtements, maquillage et accessoires paraissent toujours ultra désirables. Mais pour autant, une fois sorti des pages glacées du magazine, tout ce qui est montré est-il vraiment mettable dans la vraie vie ? Et surtout, peut-on l’assumer même quand on n’est pas (plus) une nymphette de 17 ans ? Vous allez me répondre que oui, il suffit de regarder Lady Gaga pour se rendre compte que tout est mettable. Mais voilà, je ne sais pas pour vous, mais ma vie à moi c’est plus métro-boulot-dodo que artshow-concert-MTV awards. Il faut se rendre à l’évidence : quand on a 30 ans (ou presque), on ne peut pas tout se permettre. Avec l’âge, on est sensé acquérir un sens du style plus aiguisé… ou plutôt qui correspond à l’idée générale que se font les gens de ce à quoi une personne de 30 ans doit ressembler. Pourtant, cela n’empêche pas d’être créatif dans ses tenues, de s’amuser. Mais il faut savoir doser. Non, le total look fluo, ce n’est …

Un calendrier de l'avent pour les grandes filles

Suis-je trop vieille pour avoir un calendrier de l’avent ?

J’adore le mois de décembre. Quand d’autres se plaignent qu’il fait froid et que les jours raccourcissent, j’exulte en ressortant mes gants et en priant pour qu’il se mette à neiger. Décembre, c’est le mois des fêtes et des cadeaux. Les cadeaux que l’on fait à ses proches… mais aussi les cadeaux que l’on se fait à soi-même. De ce point de vue-là, le calendrier de l’avent est inégalable : il distille quotidiennement ses présents tout au long du mois. C’est une sorte de compte à rebours joyeux jusqu’au jour tant attendu de Noël. Quand on parcourt la blogosphère, on a rapidement l’impression que c’est très répandu et surtout hyper-cool d’avoir un calendrier de l’avent, même quand on est adulte. Il suffit de voir le nombre de DIY de blogueuses expliquant comment fabriquer le sien, de lire les comparatifs entre les différents modèles disponibles… pour se dire qu’avoir un calendrier de l’avent quand on est une grande fille fait presque partie des choses nécessaires en cette fin d’année. En plus, comme pour enfoncer le clou, …

Faut-il encore croire au prince charmant à 30 ans ?

Suis-je trop vieille pour croire au Prince Charmant ?

En chacune d’entre nous sommeille une princesse qui attend depuis qu’elle est petite le Prince Charmant. L’espoir fait vivre… Mais à 30 ans (ou presque), est-ce bien raisonnable de croire encore en l’Homme Parfait ? Tout ça, c’est la faute à Disney. Et à Pretty Woman. Et au docteur Mamour. Et à Ken. Et à Ryan Gosling. Et à la société. Et puis… et puis zut. Le pire, c’est que nous sommes toutes rongées par le même mâle mal. En effet, il n’y a pas que les célibataires qui fantasment sur l’Homme Parfait. Car même en couple, il y a toujours des moments où l’on se laisse aller à imaginer qu’un Prince (encore plus) Charmant nous attend peut-être quelque part. Personnellement, j’ai de la chance, j’ai trouvé ma « moitié » il y a longtemps déjà. Et objectivement, je n’ai pas de raisons de m’en plaindre. Le problème c’est que périodiquement, je continue justement de trouver des raisons de m’en plaindre. Comme si très bien n’était jamais assez parfait. Je pense que nous sommes nombreuses dans ce cas… …

Diane Kruger et un ours en peluche géant

Suis-je trop vieille pour avoir un doudou ?

Un doudou, qu’est-ce que c’est ? C’est un objet fétiche et souvent honteux… mais dont on ne se séparerait pour rien au monde. Quand on est petit, on a le droit de l’emmener partout, puis, en grandissant, on est amené à s’en séparer petit à petit. Dans un monde d’adultes en costard-cravate, avouer qu’on en a un est souvent mal perçu. Pourtant, il est très fréquent de garder malgré tout un ou deux vestiges de notre enfance. Ces doudous peuvent prendre des formes très diverses : une peluche usée, une vieille paire de chaussettes Mickey, un vêtement qui a du vécu… Et il ne faut pas croire qu’il s’agit là d’une manie uniquement féminine ! Au contraire, ces messieurs aussi ont besoin de s’entourer de choses douces et familières pour se sentir bien. Dès lors, doit-on prendre sur soi et se passer de force de nos doudous quand on a 30 ans (ou presque) ?

Ecouter de l'electro à 30 ans

Suis-je trop vieille pour écouter de l’electro ?

On a tous des goûts musicaux différents, que l’on assume la plupart du temps. La plupart du temps… car on a également tous dans notre discothèque un artiste ou deux qu’on ne peut pas s’empêcher d’écouter… même si on en a un peu honte. Souvent, la raison de cet embarras est que leur répertoire n’est pas de notre âge. Soit parce qu’on est jugé « trop jeune pour écouter ça », soit au contraire, trop vieux. Récemment, je me suis ainsi demandé si écouter de la musique électronique était toujours approprié à mon âge. À 30 ans, doit-on revoir ses goûts musicaux ou au contraire ces derniers nous aident-ils à rester jeunes ?